Acte 3 - Le Sac invente une monnaie : Le Crédit du Sac (CS)

Grésillements

Bruit de téléchargement.



--> Acte 1 >--
--> Acte 2 >--
Peuples du désert, le Sac est heureux de vous annoncer que nous venons de créer une monnaie afin de simplifier les échanges avec les groupes nomades indépendants qui passent par chez nous.
Cette monnaie va être testée avec les groupes qui sont en approche.
Elle connaîtra certainement des ajustements.


Un silence.

La vocation de cette monnaie est d'établir des règles claires et simples lors des échanges commerciaux.
Il s'éclaircit la voix.
Le Sud c'est la Paix.
Le Sud c'est la Liberté.
Et maintenant, le Sud c'est la Richesse !

Il rote.
Le Nord nous suivra-t-il dans cette démarche ?
Il renifle

Nous expliquons le concept sur cette fréquence :
Le CS comment ça marche ?

Avant la fin de la lune vous aurez accès aux prix d'achat et de vente.

*clic*
 

"La guerre est terminée"

- Putain...Et dire que fut un temps ça passait son temps à se plaindre que la monnaie était le responsable de tous les maux de ce monde, et on en redemande !

* soupire *

J'avoue que c'est une bonne idée, l'affaire est dans le Sac !

Bonjour Monsieur Alex Law,

Cette initiative est intérèssante. Nous remercions les initiateurs de toutes les initiatives qui peuvent permettre au commerce de prospérer de nouveau. Nous vous remercions donc pour celle-ci. Il va de soi que la mécanique que vous décrivez devra être subir des évolutions et nous seront ravis de participer.



Que le commerce nous porte tous,
Jed.


Allez, on marche encore un peu avant que la nuit ne tombe !

La voix reprend

Salut Josh !
Ça tombe bien que tu causes, Jedidiah !
Tu vas sans doute être le premier groupe nomade qui va tester tout ça.

Il s'éclaircit la voix.
Nomades !
Vous avez accès maintenant à la grille de prix du Sac !
Venez nous vendre vos trouvailles, et acheter selon vos besoins !
Tous les renseignements sont sur cette fréquence :

Grésillements.
-->Marché du Sac<--

*clic*


"La guerre est terminée"

Waw... Vous avez-vous un responsable commercial qui s’est bien fait chié!! ...

Ca a l’air bien pensé tout ça.


A l’ombre, rien d’nouveau...

Crisshhhhh

Salut.
Il renifle.
Je vous annonce la nouvelle grille de prix du Sac.
On a changé deux ou trois choses aussi.
Rapport à ce qu'il fallait équilibrer certains trucs.


Un silence.

J'ai indiqué aussi le volume de monnaie créée.
Elle doit être garantie par le stock de rations de communauté que possède le Sac...
Cela aura un impact sur les prix et les salaires, à un moment.
C'est le problème des étalons. Ce n'est pas facile à contrôler.
C'est fougueux.

Il se marre.
Donc voici les fréquences où vous pourrez trouver tout cela :
-->comment ça marche<--
Sur celle-ci, rien de nouveau, en revanche, sur celle-là...
-->Marché du Sac, 2ème partie de l'été de l'an IV<--

Et celle où vous trouverez les anciennes grilles de tarifs, pour ceux qui voudraient faire des tableaux... et suivre les cours.
-->Evolution des cours Marché du Sac<--

D'ailleurs, je me disais un truc, parce que j'ai écouté Gédéon là...
Il tousse.
Je suis assez d'accord en fait... l'été va sans doute être très long... Je ne sais pas pourquoi...
je me disais... Que si le Nord avait sa monnaie...
Et qu'en plus c'était un peu le même genre que le crédit du Sac.
Je pourrais partager certains trucs...

