Radio Pillarde

Un insupportable calibrage radio s'effectue sur la fréquence générale. On dirait qu'une nouvelle radio vient de voir le jour.
Krouiiic- krrri- krrouic-

C'est bon ça marche, c'te merde ?

Plusieurs bruits sourds. D'autres grésillements. Une claque sortie de nulle part et des gémissements. La voix féminine reprend.

Salut, les tocards ! Ici Zala, pillarde des égouts ! Si quelqu'un capte cette fréquence, il rencarderait pas quelques bons tuyaux pour moi ?
Mais j'me présente mieux, j'suis pas polie ! Moi j'ai formé les War Hogs, avec Luci qu'est là, dis bonjour Luci !


Une voix plaintif d'un homme en fond se fait entendre, un bruit de baffe, et des excuses à une certaine "maîtresse"...

Il est content d'être là, hâte de se tirer aussi ! Pis y'a une nouvelle esclave d'ailleurs, j'vous la présenterais si je la bouffe pas avant.

Krrr. Krouiic.

Comme je m'emmerde ici, j'vous tiens au courant de ce qui se passe, sur Radio Pillarde ! La radio qui annoncera les bonnes affaires à dévaliser, les cibles à voler, ou les cadavres à manger ! Et toi aussi, jeune pécore de la surface, partage tes infos !
C'était... Radio Pillarde !


Le grésillement continue pendant encore un certain moment avant de se couper brutalement. Que de bonnes choses en perspective.

Avec le sentiment d'être en vie au milieu d'un enfer à assumer et avec l'ennui faisant, l'homme au melon allongé parcourait sans trop d'interêt les ondes puis se laissa tenté :

- Hey...Enfin !
C'est pas mal ça, des infos des égouts !

Woué ben à la surface, y'à des gens qu'ont toujours pas le temps et d'autres qui savent toujours pas quoi en faire...Du coup je crois le temps est devenu la nouvelle monnaie quoi.
Ceux qu'en ont plus veulent le prendre aux autres !
Chelou non ?

Et toi, t'as l'air pressée aussi, t'as capturé celui de qui toi ?
Racontes un peu.

la voix de la grande pseudo matriarche du sud qui est résonne vulgaire, a l'accent anglais

Hi Bitch ! si tu cherches un pig de compet, j'en ai super bien formé au combat he is hungry you know ? Mi homme Mi pig et il a un nom de lord enfin je crois, ca sonne lord tu vois girl ? 
Si ta de quoi trade bien sur, nous on search le black gold, le friable, pas le liquide.


Moi j'avais une question, c'est comment les fucking sewers ? je veux dire y'a beaucoup de monde, y'a des choses a faire ? tu sais comment on y va ? T'y est encore ? Some fucking news !                                                                                                                                        

Et rebelote. Nouveau calibrage, nouveaux grésillements. Annonce inflexible de la Radio Pillarde.

Krrrrouiiic.

Yeaah, salut mes premiers auditeurs ! Dites voir, c'est autant la merde que ça en haut ? Parce que des taons, y'en a quelques fois ici, surtout sur Luci et les piles de merde partout, mais si ça devient une monnaie en haut, on est pas sorti du bar.

On peut entendre distinctement un "c'est pas vrai ça, Luci ? Allez, chope-moi ces taons, on va les revendre à ces guignols !"

Krrrii.

Sinon ici-bas on traîne toujours dans les déchets. Rien à y branler. Y'avait plein de ploucs avant, mais tout l'monde s'entrebute dans le coin. On se dirige vers le Nord depuis des lunes, pas moyen de trouver une seule lumière ou courant d'air. J'commence même à cracher du sang entre les repas, et ça a l'air d'être le mien.

Kkrrr.

Ah, mais v'voulez connaître Luci, hein ? Bah la classique, un macho pervers et psychopathe qui tentait de me violer la bouche en se faisant appeler Lucifer, maint'nant j'le tiens en laisse quoi ! J'ai l'don pour bien m'entourer.

Kriiiiouiiic.
Han pis ça fait chier, mais j'crois que ma nouvelle esclave a chopé la zombinite ! Saleté de zombie. J'vais l'appeler Bibi.

Rire de tarée en fond. Plaintes d'un homme et grognement de zombie. La fréquence reste active pendant encore un certain temps.

Y'a des rails là bas, avec une gare et un cadavre. Un cadavre bouffé ! J'vous laisse les couillons, j'ai un clampin voleur de bouffe à fumer.

Cri de guerre sauvage. Claquement de fouet. On dirait que la troupe se remet en route. Début de monologue dément. Regrésillements, la radio se coupe avant la fin.

