Mission humaniste.

Ici Mel.

Je sais bien qu’on avait annoncé depuis des lunes que nous viendrions en Ordalie pour le procès. Mais nous sommes très en retard, enfin c’est pas vraiment très grave puisque ça a été annulé.

Je suis pas certaine qu’on ait choisi la meilleure des destinations ou même le meilleur moment pour venir dans le coin mais on a décidé que si on voulait aider, c’était ici qu’il fallait venir et pas rester loin, même si ça aurait été sûrement moins dangereux pour le moment.

Pour ceux qui ont besoin d’aide, peu importe le camp, et qui se trouvent dans la zone maritime ou terrestre autour du Cirque, nous pourrons vous aider : en vivres ou pour vous déposer à un endroit de votre choix.

 Pour ceux qui sont en conflits par là, nous ne comptons pas vous empêcher de vous taper dessus. Nous n’en avons pas les moyens et je n’ai, personnellement, aucune envie de prendre parti… Nous espérons juste qu’une mission d’aide humanitaire ne sera pas perçue comme une menace.

J’ai ouvert cette fréquence pour vous donner cette information et pour qu’on puisse répondre aux questions de ceux qui en auront.
 


Mais ferme la si tu dis rien d'intéressant bordel !

- Guhuhuhu !

Madame Mel ! Quel bonheur d'entendre votre voix de nouveau. J'ai une requête ! 

Des voleurs d'enfants détiennent actuellement deux bébés après avoir sauvagement trucidé leurs mères respectives. Pourriez-vous récupérer ces marmots et les mettre en lieu sûr ?
Ils semblent vivre actuellement au milieu d'une troupe de voyants extralucides malveillants versés dans les arts occultes.
Leur place est ailleurs ! Votre bonté saura assurer leur salut, j'en suis certain.

Sinon nous avons un peu de place par ici et vous êtes ici chez vous, comme toujours.


 


Pssst

Aide humanitaire par ici, aide humanitaire par là ... Vous auriez bougé vot' cul plus vite qu'on l'aurait peut-être fait c'fameux procès. J'aurai fait chauffer l'argumentation à un niveau d'mauvaise fois qu'aurait fait passer tonton Zaza pour un DJ sur radio free Europe. Pfff, sans déconner, vous auriez bougé vos fesses plus vites, p't'être que ces dames s'raient encore en vie. C'est la déception qui les a tué, pas d'doute possible ...

Voilà, c'est bien beau les grands discours humanitariste mais on veut des actes ! Et pas six mois après !

 


Ni dieux ni maîtres.

Humanitaire mon cul ! les morts sont déjà là et en plus ils cautionnent vu les messages reçu par ceux qui l'accompagne.


Ce monde n'a pas besoin d'un héros, il a besoin d'un monstre

-Guhuhu!
Mes bonnes amies....
Madame Mel n'est pas responsable des mensonges qui lui ont été rapportés. C'est une femme de grande qualité, quoi qu'un peu mal accompagnée.
...
...
...
L'Ordalie vous attend.


Pssst

Wouoh wouoh wouoh. Je trouve qu'on n'offre à la délicieuse Mel qu'une fraction de sa mission de casque bleu.
A savoir se faire cracher dessus gratuitement par la faune locale.

La deuxième fraction étant qu'elle ne renversera pas le cours de la bataille.
Bataille qui n'a, pour ainsi dire, pas vraiment lieu.
Et du coup j'me fais chier.

La troisième est que maintenant qu'on a bien déversé notre fiel sur ces graciles bras tendus, la logique voudrait que nos voisins tentent une approche d'une subtilité discutable et d'une mièvrerie étouffante (Mais z'opportune.).
J'ai hâte. Je suppose que Danny risque de casser son poste radio une nouvelle fois.

C'est que ça faisait un moment qu'on t'avait pas entendue.
Bienvenue dans l'arène poisseuse du canal public.


