une fréquence au pif


Vous reprendrez bien une tasse de thé aux épices ?

"madré dé dios !
Muadib, ma tou né peux pas mettré moins forté la mousiqué !
Tou va réveiller les gens !"


Un bruit et une suite :

"Tou as encoré dou thé ?"


y mierda Tengo arena pies completos el hombre es un lobo para el hombre

PÉPITOOOOOO!
HARIBAAAA!
PUTAMERDAAAA!
HAHAHAHAHAHAHA!


Vous reprendrez bien une tasse de thé aux épices ?




Vous reprendrez bien une tasse de thé aux épices ?

- Montres moi ce que tu écoutes et je serai qui tu es...
Goya !
Huhu

Lamusik'sai1truk2tarlouze!

- Avant le Grand Reset, ça avait même le pouvoir d'empêcher les gens de s'entretuer dans les ascenceurs...
Faut rapp'ler que l'ascension
sociale c'était quelque chose qui rendait les gens trés trés méchant à l'époque !

Hmm...Mwoué !




Vous reprendrez bien une tasse de thé aux épices ?

-"Allez hop, fin de la musique de merde. La lumière l'a purifié." 


La clé du Paradis n'est pas une clé de bras.


La clé du Paradis n'est pas une clé de bras.


 


La clé du Paradis n'est pas une clé de bras.


La clé du Paradis n'est pas une clé de bras.


La clé du Paradis n'est pas une clé de bras.


La clé du Paradis n'est pas une clé de bras.


La clé du Paradis n'est pas une clé de bras.


La musique c'est bien, la prière c'est mieux.


La musique c'est bien, la prière c'est mieux.


Lait rosi et grain-pan sont d'S art, menteux !


La clef de sol surpasse la clef de fa.


La clef de sol surpasse la clef de fa.


La clef de sol surpasse la clef de fa.


La clef de sol surpasse la clef de fa.


La clef de sol surpasse la clef de fa.


La clef de sol surpasse la clef de fa.

-"Quel casse couilles lui, avec sa musique de merde!"

Change de fréquence.

-Il y a plus simple qu'un détournement de fréquence... Enfin non, clairement pas plus simple, mais plus amusant. Faut changer de musique !

Le jeune homme balance sa cam sur les ondes, on va pas se priver.


Mange avant d'être mangé, mais prend pas bon gout!

Tant pi pour toi.

Et je n'ai pas revendiqué de frequence radio, c'est stupide en soi.



La clef de sol surpasse la clef de fa.


non seulement les pieds, mais encore les mains et la tête.


non seulement les pieds, mais encore les mains et la tête.


non seulement les pieds, mais encore les mains et la tête.


non seulement les pieds, mais encore les mains et la tête.


non seulement les pieds, mais encore les mains et la tête.


non seulement les pieds, mais encore les mains et la tête.


non seulement les pieds, mais encore les mains et la tête.


non seulement les pieds, mais encore les mains et la tête.


non seulement les pieds, mais encore les mains et la tête.


ils chercheront la mort sans la trouver


ils chercheront la mort sans la trouver


ils chercheront la mort sans la trouver


Busan survivor !


ils chercheront la mort sans la trouver

- Un peu de gaieté, bon sang !

Je ne vais quand même pas te montrer des poèmes ? On risquerait de le prendre mal.
Et si je dois trier tout ce qui est déplaisant, il n'en reste plus des masses.





 


ils chercheront la mort sans la trouver


ils chercheront la mort sans la trouver


ils chercheront la mort sans la trouver


ils chercheront la mort sans la trouver


Terreur folle, fosse et filet



C'était une plante à la racine noire, mais à la fleur blanche comme du lait


C'était une plante à la racine noire, mais à la fleur blanche comme du lait



C'était une plante à la racine noire, mais à la fleur blanche comme du lait


C'était une plante à la racine noire, mais à la fleur blanche comme du lait



C'était une plante à la racine noire, mais à la fleur blanche comme du lait


J'ai déjà un Employeur.


Apprendre, c'est répéter.


J'ai déjà un Employeur.


J'ai déjà un Employeur.

Ohlala mais quellle est cette fréquence de jeune délinquants. De mon temps on savait mettre de l'ambiance avec de la vrai musique, et pas avec ce son de bobo islamogauchiasse terroriste.

Haaaa jamais on m'a invité à danser, mais si j'avais un cavalier on danserait ça oui. Enfin lui il danserait pour moi car faudrait déjà que je réussise à me lever de la chaise...