J'TAI'OTORIZÉ'APILLÉ?!!
NOOOON!
ALOR'MAINT'NAN'SAITOALAPUTIN2SIBLE!
SHANLIBRELÉBALTINGUE!

- Hmm...
Sois gentille Zala et payes ton cul comme tout le monde, sinon la Reine du Fract va péter une durite on dirait...

Avé, Reine des lendemains incertains !

Putain de merde, c't'un castré ou une chiarde qui dirige, en haut ? Bah, j'm'en tamponne les parties d'Luci avec du gros sel.
Si c'est ça la reine, y'a intérêt à avoir une bonne paie pour l'allégence ! Sinon y s'passe quoi, on m'envoie des connards sur la gueule ?


Bruit confus dans le fond. Une série de cris et un vacarme de poutrage de gueule annonce qu'une bataille fait rage.

Bordel de salopes ! Attend voir que j'leur arrache les mains pour les étrangler avec ! Ça a quel goût, un gang rival ?

la grande blonde soupire et réponds après l'intervention de la "reine"

Disons Zala, Que le mec qui a parlé avant a raison.. Oui Asia est une child, mais... elle a developpée des capacités et elle est appuyée de toute une crew pas trés... diplomate. 
Donc tu vois ta story que t'as raconter avec ton Macho-Man ? ben avec Asia tu la garde ouverte la bouche open, tu smile, et tu dis merci après.. comme ca tu deviens pas toute cold !
Moi j'ai tentée de la drive.. mais je pense qu'elle m'a acceptée que parce que y'avait sa girlfriend dans ma Crew.


Elle fais une pause entendant une série de cris et autre bruits

Well t'a l'air occupée, have fun !

Krrrrrr.
Eeh bienvenu sur Radio Pillarde !
Il fait toujours bon vivre dans les égouts, les cadavres râlent et on annonce une averse de sang dans l'après-midi.

Fun fact du jour : c'est Bibi qui a fini par égorger le chef du gang adverse avec les dents ! Il reste seulement une pute en face, planqué dans son vomi derrière un tas d'aiguilles usagées. Vous vous posiez tous la question, voici la réponse : un leader ennemi, ça a le même goût qu'un pécore. Quoiqu'avec plus de poils.

Sinon, y'a la reine qui m'entend, là-haut ? J'veux bien mettre mes clampins et moi à ton service, mais y'a l'air d'avoir beaucoup de suce-boule déjà en train d'te caresser pendant qu'ils lèchent le canon d'ton arme. Y reste de la place ?

ÉDANTONKU'YAD'LAPLASSE?!!!!

...

Ramènetafraize.
Ont'frapassé'lépreuve.

- Putain d'merde, c'est jour de marché ?! Ben, du coup, moi j'suis preneur pour la pute, si jamais... elle survit. Ce sera la putain d'reine du bal dans mon bordel !... Hum ?... Parce que ce sera la seule à y bosser, ouais... Faut pas désespérer, putain d'merde...

Kr-krouiiic.
Si ça intéresse, la pute est toujours en vie, elle traîne un peu au sol avec ses nibards à l'air, mais paraît qu'elle était chanteuse de "R'n'b". Pas sûr que ce soit utile. Mais elle a quand même de sacré nibards.

Putain on est en train de faire route arrière. Toujours pas une putain d'sortie à l'horizon. Si je crève ici, ce serait vraiment naze. J'vais quand même pas prier la lumière de l'autre fréquence, foutrebouse.

"Ah non non non , frisé !
Tu as ordonné que j'abandonne deux esclaves manifiques sous le falacieux pretexte d'une contagion supposée, maintenant tu gratte les fonds d'egoutiers pour chercher une occasion en public ?
Je suis clairement prioritaire sur les achats, même si je doute qu'il reste suffisemment de savoir-vivre pour établir une transaction quelconque.

En plus, on sait tous déjà que c'est la speakrine qui t'interesse, et que cette offre n'est pas très serieuse. Ce ne serait pas le premier téléachat qui tournerait court par ici.
Mais sait-on jamais, dis voir, qu'est ce que tu demandes pour l'épave aux beaux seins ?"

 


Vous reprendrez bien une tasse de thé aux épices ?

- T'as tout dit, mon con ! Si Miss Nibard est du genre à ramper en bavant mais sans dire un mot, j'me retire... De l'affaire, hein ! Moi j'les préfère bien vivantes, putain d'merde... J'juge pas. Chacun son truc.

"C'est que j'avais peut être des projets moins restreints en ce qui la concerne, mais je n'achète pas les cadavres.
De toute manière, on ne peux pas vendre ce qu'on ne possède pas.

...

Il faut te calmer avec les sobriquets."


Vous reprendrez bien une tasse de thé aux épices ?