"Tu as un projet dans cette vie ? Dingue. Bon allez, mets-toi en slip-chaussette s'il te plaît."

Té, Bienvenue en Ordalie m'dame Mel. Ca faisait longtemps.

Par contre, faut qu'on regarde si les animaux de compagnie mal dressés sont autorisés en ville. Parce qu'on a un loup très propre et d'une grande grâce et j'voudrions pas que votre caniche se mette à souhaiter la forniquer sans son consentement ou à renifler l'cul de tout l'monde, vu qu'apparemment ce sont ses grandes spécialités.

Dès que la niche est prête, on vous dira, vous pourrez venir.

- Ici Clétus, mauvais accompagnant de Mel et membre de cette mission humanitaire, humaniste, d'aide ? Mission suicide ? Enfin, appelez ça comme ça vous chante. Vraiment. Mais... Aide humanitaire par ici, aide humanitaire par là... Me semble que Kenija a bien résumé nos derniers actes, tout... tout en les réclamant ? J'ai pas tout saisi, désolé. Donc, oui, bon résumé. On a annoncé aider le Phare après ce qui leur est tombé dessus, on l'a fait, on en repart, on annonce venir aider ici, on y est. Du coup, je vois pas exactement ce qui est reproché. Si c'est vraiment pour ton procès, Kenija, j'ignorais qu'il attendait notre venue... annoncée alors que le procès aurait dû être fini douze lunes plus tôt... à moins que tu confondes ? Bref.

Al... enfin, Danny ? Comme vous le sentez, là aussi. Y a tellement de haine qu'on comprend plus très bien à qui tu en veux et pour quoi. T'as eu des mots avec Bo Aza, de toute évidence ça a mal tourné, depuis t'es persuadé que je suis un menteur à abattre. Bon. Libre à toi... Se trouve que je suis nettement plus habitué à ce qu'on veuille me tuer pour précisément dire systématiquement ce que je pense. Pas l'inverse. Sont pourtant nombreux à pouvoir te le confirmer...  Mais disons qu'au moins, ça me change et ça fait de toi un cas unique... Simplement, essaie de comprendre que ce que dit Bo Aza, ça lui appartient. Que ce que je dis moi, ça m'appartient. Que m'en vouloir à moi ou à Bo, ça justifie pas d'en vouloir à Mel. Qu'on n'est pas un groupe, une faction ou une foutue pieuvre mais des individus qui voyageons ensemble ! Ou alors, faut m'expliquer comment ça fonctionne... Si j'ai un cousin, il est menteur aussi ? Suffit que je serre la main d'un badaud pour qu'il soit contaminé aussi ? BREF... de nouveau.

Rusch... Je te confirme, si besoin est, qu'on renversera pas le cours de la bataille. On n'en a ni les moyens, ni l'intention. On vient simplement offrir une porte de sortie à ceux qui n'en veulent pas, de cette bataille. Un moyen de PEUT-ÊTRE passé entre les balles et allé voir ailleurs si l'herbe est plus verte. Qu'ils soient d'Ordalie ou du Cirque ou d'aucun des deux camps, on s'en fout complètement. L'idée n'est pas non plus de créer une troisième ou énième force... Ils iront où ils, et elles bien sûr, voudront, dans les meilleures conditions possibles, selon ce qu'on pourra leur fournir en provisions. Et, oui Azazel, il peut s'agir des enfants. En particulier les orphelins. Même si connaissant Beth et quoique chacun puisse en penser, je ne doute pas qu'on prend soin d'eux du mieux qu'on peut et qu'ils se portent bien. Mais, oui, nous pourrions les embarquer. Evidemment.

