Assistance

"Code rouge, je répète, code rouge. Ici Iron Man, en cours d'intervention après l'attaque de la Terre par une force inconnue. Mais je vous passe les détails, vous devez être au courant.

Si vous me recevez, j'ai besoin d'assistance. Un groupe de civils est piégé sous les décombres, dans les égouts, et je tente de les localiser. Si vous avez un moyen quelconque de me transmettre la carte des souterrains, vous aurez le privilège de m'avoir enlevé une fière chandelle du pied, ce qui, quand je me l'imagine, me semble assez douloureux.

je vous dédicacerai ce que vous voulez en échange. Ne me décevez pas chers citoyens, je compte sur vous comme jamais.
Iron Man, terminé."


L'homme de fer à repasser.

Petit gloussement étouffé lointain avant qu'une voix féminine ne se manifeste enfin le plus sérieusement du monde.
 

"Bonsoir, Monsieur l'homme de fer. Ce nom... Est-ce parce que vous avez une armure faite de boite de conserve ? La récup, c'est important et écolo... Hm... Pardonnez-moi, je digresse. Erika pour la Fondation Humedians."

"Je vous confirme que nous avons subi une effroyable et indescriptible attaque extra-terrestre. Des seigneurs du temps pourchassaient des cybermens recrutés par Ultron lui-même qui fomentait déjà un complot avec les daleks, mais aussi les vogons afin d'éradiquer la Terre."  

"Nous avons bien tenté de négocier le voyage temporel avec ces fameux seigneurs du temps en empruntant leur TARDIS, mais l'opération s'est avérée infructueuse suite à des pannes généralisées, ce qui fait que nous nous retrouvons coincés dans une boucle temporelle altérée dans laquelle l'humanité est condamnée à perpétuer toujours les mêmes erreurs quand elle ne se retrouve pas lobotomisée."

"Et si certains d'entre nous parviennent encore à communiquer, c'est du fait de l'ingéniosité de quelques savants qui ont su détourner le flux temporel grâce à un principe proche des cages de Faraday."

"Nous avons appris que des réseaux souterrains sont mystérieusement apparus, et pensons qu'il y a pu avoir collision avec un autre monde parallèle - voire plusieurs - en engendrant ce lieu. Actuellement, peu d'entre nous sommes en mesure de confirmer l'agencement de ce dernier, mais peut-être devriez-vous user d'un artéfact technologique très prisé en son temps. Le fil d'Ariane est solide et aide toujours à retrouver son chemin avec une moyenne de trois lunes selon le nouveau calendrier en cours pour trouver la surface."

" Faîtes cependant attention à ne pas croiser de minotaure, si jamais d'autres collisions venaient à se produire." 

"Ah ! D'autres vivants ! Bien reçu Erika. Et merci pour ces éclaircissements.
De ce que j'en comprends, c'est encore plus la merde que ce que j'en vois ? Ah, oui. Langage. Les enfants. Bien.

Stark était le cerveau. Enfin, le cerveau, vu l'état du monde, je comprends que certains doutent. Moi, je suis plutôt l'homme d'action vous voyez. J'ai juste trouvé sa dernière armure qui trainait la, avec son probable squelette dedans. Je l'ai enterré dignement. Puis, j'ai surement enfilé le modèle Mark 3000 et plus, tellement complexe que j'avoue ne pas avoir trouvé toutes les options. Mais ça viendra. J'ai déjà la radio, comme vous le constatez, et euh... l'option fer à repasser. Ce qui est ironique, si vous me permettez l'ironie ironique de la situation...

Bref, j'ai vu l'armure et le monde en danger, j'agis, donc, en homme d'action. N'importe qui en aurait fait autant à ma place, cela n'a rien d'héroïque. Enfin, n'importe qui n'aurait pas trouvé cette armure, donc vous ferez avec.

Et j'ai beau ne rien comprendre à votre explication, cela m'a l'air bigrement critique. D'autant plus critique que je ne comprends pas. Et que je n'ai pas de carte. Pas de carte, pas de plan. Ironie. Mais qu'à cela ne tienne, je vais agir quand même en attendant. C'est tellement la chienlit que où que j'aille, il y aura surement des gens à sauver, non ?

Bon, j'en ai quand même entendu à la radio des plus sympathiques que d'autres, donc si je pouvais les sauver elles en priorité, je ne dis pas non à une carte.
J'ai dit elles ? Bref.

Dès que ce sera fait, je regagne la surface mettre une dérouillée à tout ce que vous avez sus-cité, et je sauverai le reste du monde. Tenez bon d'ici là. Force et honneur. Non, pas ça. Bon, j'ai encore le temps de trouver un autre truc qui en jette. Ici Ja... Iron Man. Je vous rends l'antenne. J'attends de vos nouvelles. Courage et Ténacité dans vos chaumières, civils !"


L'homme de fer à repasser.

"Et elle fait pas le café, cette armure ? C'est le plus essentiel à la survie quoi qu'on en dise. Vous devriez peut-être la bidouiller. Si jamais, j'ai justement quelques talents en bidouillage. Suffirait de deux-trois calculs, tout autant de branchements, et vous aurez l'option nespresso intégrée. Le cas échéant, avec une sécurité renforcée dans le cas où vous appuyez sur le mauvais bouton en plein combat... Imaginez un jet de café brûlant à la gueule de vos ennemis par défaut en calibrant une distance maximale. What else ?"

