Trahison à marée basse

A force de mensonges vous vous embrouillez tout seuls, vous vous gargarisez tellement que vous ne comprenez pas que vous êtes ridicules aux yeux de tous.

Vous n'êtes qu'une petite merde Azazel, incapable d'assumer tout les meurtres que vous avez commis, Laura est juste la dernière en date, 

Et non on est abrutis, personne va venir seul chercher hécate, vous nous buteriez comme vous avez buter tout les autres

Arretez de parler de procés ou de sauvetage ou de dérapage en camion, vous n'etes qu'une farce, une masscarade. Vous n'êtes qu'un meurtrier, assumez le, hécate est déjà morte, et elle le sait, parce que vous n'êtes que des bouchers dénués de toute humanité.

Tant de violences dans les mots comme dans les actes. Que de grossièretés. Se moquer en plus d'un vieillard, franchement, vous devriez avoir honte. C'est comme se moquer d'une femme enceinte, il faut savoir s'occuper des plus fragiles et respecter les anciens. Mais venant de la part de manouches meurtriers, ce n'est pas étonnant. Les mots sont représentatifs de vos actes abjects. Nous représentons l'ordre, la civilisation, la bienveillance, soit tout ce que détestent des voleurs de poules venant assassiner vos proches et vos amis pour vous voler. On vous avait confié notre chère Laura bien aimée et vous n'avez même pas su la garder en vie. Vraiment j'ai de la peine, regardez, je verse même une petite larme en pensant à son fils devenu orphelin par votre faute.

*Bruit de mouchage bruyant en trompette*

Mais nous ne sommes pas des monstres, nous, Hécate est en route pour son procès, et ne voulons pas manger le cœur de nos ennemis comme vous le pratiquez régulièrement dans vos rituels de gitans et de magie noire. Il a peut-être une chance de rester en vie, mais il a beaucoup d'ennemi, ça ne va pas être facile je vous l'avoue.

- Guhuhuhu !
Tant de vulgarité dans la bouche d'un pervers recidiviste, j'en suis presque choqué. Ce n'est pas moi que fuient toutes les femmes censées vous savez ? 
C'est votre soeur l'assassin de Sainte Laura ?
Pour reprendre votre honteuse terminologie, vous êtes sur qu'on peut enculer sa soeur ?
Nan parceque quand même on rapporte des choses vous concernant, comme défenseur du bon goût, on repassera.
Et puis encore ces allégations, ça devient malsain cette fixette que vous faites sur moi. Je ne suis pas intéressé désolé.
Vous parlez de courage, il ne vous étouffe pas. 
Vous exigez une libération, depuis votre falaise le cul bien au chaud. c'est plus confortable qu'un camion, ou qu'une moto, enfin je sais plus dans quoi vous m'avez vu.
En venant enquêter j'étais pourtant seul et désemparé à quelques kilomètres de votre frère/soeur. Vous n'êtes pas venu me chercher, pas plus qu'elle.
Non ne parlez pas de courage, vraiment.
Enfin ... je suis magnanime !
Vous voulez votre soeur, je vous la donne si vous venez la chercher seul et pacifiquement. Votre femme me fait un peu peur, elle voit des choses vous savez ?

Ne tardez pas néanmoins, madame Hécate est particulièrement désagréable à vivre, le procès ne durera pas.

 


Pssst

Le jeune russe a un colère dans la gorge quand il parle, c'est palpable.

Entendons nous Azazel Nous t'avons vu détaler comme une petite merde avec une des belles ktm des rouges, après avoir tuer Laura. 

Ce qui m'attriste c'est de penser que Roningard accepte tout ça, ces mensonges, ces meurtres, et vous supportent, leur inaction est une telle déception pour ceux qui pensaient qu'ils avaient une once de principes.
Tant que tu tient ma soeur, profite en pour étudier son attitude et son comportement, qui sait peut être que tu pourrais gagner la prestence, et la grandeur qui te font terriblement defaut. Parce que pour moi tu n'est qu'une bête sanguinaire a qui on a donner trop de pouvoir et qui n'a jamais été méritant.