C'est ça le seul et unique but. On est cinq, dans un bateau qui prend l'eau, avec, pour meilleur arme, un arc dont je sais pas vraiment me servir... Ça et nos grandes gueules. Voilà tout ce qu'on a. On... Je, du moins, suis conscient de pas être apprécié par tous... et le mot est sans doute très faible. On est très conscient, aussi, que notre survie dépend du bon vouloir de l'Ordalie comme du Cirque. On est littéralement à votre merci et on pourrait crever dans l'heure si vous le décidiez... Et, pourtant, on est là ! A portée de fusil des uns et des autres ! Alors... BORDEL DE MERDE, OU POURRAIT BIEN ÊTRE LE PUTAIN DE PIEGE ?!!!


Un souffle, une pause, enfin. Raclement de gorge. Puis :

- Navré. Ah oui... Comme le faisait subtilement remarquer Orwell, je suis un lycanthrope. Hm. Je fais avec. Mais il est sans doute bon que ceux et celles qui souhaiteraient embarquer sur le même navire que moi soient au courant, en effet... Voilà. Que ceux ayant un minimum d'intégrité fassent passer le message à ceux qui ont balancé leurs radios le plus loin possible, je les en remercie. Que les paranos et les haineux s'en donnent à coeur joie, si ça leur chante, mais s'ils pouvaient ne pas saturer la fréquence et laisser de la place à ceux qui pourraient vouloir notre aide, je pourrais bien me fendre d'un remerciement pour eux aussi... Si je suis pas captif, veuf ou mort d'ici là.


L'homme est un loup pour l'Homme. Et pour le loup ?

Des mots ? C'est pas vraiment le bons termes pour les menaces reçues... Elle a pourtant bien parlé en ton nom, la mutante et en celui de Mel.... Pour moi vous n'êtes effectivement pas les bienvenus, au cas où ta connasse blanche tente effectivement de mettre ses menaces à exécution je garde mon armé chargée oui... Si tu te fout au milieu bah... Dommage.

Et Rush, j'ai plus de pièces de rechange alors on va tenter de la garder celle là de radio.


Ce monde n'a pas besoin d'un héros, il a besoin d'un monstre

C'est vraiment type malin, le fumeur de garot... Poissse, poissse... J'aimer bien. Beau doigt d'honneur dans mer de démon. Pressque m'en donner papillons dans bide.

Hin hin... Quant à l'autre démon ssussceptible... Alricausss de mon coeur... J'être fasscinée. Pour vrai, peut-être. Ssi trop naïve pour démêler faux du vrai, je pas m'étonner que ss'être mis au sservice du bon Azz-azel, le responssable du plus fameux délit de fuite de l'hisstoire. Heureusement, légende du géant vivre dans têtes... Oh, Zzoot.
Petit bruit de bisous. Comment ssa dernière amie rejoindre sson tueur, ça je jamais comprendre. Manquer option, peut-être.

Avoir cassser boîte à voix ausssi, alors ? Comme Je... Trop chou. Dire que j'esssayer d'aider... Hin hin hin... Jamais vu Clétus ausssi fâché, oui ! Tu chance que le môsssieur toujours avoir encore faible pour Tu... Ssi lui pas sse mettre entre, t'as vraie bonne raison de garder arme chargée, hin !

Un bidouillage d'engrenage se fait entendre, dans le fond. Cl- Cl- Cl- Cl- Clic. Un tic-tac d'horloge commence alors.

Pour resste d'âmes de fréquence, je vous dire ceci. Epargnez-vous embarasssement, et laissez vos derniers humanisstes faire le travail que perssonne veut faire. Ssauver des vies.

Tic-Tac. Tic-Tac.

Heure tourne. Humains meurent. Un jour, Fleurs reviendront, et laisseront pas connards d'humains gambader partout, cette fois. Alors, ssi un groupe sse donner peine de montrer ruines éphémères à déchets rampant hors d'égouts... Mériter neutralité.        

Tic-Tac. Tic-Tac.

