Grand Theft Combi

Bourdonnement de fond.

Ici Costello...

Hm...


Je cherche acquéreur pour un van hippie...
Hm...un Camper Volkswagen pour être exact...hm...diesel évidemment...

J'vous avouerais que ça pousse pas beaucoup hm...surtout en côte...mais y'a d'quoi foutre un bon p'tit peuple et ça peut bien cartonner depuis l'habitacle, ou vous adonner au bowling pépère hm...en chantonnant des sucrettes des 60's...

J'ai pas les papiers du véhicule malheureusement...hm...faudrait demander aux anciens proprio, la Squadpigeons, mais j'suis pas certaine qu'ils veuillent encore faire une croix sur le certif' d'immat'...

En échange, un foutu bateau m'plairait bien pour prendre des vacances...hm...bien méritées, fuck...me ranger des voitures pour de bon...mais j'ai pas beaucoup d'amis, il parait...hm...p'tête mes vieux "camarades" de l'USSR mais bon, j'trouve qu'ils ont déjà beaucoup et puis j'crois pas qu'ils me piffrent suffisamment...hm...j'sais pas...
Ou alors allez tous vous faire foutre et j'reste dans mon combi, jusqu'à c'que le Très Haut m'condamne...ou panne sèche mais à c'niveau, j'suis relax...

Costello.
Terminé.

Se racle un peu la gorge.

"Salut Ruby, c'est Laëli !"

Précision sans doute futile, mais qu'importe.

"Je sais pas trop si un van ça nous intéresse, mais ça peut se discuter !

On n'a pas de grief contre toi, enfin je crois puis dans tous les cas, t'es bien placé pour savoir qu'on a déjà commercé avec bien plus con."


Je t'empoupougne !

Bruit de fond. 

Ici Costello. 

J'vends une hm...putain d'méhari maintenant...
Une pétrolette d'jap aussi...
Décidémment, à c't'allure, j'vais monter un garage...hm...

Ah ouais...les grands "nomades"...enfin Barnum...'fin...le Cirque...vous inquiétez pas pour la fumée qui monte dans la plaine, sous vos hm...fenêtres... J'ai juste eu un p'tit accident d'mégot dans la grange, c'est vite devenu ingérable avec tout c'foin et c'bois, et dans hm...l'extincteur qu'j'ai toujours avec moi, hm, en cas d'urgence, y'a qu'du sky. Du coup y'a une tripotée d'vos roulottes et d'vos dadas qui chlinguent un peu comme moi, j'crois...hm...la Cendre...

Pourtant j'suis non-fumeuse...va comprendre...

Bonne voile et bon...vent...hm...

J'ai toujours rêve d'un combi Volkswagen. Le voyage. L'amour. La drogue. Les espaces de rangement.


"Tu as un projet dans cette vie ? Dingue. Bon allez, mets-toi en slip-chaussette s'il te plaît."

"Tu t'intéresse à l'amour toi ?!"


Je t'empoupougne !

Un léger rire suivi d'une voix plutôt enjouée.

Un accident ?

Un sifflement désapprobateur.

Ce n'est pas le genre de la Ruby que je connais surtout quand il s'agit de jouer avec le feu. 


Il faut rire avant d'être heureux de peur de mourir sans avoir ri.

Crachouillis. Grincements. "Dancing Queen" si on tend bien l'oreille, avant que l'on entende soudainement des coups sourds.

Shut...*bam*...shut the fuck...*bam bam bam*...shut the fuck up you...*bam*...*bam*...*bam bam*...stupid bitches...*schparck*...fuck off and...*craaaaaaaaaack*...die...hm...

...

Hm...désolée...j'ai des problèmes relationnels avec hm...mes autoradios... Je trouve jamais les bonnes cassettes...du Bolt Thrower ou du Infamous Gehenna c'est trop demandé, Seigneur...hm...et j'arrive pas encore à sortir d'la musique du foutu smartphone Musk qui m'a servi juste une fois de cible au tir et qui fait hm...un peu la gueule depuis... Jamais compris ces trucs de toute façon, hm, c'est l'équivalent d'se foutre un traceur dans la culotte, hello 911, hello CIA...

...

Ouais donc. Salut Hécate...ou Saint Joseph...?...hm...coquine, ravie de t'offrir un peu de bonheur, t'as l'air en forme, j'aime quand tu siffles comme un petit rossignol, je trouve ça mieux que de faire le castor en USSR...au fait, pas trop encrassé à force de te le mettre dans l'oreille depuis quelques temps, ton p'tit doigt, hm...?
Tu crois que j'ai vraiment fait ça exprès...? Hm...surprenant...ça me rend tout de même un peu hm...triste, que tu me prêtes de si mauvaises intentions... Merde, c'est officiel, la journée commence mal...comme tous les jours...hm...

Comme une mère qui tance son ado rebelle.

Ruby, Ruby, Ruby voyons.

Un profond soupir.

J'aurai été tellement déçue que tu aies de bonnes intentions, qu'on me vole ma Ruby que j'aime tant.

Un temps de latence.

Ou que je déteste tant, au choix. Quand à mon petit doigt, tu sais bien que je le fourre rarement dans mon oreille.

Un léger rire.

D'ailleurs, j'aurai bien aimé que tu me rendes une petite visite, histoire de lui changer un peu les idées. Il aurait surement pu décrasser autre chose pour l'occasion.


Il faut rire avant d'être heureux de peur de mourir sans avoir ri.

En fond sonore, derrière les négocations des gens sérieux.

Je ne suis qu'amour, moi.


"Tu as un projet dans cette vie ? Dingue. Bon allez, mets-toi en slip-chaussette s'il te plaît."