Oui gros enculé, tu la capturée Hécate, oui tu es bien caché dans ton camion, et oui je rage d'être impuissant, mais ta chance insolente tournera un jour. 
Libère ma soeur Azazel.

Te casse pas le cul a te faire couvrir par l'autre clodo, qui va dire que t'était avec lui a enculer un cheval toute la nuit, vos alibis sont ridicules, Libérez la



 

La mort de Laura, la plus grande et aimé diplomate que l'USSR n'ait jamais eu, nous attriste tous profondément. Nous savons tous les choix malheureux qu'elle a prise sur la fin pour une histoire d'amourette avec le toxique Hécate qui l'a embobiné, comme il le fait si souvent de sa langue fourchue. Non content d'avoir contraint Laura de fuir sa famille de toujours, qu'elle a aidé à élever au sommet, celui-ci aura en plus détruit sa vie, par jalousie ou par haine de son affiliation à la Grande Famille des camarades Daimyo.

Le Cirque nous a ainsi informés en effet que le présumé coupable Hécate l'avait tué en allant jusqu'à probablement manger son cœur, selon sa propre coutume impie de vampire sanguinaire, et cela, juste sous les portes de leur communauté. Ils nous ont donc livré le meurtrier pour que justice soit faite en Ordalie et probablement se disculper eux-mêmes du meurtre de Laura.

Que Justice soit rendue pour Sainte Laura, l'amie de toujours de l'USSR et que le procès d'Hécate ce buveur de sang de jeune femme pure, soit ouvert.

Vous vous méprenez mon "cher ami"... 
Je n'ai jamais prétendu être ni prophetesse ni oracle. 

Et personne de chez nous ne vous a fourni quoi que ce soit comme détail de son prentendu démembrement. 

Quant à ce que vous dites concernant Hécate, elle vous a prévenu qu'elle venait vous voir pour vous parler face à face il me semble non ? 
Ainsi que sa prétendue attaque... A mains nues ? Elle m'a donné son arme avant de quitter la communauté. 

Personne de notre communauté n'était dehors au moment où cette chère Laura a été tuée. 

En ce qui vous concerne, ce sera mon dernier message. J'abhorre le mensonge et les menteurs. 
Et c'est ce que vous êtes.  Nul doute que votre ami monsieur Orwell témoignera en votre faveur. Il est comme vous. Vous mentez comme vous respirez... 

-Guhuhuhuhu !

Mes bons amis ! C'est le coeur lourd que je prends la parole ce soir. Il se trouve que nous avons appris le lâche assassinat de madame Laura.
Les premiers  témoins des faits semblent avoir un malin plaisir à nous fournir les détails de son démembrement. Ayons pitié d'eux
Madame Beth, oracle et prophétesse frustrée, nous a expliqué que notre regrettée amie avait été tuée dans son bateau sur la plage. N'écoutant que leur courage, les forces de l'ussr se sont rendues en limite du territoire souverain du Cirque pour étudier la situation. C'est alors, que, bondissant de derrière une dune, la dénommée Hécate s'en est pris à nos forces armées. Heureusement, leur sang-froid a permis d'appréhender cette dangereuse personne. Nous avons toute les raisons de penser que madame Hécate est responsable du meurtre de madame Laura la juste.
Tous les éléments convergent contre elle.
Aussi, nous profiterons de la présence des jurés en Ordalie pour la traduire en justice et l'ex.... Lui attribuer le juste châtiment. Sachez dès à présent que madame Beth la perfide, a déjà refusé de venir témoigner en faveur de son amie.
N'y voyez pas un début d'aveu .... Enfin un peu quand même

Guhuhuhuhu !


Pssst

Content d'entendre que vous admettez être un abruti.
Je n'aurais pas été jusque là mais si vous insistez.

Madame Hécate, figurez-vous, est parfaitement bien traitée et partage la luxueuse cellule de madame Kenija. 
Ce n'est pas le cas de toutes les femmes qui passent par le cirque mon coquin hein ?