"En attendant, je vous confirme que la situation est critique partout. Le monde est stérile. Enfin... C'est juste que les prédictions mayas nostradamusiennes se sont finalement avérées exactes, mais avec du retard... Les failles temporelles, c'est toujours merdiques. Bref, imaginez une vision apocalyptique et vous y êtes. Vous êtes sûr que ça va aller ? Pas trop déprimé par cette annonce ? Notez qu'on s'y habitue à force."

"Actuellement, nous tâchons de localiser les laboratoires secrets du CERN proche de l'ancienne Suisse. Sauf que le monde ayant changé, les gps mettent Paris en Afrique, et l'Alaska au Japon. C'est devenu compliqué... Ceci afin de réparer et utiliser le collisionneur pour tout remettre dans l'ordre. En théorie, c'est faisable. En pratique, on risque juste un reboot."

"Toutefois, si vous voulez sauver le monde... Ce serait une façon comme une autre de nous y aider. La Fondation Humedians tente de le faire à sa façon en ce qui concerne le quotidien des survivants, même si nous ouvrons notre porte à d'autres domaines plus pointus comme vous pouvez le constater."

"Pour ce que vous demandez, je peux potentiellement me renseigner sans pour autant m'engager sur le résultat. Cela reste de la négociation, et pour le coup, c'est vous qui semblez surtout avoir besoin d'être sauvé. Me trompe-je ?"

"Quant aux enfants, il n'y en a plus vraiment même si la rumeur prétend que certaines femmes ont mis des nourrissons au monde après des fécondations in vitro forcées lors de tentatives douteuses d'un repeuplement planétaire, mais surtout pour servir de bétail dans des fermes d'élevage afin de servir de substitut protéïnique."

"Voilà, vous savez tout. Sinon c'est qui Stark ? "Ja" à vous aussi."

"Stark ? Et bien, c'est le designer.
De l'armure.

Je n'ai pas vraiment besoin d'être sauvé, à dire vrai, n'étant pas spécialement en danger. J'ai trouvé une armure tout à fait expérimentale, et donc invulnérable, modèle MK >3000. Je vous l'ai déjà dit ? Non, parce qu'on ne dirait pas. Du coup, je ne vois pas trop l'utilité de négocier mon sauvetage. Par contre, au moins trois citoyennes comptent sur vous. Je vous laisserai régler les détails de la compta avec elles et transmettrai la facture au besoin si vous souhaitez négocier avec les concernées, que je ne peux pas sauver de tout après tout.

Pour le reste, cela me semble simple comme bonjour. Très simple même. Suisse, bébés in vitro, faille temporelle, Humedians, café, prédictions mayas, vous me décrivez la le quotidien mademoiselle. Et pourtant, je ne suis, si je puis dire, que le stagiaire des Avengers. Une fois dehors, je vous sauve tout ça. Notez que je ne dis pas que ça sera rapide, en revanche. Mais vous avez bien noté, je suis un homme d'action. Du coup y a plus qu'à s'y mettre. On s'y met ? On s'y met. Qui a une carte ?"


L'homme de fer à repasser.

Je n'ai pas tout saisis de vos histoires d'experiences ratées, mais il est notable que, pour le reupeuplement, c'est plutôt contre-productif...

Il y a de sorties aux bouts des tunnels mais j'ai perdu la carte.

"J'entends bien, brave citoyen. Voici la version courte :

je veux une carte.
J'ai des gens à retrouver.
place à l'action.

on dirait un haïku... Bref, aucun besoin de sortie pour l'heure, mon brave."


L'homme de fer à repasser.

Une carte ? Quelle drole d'idée !
Je l'ai demandé mais c'est déjà trop couteux.
Ce qui n'empechera pas d'avoir des obligations à respecter.
Je te souhaite de rencontrer toute la bienveillance que j'ai vu en ces lieux.

Et de l'action ! Oui, surtout !


Terreur folle, fosse et filet

"La bienveillance, c'est moi. Et l'action aussi.

Mais c'est aussi cette généreuse donatrice préférant rester anonyme, grâce à qui les trois civiles en péril sont désormais saines et sauves, localisées et regroupées.
Aujourd'hui, nous célébrons la petite victoire du genre humain, du partage et de la solidarité.
Grâce à cela, vivement demain, lorsque nous fêterons la grande victoire du genre humain, avec beaucoup de profit et d'enrichissement personnel.

En vendant des jouets dédiés pour l'occasion, je suis sûr qu'il y a une piste à creuser.

Merci braves citoyens !"


L'homme de fer à repasser.

- Une victoire ? Bon, ça s'arrose ça hin...

* Voix éloignée de la radio *

- Quoi y'en a presque plus ?
Faut encore rationner ?!! Mais c'est pour la putain de'paix dans l'monde, meeerde quoi !!


Et on se plaint aprés qu'on doit tuer des gens qui veulent pas partager ?...
...
Mwoué, et je sais plus ce que je voulais dire...


*clic*
 

- ça y est, ça me revient...En fait...Hmm, non rien !