Belle misssion, que Danny manquer. Tu faire bon travail, Alricauss. Jusste faire gaffe à Azazel, maintenant. Après tout ça... Pas ssûr que lui te faire encore  confiance. Même ssi dire contraire, va de ssoi. 

Tic-Tac. 

Une gentille qui esssayer d'être méchante face à une méchante qui essayer d'être gentille... Pas mal, à dire vrai.

Tic-

Ah- Voilà fin du monde.

Tac. DRIIIIIIIIIII - La sonnerie qui suit est si cliché qu'il ne fait aucun doute qu'il s'agit là d'un de ces bons vieux réveils-matin, manufacturé avec amour par des psychopathes de l'époque pré-Crash - IIIIIIIIIING- BLblblbl.

La pauvre antiquité est apparemment submergée par les eaux, laissant entendre le bruit étouffé d'une alarme en pleine séance de waterboarding. Dans le fond, une voix provenant d'une psychopathe de la bien moins subtile époque post-Crash se fait entendre avant que le réveil ne coule définitivement dans les abysses.     


Cette fois-là, tu m'as ssonné ?  
  

Je pas comprendre délire a toi.... Mais bon toi toujours a côté de la plaque sur moi... Bref ferme la c'est mieux.


Ce monde n'a pas besoin d'un héros, il a besoin d'un monstre

Devant cette répartie si bien trouvée, la mutante s'étrangle devant sa radio. Déception ? Pire, empathie.

Aller, garder courage. Y'a que folle pour comprendre délire d'une autre. Tu voir, on encore belle hisstoire de guerre devant nous. Enfin, belle... Ssi y'avoir aide humanisste, bien ssûr.

Bof ta tentative minable pour me faire encore passer pour un traître.... Tu sais, j'ai pas besoin de ça pour qu'un vioc veuille me tuer... T'es même pas innovante ni intéressante.... Mais t'es douée pour aider ton petit tzar.... Tu lui a dis a Cletus et à ton petit gamin que tu as proposé ton alliance secrète à un autre démon que moi ? Que tu étais prête à aider ce qu'ils combattaient pour un peu de pouvoir ? Non hein....

*Petit ricanement avant que la radio ne se coupe*


 


Ce monde n'a pas besoin d'un héros, il a besoin d'un monstre

Voilààà, c'est mieux ! Confliiiit, myssstères ! Du drame en devenir... Alors, à mon tour...

... Quelle alliance ssecrète ?

J'crois qu'on peut résumer les choses, puis vous laisser vous insulter toutes les deux sur un canal privé.

Vous vous aimez d'amour et vous désirez (avec un big Dé) copuler en ciseaux sur une licorne empaillée.
... Je sais, je suis fort en déduction.


"Tu as un projet dans cette vie ? Dingue. Bon allez, mets-toi en slip-chaussette s'il te plaît."

Ah ! t'as tout compris Rush, c'est donc ça !


Ce monde n'a pas besoin d'un héros, il a besoin d'un monstre

Elle entends "tous le monde", elle s'approche plus près curieuse et un peu chamboulé par tous ce qui ce dit. L'humanité en elle même, peu importe ce soit dans une dimension parallèle ou autres, est et reste toujours la même... C'est la "nature humaine" dit-on. Toute nouvelle en ce monde, elle n'y comprends pas grand chose, juste que c'est toujours la même rangaine, alors que ce monde est clairement à l'agonie. Ceux qui essai de survivre en paix, d'aider le plus grand nombre malgré leur défaut et, ceux qui préfère réglé leur compte égoïstement, au détriments de ceux qui en ont besoin... Quand elle tilt à une voix et un prénom :

- C'est... C'est la voix de cette Danny ?!

Sa chère "voix intérieure", la reprends aussitôt "Eh patate ! On t'entends dans la radio, elle est ouverte ! Fasi gaffe !" :

- Eh ça va ! J'ai pas fais exprès !

"Bah c'est ça, et continu de gueuler à côté, sans faire exprès aussi..." au final, sur ces "belles paroles", la jeune femme s'éloigne.