Il renifle encore.
Peut-être que le commerce, il se ferait tout seul...
Rapport à ce que Tiffany, elle m'a pas rappelé...
J'en rêvais à moitié mais non...
Ou alors c'est que le Nord n'a pas de matos.
Ou qu'il n'a besoin de rien.
On sait pas trop ce qu'il s'y passe, nous, dans le sud.



Un long silence.
La voix reprend, comme une légère lassitude dans le ton.
On vous cause bientôt de l'acte 5... Moins spectaculaire, sans doute...
Mais j'aime bien l'idée.


*clic*


 

Une voix avec un accent bien franchouillard. Ton fier. La voix est cependant masquée ou la transmission est vraiment de mauvaise qualité.

En voilà une bonne idée ! Le commerce, c'est bien.
J'aime le commerce et l'argent. C'est ce qui distingue la civilisation éclairée au communisme barbare. Le Président Directeur Général de Gaulle approuverait cette initiative !

Vous êtes foutus les rouges ! ou les jaunes ! enfin, je ne sais jamais... 

Contre toute attente, une voix féminine familière à laquelle on finit par s'habituer à intervalles réguliers avec un petit accent de l'est se répand à nouveau sur les ondes.

"Si je puis me permettre, cela sous entend de réveiller de vieux systèmes économiques qui n'ont pas fait leurs preuves, aka le capitalisme - pourtant jusque-là mort et enterré - tout en s'assurant un joli monopole en aimantant les survivants égarés par système de fidélisation. Sachant que ce même système peut s'écrouler, et les nomades se faire entuber suite à un désaccord, une saute d'humeur ou que sais-je. Ouais, je sais, je fais la rabat-joie - mais après mûre réflexion - je ne suis pas fan du principe."

"Pire, les nomades avec un peu de jugeotte pourront jouer de la concurrence entre nord et sud, et on a connu des guerres pour moins que ça. Or, j'ai assez observé le monde actuel pour voir que ça pourrait facilement tourner au vinaigre toute cette histoire. Du coup, je cherche des arguments positifs et constructifs, mais pardonnez ma non-ouverture d'esprit, je n'en trouve pas."

"Puis, ça casse le fun de la négoce qu'on trouve dans le troc direct avec du concret à se mettre sous la dent. Non ?"

Erika...
Quand je pense que je fais livrer à la Maison des Algues, la prochaine lune tous ces objets inutiles que tu souhaites distribuer dans le monde.
Objets que je vais te donner gratuitement...
Et qu'en réponse, tu gaspilles ton énergie à déblaterer des conneries.
T'es fatiguante des fois.


Il renifle

Et le gars d'avant a bien raison.
On voit bien ce que ça a donné, le système que tu préconises.
La guerre.
Uniquement la guerre et la soumission.
Que les nomades fassent jouer la concurrence entre le sud et le nord, pas de soucis, ils font ce qu'ils veulent !

Une pause.
D'ailleurs, je me dis que vu l'énergie du Nord à faire quoi que ce soit, ce sont sans doute ces nomades qui permettront des échanges du Nord, vers le Sud et inversement.
Un autre silence.
Tiens d'ailleurs, je profite que tu me tendes la perche pour annoncer que depuis cette lune, les nomades et les sudistes peuvent installer des bâtiments d'habitation ou des bâtiments commmerciaux au Sac ou au comptoir. ces bâtiments leur appartiendront et ils pourront y entreposer leurs trésors.

Ils auront aussi le droit de spéculer, d'investir et qu'ils pourront, s'ils le souhaitent échanger avec les visiteurs avec leur tarif à eux.

Il tousse.
Donc, non.
Tu as tort sur toute la ligne.
Grâce au Sud, le négoce va VRAIMENT être possible, maintenant.

Il a insisté sur le vraiment.
Et pas que d'ailleurs !
j'annonce aussi que le premier Temple de la Lumière sera construit au Sac à la prochaine lune et qu'il sera possible d'y faire des offrandes.
Le Sud soutient aussi toutes les religions et les sectes existantes.

