La Maison des Algues



 

"Mes biens chers frères et sœurs de la lumière.
Vous qui cherchez un endroit sûr pour vous établir.
Vous qui êtes dans le besoin.
Vous qui êtes faibles, fragiles et désarmés.
Vous qui souhaitez vous endurcir grâce à une formation en combat martial, dont seul la lumière a le secret."

-"Sachez qu'il existe au sud du SAC, à l'embouchure du fleuve, une forteresse flottante et imprenable, tanguant au grès des vagues, que l'ont surnomme gaiement « La Maison des Algues »."

-"Protégée par le Saint-Photon en personne,
Cette maison du cœur, d'où l'élu trône.
Accueillera sans conditions, tout gentilhomme,
Tant que leurs intentions restent bonnes."

-"Et à tout ceux qui voudraient la couler.
C'est des flammes, et une mer de feu,
Que vous y trouverez."

-"Que la lumière vous garde..."

-"C'était Chris Barnes, l'élu de la lumière."


 

Bonjour M'Sieur Barnes.

J'aime beaucoup votre message, vous allez l'air de quelqu'un sincère et tout, mais quand même j'dois vous dire un truc, parce que les algues j'suis désolé mais ça fait pas très vendeur. Faut dire la vérité quoi.

Vous êtes vegan ?

Parce que moi j'aurais aimé une maison en viande plutôt en fait, voir en pain d'épice.

C'est bon ça le pain d'épice aussi.

Mais bon j'prefere la viande, ça oui.

A la limite du pain d'épice, d'accord, allez je veux bien, mais est-ce qu'on peut mettre de la chantilly aussi sur le toit dans ce cas ?

Hein ? D'accord ? On est d'accord hein ? 

Allez vous m'enlevez toutes ces algues là, completement indigestes pour les sans glutens et vous me remplacez tout ça par de la viande au pain d'épice et à la chantilly, merci.

A bientôt donc pour le déjeuner. Je salive d'avance de manger votre maison...


 

-"Que la lumière vous garde, dites, je viens à vous, vous qui écoutez ma voix sur votre radio, pour une petite question d'ordre technique..."

Il s'alluma une clope, tira une latte avant de reprendre:

-"Je crois que j'ai un petit soucis avec mon lance-flammes, depuis quelques jours, y'a comme des vapeurs d'essence. Serait il possible qu'il ait une fuite ? »

Il recracha la fumée, soufflant sur le micro, causant un peu de friture sur les ondes, avant de reprendre :

- " Y'a t'il un connaisseur ici qui pourrait m'indiquer comment régler ce soucis ?"

- Hmm...A ta place, je commencerai par arrêter de fumer le temps de trouver un dépanneur.


Un bruit d'explosion... Le signal se coupe ensuite pendant quelques secondes puis reprend :

- "Par la lumière..."

Encore un silence de quelques secondes.

- "Hum... euh... Comment dire... Il vient d'y avoir un gros accident à la Maison des Algues...
Le réservoir de mon lance-flammes à explosé... "


Il se rallume une clope, tire une latte, et continue :

- "Je vous rassure, l'élu n'a rien. Mais Cody McKenzie est euh... Mort... "

Il recrache la fumée

- "Pauvre gars, mourir si jeune... "

- "En tout cas c'était un accident, personne n'est intervenu pour mon problême de vapeur d’essence... Que la lumière l'accueil dans l'au delà... "

Encore soufflé par l'explosion de l'enfer, l'homme au melon tentant de comparer ça avec un éventuel inner-flash sous acide, reste bouche bée devant le corps calciné du pauvre mec avant de prendre à son tour la radio :

- Wouaaaah puuuuutain !
Et quand j'entendais que la clope était encore plus nocive pour les autres...



Observant avec stupéfaction les quelques flamèches de gazs en combustion sortant de la silhouette cramoisie et figée par la raideur :

- On dirait presque du bois...Putain, t'as crâmé Pinocchio s'il faut !!

Ooooh vous avez bien eu raison M'sieur Barnes, les algues cuites c'est bien meilleur que cru, oh ça oui dites donc, oh que oui.

Et vous risquez moins d'attraper la coronachiasse chinoise en faisant cuir votre algue, foi de la recette de ma grand mère et elle avait un bon foi ça oui, car elle n'est pas morte d'une cirrhose en buvant tout le bon vin de messe, elle aimait trop le bon dieu, donc c'est qu'elle avait un bon foi ça oui dites donc, oh que oui. Pis elle avait le diabète ma grand-mère, j'vous l'ai pas dis j'crois, faudra que je vous raconte comment elle faisait pour ses varices aussi M'sieur Barnes, j'ai hâte de vous raconter tout ça plus en détails.

-"Pour le coup, c'est bien dommage que ce pauvre cody n'avait pas de diabète lui aussi... On aurait pu vous proposer de la meringue pendant des lunes...
Que la Lumière vous guide jusqu'au Sud, douce Magramme, nous organiserons un immense festin en votre honneur!"