- Le résumé de Rusch était convaincant. J'en tente un autre et croise les doigts... Tu ne comprends pas Bo, "Danny", et ne l'apprécie pas, moi si. Menace-la et je me foutrais au milieu. Qu'elle te menace et je me foutrai au mileu aussi. C'est ÇA, le truc. D'ici à ce que tout le monde se menace ou s'entretue, peut-on, à présent, laisser de la place à ceux qui souhaiteraint de l'aide ? S'il y en a ?

 


L'homme est un loup pour l'Homme. Et pour le loup ?

Voilà. A nouveau, le type faire très fines obsservations. Plus qu'à attendre mots doux. Navrée pour poissse en pluss, Mel.

Tiens, Clétuss ausssi... Beau. Aller, demander aide maintenant.

En fait, à pein s'est elle éloigné, qu'elle continu d'entendre les "discussion" sortant de machine grésillante - En même temps, elle peut pas s'en empêcher... - "Eh cocotte, ça nous regarde pas tous ça ?", pour l'hôte réponds à sa "voix intérieure" :

- C'est toi qui l'a dit, on est dans l'même bateau ! - "Depuis quand tu m'écoute ?! M-mais faut pas m'écoutre, quand j'dis des conneries !" pourtant, elle se rapproche de nouveau, près de la radio, faisant le va et viens des yeux, entre le l'objet grinçant et, Bo et Clétus - Eh ! V-vous essayez de chercher des gens qui besoin d'aide, ou vous vous échangez des "compliments" ?! - qu'elle dit en fronçant les sourcils - vous êtes, tous, comme les gens qui sature les lignes pour rien, pendant des catastrophes ! - Puis, en regardant vers la radio - Y a peut-être des gens qui crève et qui essai d'appeler à l'aide, mais c'est pas grave, mais c'est important de dire à l'autre qu'il est moche et con, c'est ça ?!

Puis elle s'éloigne de nouveau, plus loin. Aussi loin un petit bateau le permet - C'est à dire pas assez... - l'autre de reprendre "C'est bon, t'es contente ? T'as pousser ta p'tite gueulante ? J'te préviens, si on s'afit tuer, j'te tue !".

Guhuhuhu ! 
Elle a raison la petite dame bizarre.
Y'a des gens qui demandent de l'aide et vous les écoutez pas....

Les eeeeennnnfaaaannnnts !
Faut sauver les eeeennnnfaaaannts.

Vous savez ce qu'ils leur font ? 
Ce sont de notoires pervers hein....
Mais d'après Clétus, c'est "bien s'en occuper"
C'est beau l'humanitaire à curseur variable.
​​​​​


Pssst

- Tellement variable, mon curseur, que je suis même près à t'embarquer toi, Azazel, si tu veux être sauvé. Ça te tente ? Après, attention, hein, c'est pas impossible que tu me trouves pervers aussi.

 


L'homme est un loup pour l'Homme. Et pour le loup ?

Ce combat de curseur est désarmant, je préférais les licornes.


"Tu as un projet dans cette vie ? Dingue. Bon allez, mets-toi en slip-chaussette s'il te plaît."

-MOIAUSSI ! J'adore les licornes !

Je bien proposer grossse orgie pour relâcher tenssions, mais ssûr que trouver réfractaires...

... Sserait plus marrant de faire un tournoi. Arène clandesstine. Duel à arme blanche.

Joute à cheval plutôt que verbale... Quand ssabre de Je pénétrer crâne de canassson, on pourrons parler de licorne.

Ca a l'air d'être l'éclate par chez vous, ça parle d'orgie, de déguisement en licorne... J'aurais presque envie d'y participer.


Un homme simple, tout simplement.