Il s'éclaircit la voix laisse s'installer le silence.



Et toi ?
Plutôt que de critiquer ce qui se passe au Sud, tu passes quand ?
T'as plein de trucs à récupérer chez nous.
Des dons du Sud pour Humedians !
En plus ça te permettra peut-être de voir en vrai ce dont tu causes sans savoir.

Il se marre.
Et coupe.

*clic*
 

Salut.
Je parle doucement, pour pas réveiller les nordistes.

Une respiration

Je vous informe que les tarifs de l'automne viennent de sortir. Les prix montent un peu en ce moment.
Les usines tournent à plein régime.

-->Cours des marchandises et biens vendus dans le Sud - automne An 4<--
Le ton de la voix s'élève au fur et à mesure comme s'il n'arrivait pas à continuer à chuchoter.

J'informe tout le monde qu'on peut aussi devenir propriétaire d'un truc, au Sac ou à la Maison des Algues.
Vous pouvez acheter des sortes de cabanes.
J'espère bien que dans pas trop longtemps, ces cabanes seront TRES utiles et pratiques...

Il se marre.
En attendant, tout nomade qui commerce avec nous, toute société ou secte et bien sûr tous les Sudistes peuvent installer un pied à terre.

Un silence.

Il sera possible d'entreposer dans ces sortes d'habitation tout ce que l'on souhaite.
Des trésors, des réserves qui serviront plus tard...

Il renifle...
Même des trucs qui puent la spéculation !


Un long silence.

*clic*


"La guerre est terminée"

Nous coming probly vous visiter, Mister law.
Comme ca on va see avec nos eyes, que tout ce que vous try de monter dans le south, c'est pas du chiqué


Un pleur de bébé, un reniflement

Maybe ça va être un better World après tout..

"Gaffe, Tiffany. Entre les tueries sur le pont, et le meurtre sans aucun motif autre que vaseux d'un ado pourtant naïf et sympa au demeurant, tu risquerai tes belles miches. La paix ? Mon cul, oui."

Tiffany.

Un silence.

J'y croyais plus en fait.

Un autre silence.

Bon...
Ben viens alors.
Nick a déjà repéré l'endroit il me semble.


Le deal est le suivant, comme pour tout le monde.
Soit vous passez vendre et acheter et ça peut se faire à la Maison des Algues ou au Sac.
Soit vous voulez vous faire du crédit en bossant et vous allez plutôt au Sac, les installations sur place permettent d'avoir de meilleurs salaires.
Mais il est possible de bosser aussi au comptoir, on se fait juste moins de fric.
Mais c'est plus safe, je pense, quand on est pas hyper sûr de l'ambiance.


Il renifle, se marrant à moitié.

Au Sac par contre il y a une sorte de nurserie.
J'ai cru entendre...
Elle est vide.
Les deux gosses du Sud sont avec moi.
Enfin, avec Emanon.
Elle est dans un trip nounou.

Il rigole.

Putain, ça braille quand même.

Enfin tu vois, T'appelles Chris pour la Maison des Algues et aussi Malcolm, si tu pousses jusqu'au Sac.
Moi je ne suis pas là.
Je suis des vieux dans un voilier. Je comprends rien à ce qu'ils disent.
Salut.


Il coupe.

*clic*

 


"La guerre est terminée"

-"Meurtre? De quoi elle parle l'autre? C'était un accident... Et nous sommes tous réellement attristés par son funeste destin. Il a rejoint la lumière et il est bien mieux là où il se trouve maintenant..."


C'est vrai ça, j'étais tellement concentré sur mon annonce que je n'ai pas entendu miss Erika en rajouter une couche...
Comme toujours, si je puis dire !

Il soupire...

Erika... Erika...
C'est dingue ça comment tu pinailles tout le temps.