Donc c'est définitif ? Au cirque on abandonne sa famille ?
On ne prend pas la peine de se déplacer  par pure fainéantise pour essayer de faire innocenter sa frangine?

 


Pssst

Une femme aurait été maltraitée au cirque?

Encore une fabulation de votre part... 
Si quelqu'un vient chez non seulement vous ne libererez pas Hecate mais vous abattrez cette personne a vue... Dans le meilleur des cas.

Vous connaissant si vous affirmez en public qu'elle est bien traitée, c'est qu'en menteur sous homme vous la trainez dans la fange et vous l'humiliez.

Vous l'avez déjà brisée en tuant froidement Laura a quoi bon ?
Tout se paye un jour Démon. Tout se paye un jour.

Vous n'êtes qu'infamie.

- Guhuhuhu !
Si vous êtes timide, venez avec toute la famille !

Vassilou mon petit bonhomme...
Tu peux libérer ta soeur si tu crois vraiment en son innocence. Ne pas le faire c'est prouver au monde sa culpabilité. 
Les jurés sont presques arrivés ils seront les garants de l'impartialité de ce procès tu sais !

À moins que tu cherches à faire disparaitre madame Hecate.

Quand on y songe, quelle homme refuserait l'occasion de sauver sa famille, si infime que soit cette chance?


Pssst

*Soupirs*

Nan mais il va fermer sa geule le trouduc? 
krrrr...
Azrael, c'est ça ? 
Juste ferme ta gueule, tu troubles la tranquillité de la Reine. 

Personne n'est dupe de ton blablabla, tout le monde sait que tu es le pire assassin du désert. 
La liste est longue, et les dernières paroles de chacunes de tes victimes ont toujours été "Azrael n'est pas loin".

Et dans quel but, tout ça? 
Montrer au monde que j'avais raison depuis le début lorsque je condamnais votre idéologie de nazi ? 
C'est très aimable à toi.

Et maintenant quoi? 
Tu prends Hécate en otage pour nous faire venir et enfin pouvoir nous exécuter et reigner enfin sur un désert vide.

Profites en bien.
Hécate. La propre soeur de la Reine. 
Tu ne trouveras jamais meilleure otage pour parvenir à ce but. 
Ta meilleure carte à jouer. 

Et encore un échec pour toi. 
Parce que tu ne savais pas que la Reine n'a pas de sentiments. 

Tu veux nous tuer? Et bien viens, nous t'attendons.
Mais nous savons tous que tu ne le feras pas.
Parce que tu es une petite bite, qui ne s'attaque qu'à des femmes isolées. 

Un lâche, une petite bite, un menteur, un meurtrier.
Voilà ce que l'histoire retiendra de toi.

Maintenant, viens à ma montagne, ou ferme ta gueule, il n'y a pas d'autre alternative.

La Reine a parlé.


HahahAHaHahaHAHAHA

Bruit de trompette fait à la bouche. Les notes sont fausses, y'en a pas une dedans.

-Guhuhuhuhuhuhu !

- Madame Reine ! T'es qui ?

...
...
...
- Hein ? Quoi ?  La soeur de qui ? Elle est reine de quoi ? de ?
Nan mais en vrai de quoi ?

...


- Pardon je recommence ! Salut reine de la tente. Je te demanderai bien ce que ça fait de reigner sur des abrutis autoproclamés mais ce serait malheureux de se moquer.
Les débiles c'est pénible, je sais, j'en ai parmi mes gens.
En réalité ma bonne amie je ne m'adressais à ton inéxistente petite personne. De toute façon on sait où vous trouver, y'a des gens fossilisés dans vos roulottes.
Tu m'en foutras des nomades tiens.