Sa... Sa... Salut... Moi c'est...c'est Naze... Naze... Naze... Areth...
J'ai j'ai... Just...ment une chan...chan...teuse d...de... R'N'B les ni...ni...ba...ba...bards à l'air... en v...v...vue...
J'suis pas...pas...pas... trés...dou...dou...doué en co...co...commu...niquation.... Mais...Mais...Mais j'cher...cher...che une bo...bo...bonne bande... A...A...Avec qui...i...i... Ba...ba... Ti...ti...tifoler...
Tu...Tu...Tu r'crutrais pas des...des...des com...com...comparses par...par...para...par...hasard?
J'ai...J'aime bien au...au...aussi fou...fou...fourrer des des  fi...des fi... des fions a...a...avec ma ca...ca...canne bar...bar...barbelée...

ahahahahahaHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA!
Y'SAPEL'NAAAAAAAZE!
HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA!
Hahaha..ha...haha...
Huhu..


Elle reprend visiblement son souffle.

Haha!
BAIST'BLAZE'ÉVEUUUUR!
Hahahaha!

 

- Hey, Dib ! J'ai pas pigé l'coup des briquets... Mais on peut vendre c'qu'on possède pas, ma couille ! Ça, j'te parie ma chemise dessus. Et pourtant j'y tiens. Ça s'appelle vendre du rêve, putain d'merde ! Pas à la portée du premier con venu, ça j'te l'accorde, mais on peut, ma couille, on peut ! Juré !

Il crache.

- Et... heu... Naze ? Elle est à portée d'vue d'oreille ta montreuse de nibards ? J'veux dire... Comment tu sais qu'elle chante du truc, là ? Elle t'a causé ? Elle a eu la patience ? Parce qu'une chanteuse dans un bordel, ça peut l'faire, putain d'merde ! Surtout si elle veut bien donner d'sa personne... Mais si on parle encore d'une putain d'baveuse avec l'regard vide et pas foutue d'bouger ses meules sans qu'on la monte sur ressort ou même d'aligner deux mots, c'est poubelle, mon con ! Avec les ordures...

Reniflement bruyant.

- Ou si vraiment... Tu peux toujours t'éclater à batifoler dans son fion jusqu'à c'qu'elle gueule "pitié Naze, Areth" ! BWAAHAHAHAaaaa... putain d'merde... Tu l'as, celle-là, gamine ?!

Désolé les zigotos, Miss Nibard et Bibi ont beau avoir jamais vu leur pieds de leur vie, ça reste des connasses de zombies. Mon Luci, par contre, est un esclave super pro depuis que je l'ai formé !

Une grosse quinte de toux retentie dans le fond. Grésillage radio.

Eh, Naze, c'toi l'kepon avec la bave aux lèvres à l'autre bout du croisement de rails ? Ramène tes fesses, tu vas remplacer une des putes. Pis on va foutre le bordel un peu. Si je cane pas avant, bwhahaha !

Nouvelle quinte de toux mêlée à un rire fou, de plus en plus violente.
La même voix reprend après un temps, quoique prise d'une extrême fatigue.

C'était Radio Pillarde. Fin de la transmission.

- Je comprends rien à vos conneries, mais je fais des efforts pourtant !
Vous faites un jeu de rôles là non, j'me trompe...Histoire de meubler le levant du couchant ?

Vous nous direz de qui le paladin ou l'illusioniste arpentait l'orphelinat pour tirer sa crampe...Avec la moutarde et le chandelier, je suis sûr  !


* rires *

Ce putain d'ennui, qu'à survécu aussi !

 

- " Rabat-joie " que le vent souffle à mes oreilles...Et je vous parle pas de mes narines hin.
Mais sérieux, y'en a ici-bas qui rigolent bêtement, et super fort je trouve...Et le sommeil des justes, bordel ?!

"Ah non je maintiens.
Pour vendre de la rêverie il faut déjà en avoir une petite, au minimum. Sans cela, ce n'est qu'une escroquerie qui finit en cauchemard bien vite.
J'imagine que tu le savais déjà.

Ceci dit, il est vrai que de la chanson serait agreable. Encore faut-il qu'elle en soit capable, ce qui n'est pas donné vu les bronchites carabinées qui se propage en sous-sol, selon les ouï-dires.
Il est évident qu'elle devra être en bon état pour en tirer le meilleur prix.

Mais je constate que mes previsions se réalisent avec un celerité croissante, la vente est-elle déjà annulée ? 
On pourrait deviser serieusement la question, ou s'agissait-il juste d'attirer l'attention sur cette jeune entreprise, hum hum ?