Tu voulais la paix, on l'a faite et pourtant presque toutes tes interventions visent à foutre la merde pour qu'elle ne tienne pas.
Tu voulais qu'on te donne des tonnes d'objets et ils t'attendent depuis 15 lunes à la Maison des Algues.
Tiffany veut voir de ses yeux ce qui se passe...

Il renifle...
Ce que t'es censée faire depuis 15 lunes entre nous...
Il reprend.
Et la seule chose que t'es capable de dire c'est qu'elle ne doit pas le faire sous prétexte qu'un accident de lance-flamme a tué un mec que tu ne connaissais même pas.
Bordel ! T'as pas fini d'être chiante là !
Quant à l'excuse du pont...

Il pouffe.

Tiffany ?
Comme tu le sais certainement, les glissades de pont ne se font que dans le sens Sud-Nord, donc si tu viens du Nord, tu n'as pas de soucis à te faire.

Il renifle.
Et Chris a tout fait pour que l'on ne fume plus n'importe où, au comptoir.
Il parait qu'il y a des affiches partout même !


Moi je suis content que tu viennes et tu sais quoi ?
J'aurais peut-être un cadeau pour toi.
Quelque chose de très symbolique...
Si on se croise, je te le donnerai.



Il coupe.

*clic*


"La guerre est terminée"

Cette fois ci pas de cris et de pleurs de bébé, mais plutot des gazouillis, bcp plus agréable a attendre. Elle réponds a la radio avec un large sourire même si forcément ca se voit pas, ca s'entends peut être

Great ! Je tiens pas compte des Gossips, c'est pour ca que je come, I want to see with mes yeux !
Pour nick j'ai pas de news, from like 30 moons. A nursery  !? You are avant-gardiste !


elle marque une pause

Pour le Bridge Bah listen... nous on a meet no one. Nothing a l'horizon..quedalle.
Pour être Cristal clear Moi je viens by ground, on va bientôt poser le feet sur le continent south, on va faire un tour et we come by le Sac, We will troc for sure.
J'ai aussi 2 équipages by sea, des smalls groupes, je vais leur say de go meet votre outpost, manière de faire connaissance, you see Boy ?

Ca serait well see de pas les fight en mer aussi yeah. Tu peux pas les miss, un crew c'est un black pirate et sa commandanté, L'autre crew c'est un dandy rebel avec deux baveux. 
Their names : :Lanshor, Zillah & baba.

We will contact Malcom & Chris.

And well.. i am happy to come too. Même si je vais pas te meet c'est ça ?

Un bruit de machine à vapeur, en fond...
*Poot poot ! Poot poot ! Poot poot ! Poot poot !Tchouuuuu tchouuuuu... Poot poot ! Poot poot ! Poot poot ! Poot poot !*

Pas de soucis, Tiffany.
Pour les deux voiliers, je pense que Chris fera gaffe.
je me souviens de Zillah, c'est une fille qui a les nerfs solides.
Les autres, je ne sais pas.

Il renifle.
Tu viens par voie terrestre, toi, ok.
N'oublie pas que moins t'arriveras les mains vide, au Sac, plus tu repartiras les poches pleine.

il se marre.
Pour qu'on se voit, ça dépendra du temps que tu resteras.
Salut !


*Poot poot ! Poot poot ! Poot poot ! Poot poot !Tchouuuuu tchouuuuu... Poot poot ! Poot poot ! Poot poot ! Poot poot !*

*clic*

 


"La guerre est terminée"

Heu bonjour, moi c'est Jean-Claude Dusse avec un D comme Dusse. Monsieur Law, je voulais savoir si à tout hasard, sans arrières pensées, enfin voilà euh je me lance... Est-ce qu'il serait possible de monnayer les services charnels d'une amie ? En gros, je serais une sorte d'intermédiaire. Oui, un maquereau si vous préférez le terme sordide. Je suis prêt à voir avec vous les tarifs pour les différentes prestations. Comprenez bien, je n'aime pas partager ma viande mais les temps sont durs et plutôt que de finir cocu, je préfère encore être à l'abris du besoin.

