Ode aux libérateurs

Merci à la grande USSR d’avoir eu la générosité de venir nous libérer de l’oppressant ennui qui guidait nos vies.

Un tel sacrifice de leur part en carburant et en munition pour nos pauvres petites personnes nous a vraiment fait chaud au coeur.

Encore quelques efforts et nous rejoindrons nos amis déjà libérés. Henriette, qui n’aura pas retrouvé son chat mais retrouvera peut-être son Marcel. Elena, qui sera partie avec le plus beau SIF de ces terres sans espoirs. Jackie, mignonne petite hyène à l’haleine moins fétide que celle de ses libérateurs.

Une pensée au Cirque et à Mister Trump, l’USSR devrait bientôt pouvoir vous libérer.

 

Ni dieux ni maîtres.

Guhuhuhu !
Comme je suis heureux de vous savoir en vie ma bonne amie !
Il est dommageable que les vôtres aient servi de bouclier à Monsieur Magnus. Je vous avais pourtant prévenu....

Néanmoins je reconnais bien là votre âme charitable, de vous inquièter des dépenses occasionnées.
Soyez rassurée, nous pourrions continuer comme ça encore bien longtemps...
Nos bons amis du cirque et insulaires n'ont rien à craindre, pas plus que les vodoos, les gens de la crique ou même vous.

Déposez les armes. Le sang ne coulera plus.
 

 


Pssst

"Il me semble que le Crique Ryjkov et EMC Corp sont plutôt soulagé de savoir que les Squadrons sont momentanément hors d'état de nuire, mais en effet rien ne coûte de leur poser la question."

Oh, je pense à eux comme à d'autres. C'est qu'il vous faudra bien vous trouver une occupation pour après. Le monde risque de vous paraître tellement vide quand on aura fini de vous taquiner la croupe.

Un petit rire ironique.

Heureusement que cette chère maman est là pour me faire rire avec ses lapsus ... qu'elle ait au moins une utilité.


Ni dieux ni maîtres.

Oh bah de rien, toujours là pour rendre service nous. Si au moins ça vous a décoincé de votre ennui, toute cette opération n'aura pas été si inutile finalement.
C'est vrai, on avait un léger doute au départ quand même, mais votre remerciement et votre confirmation qu'on a bien fait, ça fait toujours plaisir.
Non parce que sinon, d'un regard extérieur, sans savoir les tenants et aboutissants, sans comprendre la situation dans les détails, on aurait pu, avec beaucoup de mauvaise foi, passer éventuellement pour les méchants dans l'histoire, té.
Avouez que ça aurait été ballot quand même, vu que c'est tout le contraire, nous on est les gentils et on se plie en quatre pour aider tout le monde et vous libérer.
Donc bah c'est bien, tout le monde comprend. On va continuer du coup. Té !

Ah oui la liste, la liste, pardon, c'est ça qui est important, la liste, c'est vrai. Arf que c'est dommage, on n'va pas pouvoir libérer et aider tout le monde. Désolé les gens.

 

Crépitements, fraissements de papiers et raclements de gorge se font entendre avant le début de la transmission.

Well…

 

Puisque la question est posée directement sachez que Liberty Harbor a toujours espéré que le conflit qui agite le continent depuis maintenant trop longtemps finirai par se résoudre de façon pacifique. Cet espoir était quelque peu utopique et je vous l’accorde, et il semble avoir pris un peu de plomb dans l’aile. Nous n’allons pas revenir dessus.

 

Tout au long de ce conflit, Liberty et ses habitants se sont efforcés de tenir la position la plus neutre possible dans cette guerre qui nous semblait assez lointaine depuis notre situation insulaire… Et puis la guerre n’apporte que son lot de deuils, et nous sommes bien placés pour le savoir car notre population est en partie composée de personnes ayant assisté à la mort de leurs amis dans ces trop nombreux conflits armé.

 

Que maudite soit la guerre !

 

Maintenant que votre conflit est sur le point de basculer dans un bain de sang, en tant que diplomate de Liberty Harbor, je ne peux que lancer un appel au calme à toutes les parties prenantes : Il est tard, mais il est encore possible de baisser les armes.

 

L’USSR exige la reddition de trois personnes. Si ces personnes ne souhaitent pas se livrer qu’elles quittent La Crique pour éviter un nouveau carnage. Je suis certain que Magnus qui s’est donné corps et âme pour bâtir cette ville ne souhaite pas la voir partir en cendre. Que l’USSR rappelle ses chiens de guerre, il y a beaucoup trop de civils sur le secteur et il est inutile de rayer de la carte une des rares petites villes qui pourraient encore servir de refuge à des survivants… Je vous rappelle quand même, que nous trouvons régulièrement de nouveaux survivants qui arrivent à sortir des souterrains du monde et que ces gens démunis ont besoin d’être pris en charge.

 

Comme toujours Liberty Harbor ouvrira ses portes à tous ceux qui souhaitent fuir la guerre… Ces derniers sont malheureusement de plus en plus nombreux ces derniers temps chez nous. Nous avons par exemple actuellement les Vaudous qui séjournent chez nous. Ces derniers ont du démanteler à la hâte ce qu’ils étaient en train de bâtir par peur d’être des dommages collatéraux de la guerre.

 

J’espère encore que chacun entendra raison dans cette affaire et que nous pourrons éviter un nouvel épilogue sanglant.

 

Et comme en attendant nous devons continuer de penser à l’avenir, autant penser grand. Je propose de réhabiliter une grande institution pré-crash dont certains d’entre vous se rappellent peut être : l’ONU. Et comme l’île de Liberty Harbor n’a pas connu de conflit depuis la création de son port, notre petite citée semble indiquée pour héberger le siège d’une telle institution… Enfin nous pourrons en discuter, mais comme nous avons retrouvé un ancien drapeau de l’ONU j’ai envie d’y voir un signe d’espoir pour l’avenir. Un avenir ou nous pourrons tous ensemble anticiper et surmonter ces conflits inutiles qui je le répète sont encore beaucoup trop fréquents aujourd’hui et beaucoup trop dommageables pour ce qu’il reste de notre humanité.

 

 

J’invite d’ailleurs toutes les personnes intéressées par la reconstruction de cette institution à prendre contact avec moi.

 

See You !

 

OVER**


Nous devons penser de toute façon, alors pourquoi ne pas "penser grand" ?

Mhmh... Monsieur Trump dire faux et faire sa pub sur notre dos ou bien ? Manbo pas trop aimer ça ! Départ prévu depuis très longtemps de Tempogroove Sanctuary pour trouver vraie terre promise de Bondye. Nous pas venus en réfugiés mais pour la négoce. La guerre pas trop nous concerner. Manbo trouver quand même les anciens voisins du nord agréables. Baiser avec Marcel derrière une dune être devenu un fantasme inassouvi. Lui fière allure sur sa moto au loin ça oui... Mhmh Manbo vouloir plutôt présenter ses condoléances pour les morts.

Je sais que votre départ était prévu depuis longtemps Miss Mahougbé, j'ai cru comprendre qu'il avait juste été un peu précipité. Mais je peux me tromper et si c'est le cas je m’en excuse et vous remercie d'avoir corrigé.


Nous devons penser de toute façon, alors pourquoi ne pas "penser grand" ?

"Azazel, votre naïveté vous honore, mais vous connaissez mal le bestiau.
Ce qui, entre nous, démontre peut-être qu'il vous reste plus de coeur que de b....
Kof !
Comment dire ?
Elle est pas près de se rendre vous savez...
Mais merci quand même de...
Et bien...
D'avoir essayé..."