Je dois rassurer mes admiratrices, ce n'est pas pour m'occuper le bassin. J'ai des centres d'interets peu communs, certes, mais ce que je fais de mes captives est une affaire privée.
Je ne promets rien si elle parvient à le demander, mais à priori je prefère uriner sereinement sur le potager, c'est important de nos jours.

...

Si vous passez dans le soud-ouest à l'occasion, on fera un combat de coqs pour faire monter les prix."

 


Vous reprendrez bien une tasse de thé aux épices ?

Pas que la fréquence soit réellement intéressante en elle-même, mais si je peux passer un message, ne faites pas de mal aux demi-vivants. Ca pourrait être votre frère, votre soeur ou votre belle-mère.

DJ...Du son ?

J'ai laissé la Miss crever d'faim. Pis j'l'ai bouffé. Ouais.

Eh, reviens Kepon, j'te vois pu, t'as trouvé la sortie ?

Si j'mange les pissenlits par la racine d'ici quelques temps, j'irais pas en enfer, parce que c'est déjà ici, l'enfer. Pis y'a aucun putain de pissenlit.

Les War Hogs demeurent. Long live the sewer queen.

Tu veux du son, mon con ? J'ai trouvé un vinyle dans mes pillages.


Et "We've Gotta Get Out Of This Place" des Animals se met à jouer.

Il à des pissenlits proche de la lumiére, des pissenlits, moi j'aime les pissenlits, c'est sympa.. c'est sympa...c'est sympa.

Et toi lumiére qui me parle, il fait sombre ici, ma téte tourne.

Hey je vous est dit que j'aimer les pissenlits, hum je crois pas.

 

Krrrr- Putain !
De la lumière !

On se tire, grouille toi Lulu ! Bibi, lâche ton pied !

Du sable, les mecs, du sable ! Pis de la flotte. C'est les vacances, mais y'a rien à piller.

Vers où faut se tirer, maintenant ? Hé, la reine, où qu'tu crèches ? Les zonards d'en haut, y'a des trucs à visiter quelque part ? Les War Hogs se pointent.

J'sui'oNor'dunpon'supermastok!
Tupeupal'loupé.

Ramènetonkulakopine.

-"Tout ceux qui se détournent de la lumière, ne recevront pas sa divine vitamine D.  Vous mourrez, soit brulés , soit de carrence. C'est écrit..."

Toujours ce lourd accent anglais  et ce phrasé mélangé de langues

Donc tout le monde est pas fucking dying dans ces égouts.
few sont pas trop stupides et trouvent une sortie... Well that interesting.

Zala ? War Hogs ? Pissenlit-girl ? Bitches?

Ca depends de what is around you right now, Qu'est que vous voyez la ? genre du sable partout des montagnes des plaines tout ça, si vous voulez qu'on vous guide.


Elle marque une pause

Et heu... chui pas tout a fait sûre que croiser the queen va tant vous enchanter que ça .. les derniers  ont mal vécus le meeting you see ?

Puis cette fois elle s'adresse a la dites queen, avec essayant d'imiter son langage chose qu'elle a déjà fait dans le passé

Zequeen CaSrébiainKeT'lesMarav'pad'suiteTuvoa? NoPaske6tuPoukavetousCektucroiz tuvaEt'ZekouinedéKayoux

Pourkoa'tukoze'kom'ungrosse'trizo?
Artikul'radass!

Salut les branquignoles ! Eh non, je suis pas encore clamsée. J'vois des phares-motards, des pirates sur la côte, des pécores, des p'tites maisons... Nan nan, c'est jolie par ici ! Et j'adore piller ce qui est jolie.

Par contre, entre Lulu et ses relents de zombinite, et Bibi qu'j'suis en train de laisser crever doucement, on est pas sorti du pétrin. Pis je tousse encore. J'vous l'dis, j'suis pas sortie des emmerdes.

J'me suis lancé dans du troc, avec les pirates. Entre pillards, faut bien faire marcher les affaires. J'vais d'voir lâcher Bibi pour avoir de quoi survivre. Bah, on aura fait du ch'min ensemble, mais les War Hogs vont perdre encore un esclave. Au moins ça sentira meilleur, maintenant !

À part quelques ploucs qui se balladent seuls, y'a pas grand chose à se mettre sous la dents dans l'désert. Amis pillards, r'passez plus tard.

ASHTAG3615MA'LIFE2MERDE!
ON'SANBALEK!!


Bon...
Turamainetonku?

Putain d'merde ! J'ai pas l'droit d'me faire des fans parmis les bouseux maintenant ? Y s'emmerdent, j'le sais, faut bien qu'j'les occupe, bordel. Les aventures d'Zala, ou comment s'faire des contacts juste en racontant des conneries.          
                                                     
J'me ramène.