- C'est marrant comme tu parles toujours quand t'es loin toi. On a passé pas loin de 8 lunes au pieds de ta foutue montagne, on a pas entendu le son de ta voix.
C'est pas faute d'avoir tambouriné. Faut dire que t'as pas souvent la bouche libre aussi d'après ce qu'on dit.
C'est peut-être ça du coup,  l'entraînement qui fait que le courage t'a pas étouffé la lune dernière, pourtant je campais pas loin en ravitaillant mon bon Orwell.
Rien à voir avec les fantasmes zoophiles de Vassilou. Faudrait trouver un exorciste pour celui là, c'est bizarre quand même de projeter des choses sur des ânes et ma frêle petite personne.

- Bon en parlant de lui !
Repassez moi l'abruti s'il vous plait, il était drôle lui. J'ai madame sa soeur qui est toute chose là. J'essaye de la mettre bien promis, même que le rouquin veut pas que je m'approche, parait que je l'indispose. Faudrait pas trop tarder cependant parcequ'elle fuit un peu et j'arrive pas à la rafistoler.
C'est con on est voisins vous pourriez vite venir nous expliquer les motifs de son acte abject au lieu de vous plaindre. Bon après c'est certain, vous pourrez plus vous garer en revenant. Y'a des baffes qui se perdent, c'est qui la lumière qu'a choisi l'emplacement ?


 


Pssst

Oui, je ne t'avais pas addressé la parole.
Car vois-tu, j'ai des tas de choses à faire de plus intéressantes que d'adresser la parole à un petit teigneux surcompensant un complexe d'infériorité. 

Bref, la Reine a parlé, nous ne reviendrons pas dessus. 
Continue à jouer le nazillon, ici, d'en haut, je ne vois qu'un petit homme gesticuler, et cela fait plus pitié qu'autre chose. 

Adieu.


HahahAHaHahaHAHAHA

Bruit de sanglots démesurément exagérés

Reniflement des plus élégants.

- Pourtant  tu disais des trucs du genre  : "ferme ta gueule, viens à ma montagne, petite bite, tu veux nous tuer...."
Vraiment on aurait dit que tu me parlais ma grande. Vous avez décidément des problèmes avec la réalité par chez vous.
Tu serais pas un peu concon ?

Sinon qui a parlé de vous tuer ? Nous avons appréhendé une suspecte qui fuyait une zone de crime. Nous vous demandons de venir témoigner en sa faveur et vous criez à la tentative de meutre. Vous êtes décidément difficiles à suivre...

Sachez tant que je vous tiens, et que vous aimez ça ma coquine,  que nous pouvons également accorder l'asile à madame Beth dont nous savons de source sûre, le monsieur qui joue avec ses parties d'après ce qu'on dit ,et qui s'épenche auprès de notre bon Crao,  qu'elle cherche à fuir Vassilou le zoophile, aussi connu dans les milieux autorisés sous le pseudonyme étonnant de "l'abruti des cîmes". 
L'USSR et votre serviteur en particulier sera toujours disponible pour sauvez les femmes en détresse qui arrivent à fuir de ta montagne !

Guhuhuhuhuh !


 


Pssst


Ton froid mais voix qui se veut aussi calme que possible... même si c'est pas une franche réussite :

- Une question. Une seule. Qu'en est-il de l'enfant ? Sohan. Le fils de Laura.

 


L'homme est un loup pour l'Homme. Et pour le loup ?

D'unevoix douce, je réponds, m'adressant uniquement à Clétus. 

Clétus ? Ici Beth.
Sohan est en sécurité, loin des griffes de ce démon menteur et manipulateur.

Ce sont les seuls mots que je prononcerai, bien que l’envie de défendre mon mari me démange. Mais il est hors de question de donner cette satisfaction à Azazel.
 

il est avec nous, nous l'avons adopté avec Beth, il est avec mes autres enfants.. 

Le jeune russe semble être touché par les mots d'Azazel, en tout cas son ton est faible quand il lui réponds

Ma.. Beth, ne souhaite pas partir du cirque, personne n'est en détresse si ce n'est celle causée par vos meurtres répétés, vous avez tuer Marie, vous avez tuer Laura, et vous accusez tout le monde de ces crimes les arrêtez, les jugez et les executez ?
Je ne comprends pas ou vous voulez en venir, on dit de vous que vous êtes un Démon, c'est probablement vrai, et que votre cité sortie du sable a été rejointe par des groupes... dont on ne se serait pas doutés qui nous ont dupés...