Callisto de son côté, est malgré-elle, obliger de continuer à entendre tous ce déballement d'âneries... Dire qu'à la base, c'était un de Mel, pour savoir si des déjà avait besoin d'aide, de secours, une sorte de drapeau agité par radio, pour qu'on les laisse aider, ceux qui en avait besoin et... Maintenant ça parlait de Licorne et d'orgie. "Calme-toi, tu va nous péter durite..." c'est qu'elle avait le sang en ébullution, à force de d'entendre tous ça et, le pire, c'est Clétus et Bo n'y participait pas à légère. Oui, elle ne pouvait pas dire dire grand chose des autres uluberlus, mais ces deux là c'était... Décevant ? Et viens le moment, ou "Calli, fais pas ça !" :
- B***** ! VOUS FOUTEZ QUOI LES DEUX LA ? ! ! ! VOUS VOULEZ AIDER LES GENS, OU LES CONDAMNE ENCORE PLUS P***** ! ! ! VOUS FAITES C**** M**** ! ! ! - Qu'elle hurle à plein poumon.

"C'est bon ? T'es calmer ? T'es contente" elle répond en apparter, à sa "chère voix interne" :

- Tu voulais qu'je fasse quoi ? Que j'cautionne en m'taisant ? Moi aussi j'ai une grande gueule - "Nan, sans déconner..." - mais si ça concerne le bien d'autres gens que moi, j'la ferme et j'prends  sur moi ! C'est pas comme ça qu'on né... gocie - "Ah ouais, j'confirme, tu viens d'te rappeler un truc ! Et t'as raison aussi." - O-ouais, bref... S'ils continuent comme ça, on aidera personne... - "Oh mais si, ils aideront à quelques chose" - Ah ? à quoi ? - "Bah à nous faire buter." la brune arque un sourcils - C'est, pas faux - avant de pousser, un profond soupri désespéré.

Oh, les pisseuses, arrêtez  de brailler!
Quelle rassrah..
l'angoisse putain.
Comment voulez vous que je me concentre sur les boulettes avec ces bruits de pintades en fond...

 

Un conseil... Coupe ta radio.


Ce monde n'a pas besoin d'un héros, il a besoin d'un monstre

Puisque nous avons annoncé notre venue et que nous sommes désormais arrivés dans la baie du Cirque, nous allons nous y rendre si nous y sommes les bienvenus. 
Nous pourrons nous rendre compte si les enfants de Laura et de Mary sont en bonne santé. Je n'en doute pas, personnellement, mais au moins cela rassurera Azazel.

Concernant notre présence pacifiste, je rappelle que toute personne qui aurait besoin d'aide au niveau du ravitaillement ou pour se déplacer en sécurité, relative puisque toutes les cartes ne sont pas de notre côté, dans la zone de conflit, peut me contacter sur cette fréquence ou bien en privé. 


Mais ferme la si tu dis rien d'intéressant bordel !

Vassili a une voix fatiguée, épuisée même, faible en tout cas. Il réponds mollement

Le Cirque Ryjkov est ouvert a tout le monde, c'est un havre de paix, les demons ne peuvent pas assassiner des gens ici, vous y êtes les bienvenues evidemment, avec plaisir 

Guhuhuhu !
Pas besoin vous faites ça vous même.
Nous pleurons toujours Laura.

Belle impartialité en tout cas madame Mel. 

 


Pssst

J'espère que tu nous as gardé une chambre comme c'était prévu quand nous devions venir pour le procès, Azazel. 
Il est prévu que nous passions vous voir dès que nous partirons du Cirque.
Enfin... Si nous sommes encore les bienvenus, ce dont je doute parfois en écoutant ce qui se dit sur les ondes....


Mais ferme la si tu dis rien d'intéressant bordel !

- Guhuhuhu !
N'écoutez pas trop, n'écoutez pas trop.
Madame Mel est la bienvenue en Ordalie.
Seuls les intrigants et les manipulateurs des forces occultes y sont proscrits.