M'sieur-dames.


Dusse avec un D comme Dusse

Salut Jean-Claude.
Honnêtement, tu fais ce que tu veux.
Tu veux vendre les charmes de ta nana, tu vends les charmes de ta nana.
Tu veux vendre les tiens, tu peux aussi, il en faut pour tous les goûts.
Tu veux ouvrir un bordel, tu ouvres un bordel.
Je m'en branle.

il renifle.

Dans le Sud, tant qu'on ne tue pas mes équipes ou qu'on ne m'anarque pas, on fait ce qu'on veut.
Si t'as une pute.
Qu'elle est prête à te donner un pourcentage.
Tu peux faire maquereau si t'as envie.

Il se marre.

Tant que tu payes le loyer ou que tu fais ta part, sur place.
je m'en contrefous.


Un bruit de feuille qu'on défroisse.
Moi, je suis pour le développement des affaires... Ça attire de nouveaux clients.
Il y a déjà quatre sociétés, religions et sectes enregistrées au registre du commerce du Sac.
Il y a de la place pour tout le monde.


Un silence.

Tu arrives quand avec ta viande, comme tu dis ?
Et elle pourrait se présenter ici, le faux-filet ? Histoire que celles et ceux qui se branlent au Sac ou à la Maison des Algues se fassent une idée ?
Elle propose quoi comme prestation ?
A quel tarif ?
C'est que pour les mecs ? Pour les filles aussi ? Plusieurs à la fois ?
Raconte nous comment tu vas gagner des crédits ?


*clic*


 


"La guerre est terminée"

Hésitant mais essaye de prendre sur lui. Après tout c'est lui l'homme de la situation.

Heu bonjour, m'sieur-dames. Alors voilà, la petite a l'air partante pour à peu près tout. Hommes, femmes, animaux. Plusieurs à la fois, ouais. Ou à la queuleuleu. Par contre il ne faut pas me l'abimer, c'est mon gagne-pain. Donc les brutes, vous serez gentils de ne pas lui mettre des gnons dans la gueule. Elle est adorable et serviable la petite.

Jean-Claude semble appeler quelqu'un à coté de lui.

Nikita ? Vient montrer tes charmes au G.O de ce camping 5 étoiles.

Il revient à son interlocuteur.

M'sieur Law ? Vous captez aussi les vidéos ? Les images ? On pourrait déjà organiser un pot son et lumière en avant-première avec la belle Nikita qui ferait un show à distance sur un écran en toile. Avec un vidéoprojecteur ça doit être possible. Vous comprenez, une sorte de teaser pour mettre l'eau à la bouche.

Ordonne à Nikita.

Allez, bouge un peu tes jambons là. Ouais, comme ça là. Montre ta croupe en te penchant un peu s'il te plaît ?

Par contre ça sera pas gratuit. Vous nous paierez en arrivant à Osaque. C'est bien Osaque oui ? Merci, m'sieur-dames.

 


Dusse avec un D comme Dusse

Dusse ?
Jean Claude Dusse ?
C'est ça.


Un long silence.

T'emballe pas quand même...
Respire par le nez, doucement, prend une longue inspiration.
Puis souffle... doucement là aussi, jusqu'à ce que tout l'air se vide.

Un long souffle comme s'il voulait montrer l'exemple.
Après tu te branles si tu veux, si ça te détend.


Des bruits comme si on rechargeait un fusil.
*Clac*
Le Sud.
Le Sac.
La Maison des Algues.
Le continent Sud...
Comment te dire.

*Clac*
On a pas trop de video-projecteurs, tu vois ?
On a pas beaucoup d'électricité même...
Et elle sert pas à regarder des vidéos.
C'est fini ce temps là...