Est ce que le Russe était trop jeune pour gérer tout ça, en tout cas il semble fragilisé

peut être avez vous raison, je ne suis qu'un idiot trop naïf... mais vos crimes eux restent les même, Meurtrier de Marie, Meurtrier de Laura, et si aucun sursaut de L'USSR, bientôt meutrier de ma soeur Hécate..

D'une voix ébranlée il demande

Est ce que je pourrais parler a ma soeur ? est ce quelqu'un  d'humain sur place peut passer une radio a Hécate s'il vous plait ?

Vassilou mon mignon.
Vous avez un sacré toupet de m'accuser des meutres de Marie , que l'USSR recherche toujours activement pour vous rendre service, et de Sainte Laura dont votre soeur est très certainement la meutrière.

Vous avouez par contre avoir enlevé l'enfant de Laura ? De quel droit le séquestrez vous ? Nous exigeons qu'il soit remis immédiatement à monsieur Cletus et madame Mel dont la probité n'est plus à prouver. 

Concernant madame votre soeur, libre à vous de venir la défendre à son procès. Je garantie la sécurité de votre représentant. Personne n'a pour projet de la tuer sans la juger. 

Enfin, nous n'hébergeons que les groupes qui ont besoin d'aide. Il ne nous ont nullement affiliés. Vous avez une vision assez binaire des évènements.....

Ah oui... Parlez, madame votre soeur écoute.
​​​​​​


Pssst

Toujours le ton froid mais la hargne apparait un peu plus encore, malgré tout :

- Enième tentative de division. Amusant... N'exige rien en mon nom, Azazel. Quant à l'enfant, son existence ne te revient à l'esprit que maintenant ? Hm... Que de négligences. C'est étonnant le nombre de témoins que tu laisses derrière toi...

Une courte pause, comme si tout ça le laissait songeur...

- Finalement, peut-être que ce procès pourrait être plus intéressant que je l'ai cru. Qui sait... les accusés seront peut-être pas ceux auxquels on pensait.
 


L'homme est un loup pour l'Homme. Et pour le loup ?

-Guhuhuhu !

Mon bon Clétus. Ne soyez pas si naïf. Ce n'est pas parceque nous ne faisons pas étalage de no préoccupations qu'elles ne sont pas vivaces. Nous avons une certaine pudeur que n'ont pas les vils manipulateurs qui nous font face.
Soyez assuré que nous recherchons activement le petit Sohan qui était si cher au coeur de Sainte Laura. 

Soyez également certain qu'il n'existe aucune preuve de mon implication concernant cette sinistre affaire. Toutes ces élucubrations ne tiennent qu'aux visions de madame Beth, oracle amateure dont les récentes fixations qu'elle fait sur ma personne commencent à rejoindre les fanstasmes pervers de Vassili l'abruti.


 


Pssst


- Hm, hm... Je note, je note. J'avoue ne pas être impressionné... Par vos recherches actives, j'entends. Il m'a fallu quoi... Cinq minutes ? Pour localiser le petit ? J'avais dans l'idée que quand tu cherchais, tu trouvais vite... Mais je serais moins étonné qu'il n'y ait effectivement plus aucune preuve, ça oui. Encore que... Le corps de Laura ? On l'a retrouvé ? Qui ? Quand ? Comment ? On l'a examiné, j'en suis sûr... Ces fameux témoins qui se régalaient de détails sur le... démembrement, c'est ça ? Des témoins de confiance, hm ? Qui devront paraître et être interrogés au procès, j'en doute pas non plus. Qui sait, en cherchant bien, parfois on trouve... Reste la fiabilité des témoins, c'est bien vrai. Mais ça... quand on se base sur la parole de l'un contre la parole de l'autre, ma foi... Disons que les juges se forgeront leur propre conviction. Non, vraiment... De plus en plus intéressant, ce procès.

 


L'homme est un loup pour l'Homme. Et pour le loup ?