 


Pssst


- Ah, merde... Ils te laissent plus entrer ?

 


L'homme est un loup pour l'Homme. Et pour le loup ?

Si mon bon Cletus, je suis pas oracle moi. 


Pssst

- Hm...

Ton calme et relativement neutre dans ce qui suit :

- Suite aux derniers... évènements... nos intentions n'ayant pas changé, il nous faut poser la question. Reste-t-il âmes qui vivent en Ordalie et, si oui, ont-elles besoin d'assitance ? Nulle provocation ou moquerie, ici, même si je comprendrais qu'on puisse le penser... Si quelqu'un réside encore en Ordalie et souhaite notre aide, qu'il ou elle nous contacte. Oh et... si c'est le cas, il faudra nous donner un itinéraire pour rejoindre l'Ordalie car nous ne savons toujours pas où elle se trouve. Et oui.

La classe. Est-ce que ça expliquerait pas en partie pourquoi ils y ont toujours pas foutu les pieds, ces bras cassés ?!

 


L'homme est un loup pour l'Homme. Et pour le loup ?

Merci de ton reveil on ne peu plus tardif papi, mais si tu crois qu'on a attendu de se faire démonter la bouche pendant que tu calinais le cirque tu te fourre le doigts dans l'oignon.
Non il ne reste plus personne à sauver t'arrive a la bourre comme toujours, mais peut être que tu le savais, c'est pour ça que t'as prit ton temps ?

 


Ce monde n'a pas besoin d'un héros, il a besoin d'un monstre

Soupir.

- Pense ce qui t'arrange. Comme toujours. Je te remercie malgré tout pour l'information principale et raye l'Ordalie de la liste de nos possibles destinations. Peut-être pourra-t-on aider ailleurs... si on survit à de vrais problèmes qu'on ne se crée pas tout seuls. Comme cet hiver interminable et ces putains de sauterelles de mes deux !

 


L'homme est un loup pour l'Homme. Et pour le loup ?

Tout comme toi, tout comme toi Papi. Pour le reste je t'ai pas attendu non plus, j'ai bien récupéré et sauver des gens.... T'es pas du tout efficace, reste donc au cirque va, c'est encore la qu'est ta vrai place.


Ce monde n'a pas besoin d'un héros, il a besoin d'un monstre


- Hm... J'espère que, pour une fois, tu sauras les garder en vie.

 


L'homme est un loup pour l'Homme. Et pour le loup ?

Vous vous aimez d'amour, c'est indéniable.


"Tu as un projet dans cette vie ? Dingue. Bon allez, mets-toi en slip-chaussette s'il te plaît."


- Oui. Mais j'avoue que c'est pas facile tous les jours.

 


L'homme est un loup pour l'Homme. Et pour le loup ?

Ah voilà ton vrai visage ! Bas, méprisable et prévisible.
Mais ton petit protégé est déjà lancé dans sa pseudo vengeance, merci de t'inquiéter encore une fois des vrai victime hein.... Je gage qu'il fera comme d'habitude, taper aveuglément et que tu cautionner à encore.


Ce monde n'a pas besoin d'un héros, il a besoin d'un monstre

Ça devient nettement moins neutre mais faussement calme :