*Clac*
Bref.
Sois mignon.
Ramène ta pute si tu veux.
Si elle veut se filmer en train de faire des saloperies, elle peut...  Les mecs qu'ont des écrans pour voir ça pourront.
Mais surtout.


Un silence.

*Clac*

Ne parle pas SURTOUT pas d'avance sur quoique ce soit.
Il insiste sur le mot "surtout".
Déjà faut que t'arrives jusqu'ici, vivant.
Et ici, les sociétés, religions et sectes, prouvent qu'elles sont sérieuses avant d'avoir droit à des avances, des prêts.

Il renifle.
Ta copine a l'air charmante, partageuse, mais si tu permets, les clients jugeront sur place.
A toi de veiller à sa sécurité lors des passes.
Qu'elle émerveille les Sudistes et elle deviendra riche, et toi aussi.
Que tu commences par casser les couilles et on lui retirera son mentor et tous les bénéfices qu'il pourrait faire de sa trouvaille.
Bref.
Elle montre son cul ici si elle veut.
Elle promet monts et merveilles.
Elle tient ses promesses en arrivant.
Et je te garantis qu'elle n'aura pas besoin de videoprojecteur et d'avance.


En sourdine, comme s'il parlait à quelqu'un près de lui.
Il est con ou quoi, lui ?

*Clac*
*clic*


"La guerre est terminée"

Le maquereau en herbe opine par des "ouioui" silencieux et lance quelques brefs regards à Nikita de temps en temps. Mais il ne parvient pas trouver le courage pour la fixer droit dans les yeux. Au contraire, des gouttes de sueurs perlent sur son grand front chauve et le rose lui monte aux joues.

Ou-oui m'sieur. Pas de hem, soucis. Comme il conviendra à monsieur.

Jean-Claude se râcle la gorge et glapit d'une petite voix mal-assurée avant de forcer un peu pour se montrer viril.

Nous arriverons le plus rapidement possible, monsieur Law. Désolé d'vous avoir importuné.


Dusse avec un D comme Dusse

*KRrrINCH
TUuiiiiiiT !!!*


!un gros larsen qui est suivi d'une petite voix légèrement rogommeuse. 

"Hem, moi c'est Ruth", lâche-t-elle tout en se curant le nez avant d'envoyer valser sa boulette de morve d'une pichenette.  

*TOCTOCTOC !!*, fait sa phalange contre le microphone de sa radio. 

"Quelq'un au bout du fil ? Mh ? Y'a quelqu'un ? Bon." 

Une grosse toux infecte et quelques postillons plus tard, Ruth reprend. 

"Un certain Père Kiki m'a parlé de votre camping ★★★★★" 

Le petit chat contemple ses ongles sales.

"J'ai compris les grandes lignes. Tu bosses, t'es payé et tu la boucles.

Sinon un coup derrière la nuque et on te jette dans le canal. J'ai bon ?"

*Renifle*

"Pour le moment j'essaye de motiver un certain Cuirmoustache pour que lui et sa biatch me suivent." 

*Tousse*

"Trois chiens de la casse qui se rendront à votre agence Pôle Emploi la plus proche."

*Soupire*

"Mais c'est pas gagné on dirait. Et tenir la chandelle c'est vraiment pas mon truc."

La môme soupire et se demande pourquoi elle perd son temps à causer à la radio.
Pour faire passer le temps sans doute. 

Ici Max la Moustache! Je crois que le type qui voulait vendre le  petit cul de la Nikita s'est perdu en route..
En tout cas moi je l'ai prise pour pas un  copec! Open Bar sa fente!
Pis ça nous a permis de rencontrer la pisseuse qui vient de causer là et vla qu'on forme une bande de chiens de la crasse!

HAHA!

Bon c'est pas le tout  moi j'ai pas suivi l'histoire du KIKI citron j'étais trop occupé avec le mien...


Il marque une longue pause

KIKI MOUSTACHE!