-Je suis d'accord. Mais ici mon bon Clétus les témoins refusent de se présenter. Que voulez-vous quand on a aucun sens de la justice ni de la famille.... 
Même chose pour Sohan vous savez. Ils me l'ont caché et nous sommes fort inquiets pour son sort quand on sait comment  Vassilou traite femmes et enfants.

Mais je suis ravi néanmoins que vous accordiez enfin du crédit à ces procès. Dois-je vous libérer une chambre ?

 


Pssst

On ne vous a rien cachés, meurtrier. Et Sohan est très bien où il est, nourris, protégé et choyés, Si Mel et Clétus veulent le récupérer c'est discutable, vous non. Vous seriez capable de le laisser "accidentellement" sous vos roues en démarrant.
Quand est ce que commence votre procés ?


il s'adresse ensuite a sa soeur dans leur langue maternelle 

Старшая сестра, это Василий, мне жаль Лауру..Я знаю, ты должен быть уничтожен, я обещаю, что этот монстр заплатит за это, держись

Je serais témoin à ce procès contre Hécate. Té ! Ça oui, comptez-y bien !

Je n'ai pas vu l'meurtre directement, mais je peux témoigner qu'Azazel n'était pas présent lors de l'assassinat de Dame Laura. Ouais ! Pas présent qu'il était. Ça, c'est certain, j'sais pas comment il aurait pu faire, à moins que ce soit un être surnaturel, ça m'apparait difficile de faire autant de choses en une lune. D'ailleurs, nous ne savions même pas que Laura était morte, c'est le Cirque qui nous en a informé. La culpabilité d'Hécate ne fait aucun doute, puisque nous l'avons vu débarquer du lieu du crime, peu de temps après les évènements suspectés. Son impassibilité actuelle est signe de sa culpabilité. Ce monstre a tué Laura de sang froid sans aucun doute et si nous n'étions pas intervenu pour le capturer et qu'il réponde de ses crimes, il lui aurait probablement mangé son cœur encore palpitant, comme il voulait le faire à notre prisonnière, Ruby dont nous avons toujours refusé de lui livrer.

Je ne connais pas les motifs qu'il avait à souhaiter la mort de Sainte Laura, mais ils sont malgré tout assez faciles à deviner. Les pathétiques mensonges du Cirque dans une énième tentative de discréditer l'USSR, tout en refusant de venir défendre leur propre famille, sont assez révélateurs de leur traitrise et ils nous laissent la responsabilité de juger Hécate dont ils savent pertinemment la culpabilité afin de se laver les mains du meurtre de Laura, qu'ils ont toujours détesté, de part son affiliation à l'USSR et pour les motifs qu'elle nous renseignait en effet sur les exactions malsaines du Cirque. Comme par hasard, c'est au moment où elle allait révéler certaines choses compromettantes vis-à-vis du Cirque, qu'elle a été lâchement assassinée. Sa mort ne sera pas oublié ni laissé sans représailles si le procès révèle certains actes du Cirque.

- Ben dis donc, une chance qu'il soit pas balancé sous serment, celui-là... Gardes-en un peu sous le coude pour le procès, non ? Enfin, si tu veux vraiment nous dévoiler à l'avance tout ce que tu as en stock, j'ai rien contre ! Mais bon... Je dis ça sans animosité, hm, ça se saurait... mais ça te laissera le temps de peaufiner un peu, parce que là, on comprend rien à rien et c'est bien dommage. Et quand je dis "on", je t'inclue, Orwell, qu'on se comprenne bien. Tu t'y perds tout seul. T'arrives même plus à démêler le vrai du faux, toi-même, dans ce que tu nous racontes ! C'est pas sérieux, allons... C'est qui ce "il" ? Bref, faut reprendre les cours préparatoires en manipulation de ton Maître Azazel, mon grand. A moins que le jury ait entre cinq et six ans, va falloir faire mieux... Vraiment mieux...


 


L'homme est un loup pour l'Homme. Et pour le loup ?