- Fascinant. Par où commencer ? Peut-être cette tendance à constater ce que tu crées tout seul... ou toute seule, selon à qui je cause, là. Danny ? Alricaus ? C'est comme de taper sur une pierre avec son marteau pendant une plombe et clamer haut et fort, haHA, je vous l'avais dit qu'elle casserait... Je viens calmement poser une question, tu m'agresses, me pousse à bout et, haHA, surprise, tu constates que j'y suis, à bout ? Fascinant. Vraiment. D'autant que j'y suis pas vraiment, à bout, et m'inquiète réellement pour ceux que tu as, puisque c'est ton mot, "sauvé". Je te sais tellement capable de faire les mauvais choix, les conduire à leurs morts puis, ensuite, faire porter la faute à tout le monde sauf toi... Mais attaquons la pièce maîtresse à la base de tout... Ta parano. MON petit protégé ? On parle de qui, là ? Visiblement, c'est plus de Bo Aza. Alors, de qui, à présent, je dois assumer les actes ? Qu'est-ce que j'aurais cautionné ? Range un peu le foutu bordel que tu as dans la tête, m'sieur dame, et fais-moi un exposé clair, si tu veux que j'arrive à suivre un minimum... Ou lâche-moi juste la grappe. Ça reste une possibilité. Je suis à peu près convaincu que tout le monde s'en branle, de nos états d'âme et on a sans doute mieux à faire, toi comme moi. Moi j'ai à m'inquiéter de garder en vie ceux dont la vie est EFFECTIVEMENT sous ma responsabilité et ceux-là le sont toujours, en vie, malgré mon manque d'efficacité. Toi tu as sans doute à te trouver une nouvelle alliance opportuniste pour assouvir ta dernière vengeance en date, adossée aux vingt-sept précédentes, aussi contradictoires soient-elles... C'est du boulot, j'imagine.

 


L'homme est un loup pour l'Homme. Et pour le loup ?

Moui bof retourne donc jouer les sauveur en privé pendant que les autres agissent vraiment. Et qu'importe qui tu as a la radio puisqu'au final ça ne t'intéresse pas et que ça ne t'as jamais intéressé. Va foce petit bolide clame comment t'es un humaniste qui sauve personnes ou seulement ceux qui on la bonne gueule.


Ce monde n'a pas besoin d'un héros, il a besoin d'un monstre

Devoir arrêter de creuser... Tombe est asssez profonde...

Un ricanement vaguement connu commence.

Déambulant comme un con dans un métro suintant la mort de toutes ses pierres. Notre homme essaie autant qu'il le peut de trouver l'échos de quelque chose de vivant quelque part. C'est dans une rame abandonnée qu'il entend le bruissement des conversations, toutes plus étranges les unes que les autres.

Hum ... je sents que je dérange dans cette sympathique réunion de famille. Toutefois, si l'une de ces charmantes personnes  avaient une minute pour un renseignement sur un métro abandonné. Et bien ... je crois ... que ... peut-être cela offrirait une petite lueur à un homme bien seul en ce moment.


Que d'eau !

- Tu ne déranges pas. Le métro dont tu parles, on y a tous résidé à un moment ou à un autre... Aussi improbable que ça puisse paraître. Mais faut s'habituer à l'improbable, ici. Si tu as trouvé la rame principale, suis-la. Dès que tu vois une ouverture, un tunnel ou autre, d'un côté ou de l'autre de la rame, emprunte-la et croise les doigts pour qu'elle mène à une sortie vers... dehors, disons. Mais avance toujours, ne reste pas sur place et reviens le moins possible sur tes pas... En bas, ton temps est compté. Plus qu'en haut.

 


L'homme est un loup pour l'Homme. Et pour le loup ?

Aheum ... merci pour vos conseils et hum ... informations. Disons que j'ai avancé ... histoire de ne pas ... euh ... m'enkyster plus que de mesures.

Par ailleurs ... une charmante personne m'a ... hum ... en tout bien tout honneur instruit sur la ... hum situation géopolitique locale et ... je reste assez perplexe sur le combo Trump faucille et marteau. Une quelconque idée sur les origines de cette faille spatio temporelle dans ... hum ... laquelle Donald et Nikita peuvent ... euh ... comment dire ... taper de la chaussure ensemble ?


Que d'eau !


- Personnellement... pas la moindre. Désolé. J'ai conscience de pas forcément te rassurer... mais tu n'as pas fini d'être perplexe. Mieux vaut t'y habituer tout de suite.

 


L'homme est un loup pour l'Homme. Et pour le loup ?