HAHA
Il se met à rire tellement fort qu'il s'en étouffe
Crache

Bref c'est où votre rade qu'on vienne faire un tour ? Je serai pas contre voir un peu le soleil et me siffler une ou deux bières...


Tous les mots sont fins quand la moustache est fine

Tu veux parler d'Iki ?
Le mec qui aide les déchets des tunnels, c'est ça ?


il étouffe un rire...

T'as a peu près pigé, effectivement, à quelques détails près...
Tu bosses, t'es payée et non, tu n'es pas obligée de fermer ta gueule, sauf si t'as rien à dire d'intéressant.
Après, pas de coups sur la nuque particuliers... Tant que t'as des crédits sur ton compte, on ne te garde, quand t'es à sec, si tu sers à rien, tu sors... Et selon ce que tu sais faire, on te bouffe ou on t'attrape pour faire tout ce qu'on veut de toi.


Il se mouche fort.
Putain, j'm'en suis foutu plein les doigts.

Faut pas fumer près du lance-flamme de Chris, sinon...

Un silence comme s'il réfléchissait à un truc.

Après, le mieux, c'est de ramasser des trucs en route, avant d'arriver... comme ça, ça te fait un petit pécule genre si tu veux t'acheter du savon.
Ou des chandelles.
Ou les deux.

Tu peux gagner du fric en offrant des services, aussi...
En apportant des connaissances qu'on n'a pas... des sortes de spécialités...
Faire la pute, comme j'ai raconté plus haut, mais aussi autre chose... Animatrice radio, comptable... J'en cherche d'ailleurs, des comptables...


Le bruit d'un objet qui tombe...
Merde...

Bruit d'une chaise qu'on déplace

Tout ça, c'est si tu viens en touriste.
Si tu viens pour t'installer comme résidente permanente, c'est différent... Les salaires sont plus bas, en revanche, formation, équipement et aventures sont fournis !

Il se marre.
Tu verras ça quand tu seras là.
T'arrives quand avec tes copains ?


*clic*

 


"La guerre est terminée"

La communication reprend presque aussitôt...
Merde, je t'avais pas entendu toi, le gars qui cause derrière.
Kiki Moustache ? Max ?
Enfin bref.
On est au coeur des montagnes du Sud.
Faudrait surtout me dire où vous êtes vous...
Vous n'avez pas une fréquence où je pourrais vous joindre tous les trois ?
Ce serait plus simple...


*clic*


"La guerre est terminée"

Le petit chat crasseux laisse son esprit vagabonder tandis qu'Alex Law débite ses explications.

Les jambes allongées et croisées comme si elle était à la plage. Sauf que son cul ne repose pas sur une belle serviette mais à proximité d'une flaque de pisse. 

Sa pisse. 

"On va voir ce qu'on peut trouver une fois à la surface", se contente-t-elle de lâcher évasive tout en jouant avec une mèche de cheveux gras.

*Renifle*

Chris ?

Lance-flamme ? 

"..."


"Chris, tu parles du prophète qu'on entend sur les ondes et qui parle comme un raélien sous coke ?" 

Bien envoyé, cocotte.

"..."

Ta gueule, steuplé. 


"Ok. Je note. Pas fu-mer près du lance-flamme." 

Ruth émet une grimace, ses ampoules aux pieds lui font toujours un mal de chien. 

"Pour la fréquence, je vais voir ce qu'on peut faire. Une ligne sécurisée à ton camping au pire ?"

Son auriculaire vient gratter le conduit auditif de son oreille gauche. Et son ongle sale récupère quelques peaux mortes et du cérumen. 

"Maintenant, on verra sur place si on prolonge le séjour ou si nous juste faire troc." 

Ruth saisit une poignée de Pringles rassis et les porte à sa bouche.

*Scrontch !* 

*Scruntch !*


"... 'ais, 'audra voir toucha chur plache", dit-elle la bouche pleine.