Je parle de Monsieur Hécate, bien évidemment. Vous ne comprenez vraiment rien Madame Clétus, faut toujours tout vous expliquer. Té !

Comme toujours, j'ignore ouvertement Azazel. 

Je rigole ouvertement.
Vous ? Témoigner contre Hécate ? Votre témoignage n’aura aucune valeur. D’ailleurs je viens d’apprendre qu’habituellement c’est vous qui conduisez la moto que nous avons aperçue au bas de notre montagne…

Alors de deux choses l’une. Soit vous êtes coupable de complicité pour avoir fourni la moto au meurtrier, soit vous êtes coupable du meurtre…

Et puis de toute façon, vous croyez vraiment que le jury jugera votre témoignage comme crédible alors que vous n’êtes pas fichu de faire la différence entre un homme et une femme ?

Pour ce qui est de l’état de notre sœur et belle-sœur, « monsieur » Orwell, elle est surtout en état de choc après avoir perdu la femme qu’elle aimait et la vue de son corps après le passage de son assassin.


 

- Guhuhuhu !

Je suis ravi d'entendre que mon bon Clétus et madame Beth voyante infra-lucide admettent que ce procès a lieu d'être. 

Madame votre belle-soeur continue de se faire dessus vous savez, pendant que vous batifollez à ce qu'on dit. Drôle de façon d'être inquiète non ?
Vassilou est d'accord ?
Si vous tardez encore à venir témoigner je crains de ne pouvoir la maintenir avec nous encore longtemps. Car madame Hécate semble vraiment marquée par son acte odieux. Si je n'aimais pas Sainte Laura à ce point, j'aurai presque pitié. Mais vous avez vu ce qu'elle lui a fait  et vous nous l'avez décrit sans pudeur, comme à l'accoutumée. Cela ne peut pas rester impuni.

Cessez d'accuser mon bon Orwell de vos crimes. Il conduisait une moto un jour. Bon. Certains en faisaient de même par chez vous.  Madame Marie dont nous n'avons plus de nouvelles est donc responsable du meurtre de madame Laura ?
Allons allons, vous voyez loin mais peut-être qu'une petite paire de lunettes éclaircirait le jugement issu de votre vision nocturne et perçante .

​​​​​​

​​​​​​


Pssst

Honnêtement je trouve qu'on se prend la tête pour pas grand chose. La dame blanche n'est pas en super forme, il se peut que la nature fasse le boulot à la place du bourreau.

Il y aura bien un cœur d'artichaut pour s'occuper d'elle avant le "clap" de fin. Clétus confirmera que je n'suis pas un parangon d'humanisme, et donc pas volontaire pour ce genre de merdier.

... Toujours faire attention quand on tire un lapin blanc du chapeau. On a tôt fait de tordre le cou aux préjugés. Ça part en civet cette histoire. Notez que nous avons une cuistot d'exception pour récupérer la boulette à défaut de profiter des lumières du chef Echtebaiz.


"Tu as un projet dans cette vie ? Dingue. Bon allez, mets-toi en slip-chaussette s'il te plaît."

Une comptine fredonnée en fond, comme une lente litanie qui se répète.

Promenons-nous dans le bois, pendant que le loup n’y est pas, mais le loup y était, il les a mangés…

Un combiné qui se tend vers la forme blanche de la clown.

Une lueur s’allume dans l’azur lorsqu’elle entend la phrase prononcée en russe par Vassili, et sa voix froide claque comme un coup de fusil.

Твоя сестра умерла.

Avant que la blanche poitrine ne se soulève dans un gloussement nerveux et qu’elle parle de nouveau, d’une voix froide, distante et étrangement impersonnelle.

À la perte de ceux qu'on aime, c'est moins leur vie qui nous échappe que leur mort qui nous envahit. Tic, tac, tic, tac, le loup l’a dévoré et elle m’a laissé seule.

Un claquement de langue sec.

HE-CA-TE où es-tu ? HE -CA-TE que fais-tu ?

Un ricanement sinistre.

Je ne t’avais pas permis de me laisser, tu n’avais pas le droit.

Le flot de paroles s’accélère et le ton monte soudainement.

TU N’AVAIS PAS LE DROIT !

Avant qu’elle ne se perde dans un rire sans joie aux accents de démence.


Il faut rire avant d'être heureux de peur de mourir sans avoir ri.

Suite à l'intervention de "Hécate"... Un ton qui tend bien plus vers le chagrin qu'autre chose :

- Les vieux démons ont la vie dure...

Inspirer, expirer... longuement. Allez, c'est reparti pour un tour de manège :

- Pas un paragon d'humanisme, le Rusch, j'admets. Mais tout plein d'humanité, ça m'a pas échappé non plus... ça aussi, ça a la vie dure. Même quand on tente de le noyer. Enfin, on aura l'occasion d'en reparler. Bientôt.

Pour la suite, il SEMBLE se parler à lui-même, à voix basse, répétant des mots comme s'il les notait...

- Vision noc-tur-ne... Hm, hm... Quelqu'un avait déjà dit que c'était censé s'être passé de nuit ? Non ? Hm. Bordel, tellement de trucs à noter... Les valises sont prêtes ou pas ? Que ? J'ai pas éteint la... ? Oh. Un acte manqué, ça, à tous les coups !

Clic.

 


L'homme est un loup pour l'Homme. Et pour le loup ?

Pour ceux qui connaissent la voix de Mel, ils seront sûrement surpris du ton du message bien plus froid qu'à l'accoutumée. En tous cas, il colle parfaitement à ce qu'elle a prévu de dire. 

Ceci est un message à l’attention des gens présents en Ordalie. Nous allons venir Clétus et moi, car je tiens à m’assurer personnellement que les gens qui sont dans cette ville sont bien traités, qu’ils soient venus de leur propre initiative ou bien qu’ils aient été forcés. D’ailleurs j’espère que les personnes en attente de leur procès sont bien traitées, qu'elles ont des soins si elles en ont besoin, ainsi qu'à boire et à manger et qu'elles ne subissent aucune sorte de mauvais traitements... 


Alors j’aimerais des précisions concernant le chemin qui me mène vers l’Ordalie parce que je voudrais être sûre d’arriver entière. Après tout ce serait dommage qu’il se passe quelque chose en venant vers vous. Avec vos armes et vos véhicules, je suis sûre que les lieux sont sûrs, non ?

Prépare donc une chambre, avec un grand lit parce que nous arrivons. Libres et sans peur. Personne ne devrait vivre dans la peur. Ou alors en la combattant avec force, même seul, même sans arme…  
 


Mais ferme la si tu dis rien d'intéressant bordel !

Seul et sans armes ce sera mal barré pour le combat en force, Mel.

On sent le sourire qui passe fugitivement sur le visage du Rusch.

Je tempère par avance le caractère grandiose de la présentation du bon Azazel : C'est pas le Club Med ici.


"Tu as un projet dans cette vie ? Dingue. Bon allez, mets-toi en slip-chaussette s'il te plaît."

Mel aussi sourit derrière sa radio.

La force ce n'est pas forcément le nombre et les armes. 
C'est parfois juste rester debout et résister. 


Mais ferme la si tu dis rien d'intéressant bordel !

les quelques mots de russes, claqués fort et séchement, les mots de la reine blanche le percute en plein coeur... Oui c'est la reine blanche, Hécate trop brisée a du se cacher derrière elle, mais il est persuadé qu'elle est encore la, aussi il rajoute quelques mots, tendres en retour

il faut que tu tienne encore un peu, j'arrive Hécate.

puis il reprends a voix haute,

Azazel, ou toute personne dirigeante de l'USSR, maintenant que j'ai une preuve que hécate est en vie nous acceptons de venir pour le procès, vu le trajet nous seront la dans environ 2 lunes.

Restait plus qu'a convaincre son autre soeur, la vraie, mais ça c'était son probleme.

-Guhuhuhuhu !
Fort bien Vassilou fort bien. Nous mettons le couvert pour combien de personnes ?

 


Pssst