Project Sputnik

Bourdonnement de fond. Puis l'habituelle voix "enchanteresse" et faible de ce véritable poison.


Ici celle qu'on appelle...hm..."Ruby Costello"...

La guerre...hm...la paix...Guerre et Paix...hm...un bouquin bien chiant, tiens...hm...tout ça...oui oui...hm...c'est bien pour endormir les bébés...faîtes dodo, oui, hm, faîtes bien dodo...

Allez...hm...ce n'est pas le moment de se détendre....hm...je signale un état d'urgence...tous à vos postes et la queue bien droite...




Mesdames et messieurs, comme vous le savez tous, Roningrad et hm...l'USSR sont à la pointe de la civilisation. 

...

J'ai également appris récemment que "Tonton Zaza"...hm...excauce des voeux... Un vieil artiste coincé au stade anal, et qui dirige désormais tous les cloportes amorphes de cette organisation...hm...pitoyable...

Cela tombe bien... Hm... Tata Ruby aussi, en a dans sa hotte... Mais avec elle...hm...c'est du concret... Du solide... Aucune esbrouffe. Hm...

C'est ainsi que je vais redorer le blason de nos écussons carmins...hm...et de nos katanas qui n'ont jamais existé...

Alors je vous annonce, ouvriers, ouvrières, guerriers et hm...mendiants...depuis ma hm...rutilante ambulance...la mise sur orbite d'une superbe Volvo et d'une rutilante Peugeot...hm...je garantis qu'aucun animal n'a été blessé pendant l'opération...pour une fois...

Chers Camarades, soyez témoins...

Lancement dans dix...neuf...huit...sept...six...

Cinq...

Quatre...

Trois...

Deux...

Un...

Mise à feu.

...

Hm...attendez je crois qu'il y a un pro...



Un brouhaha sans nom brouille les ondes durant une bonne minute. Des explosions.


Eh bien...hm...ce n'était pas tout à fait l'effet escompté mais hm...comme disait Grand Maman, paraît-il, hm...si je sais faire un gâteau, je sais faire une bombe.

Cher Peugeot, cher Volvo, hm...paix à votre âme mécanique...

...

Et sur ce, pour ne pas partir sur une note trop négative, hm...voyons voir ce qu'il y a dans la boîte à gants...





...


Eh bah putain, ça devait sacrément se hm...sucer la teub, dans cette ambulance... 



...

C'était Isleen Ó Dubhghaill. Terminé.

- Guhuhuhuhuhuhuhu !

- On parle de moi ? Ma bonne amie vous me faites trop d'honneur, j'occupe un joli bureau laissé vacant, rien de plus.

Bruit de pieds qui tombent, sans doute sur le dit bureau

- Il semble que vous soyez particulièrement portée sur les incendies mécaniques ces derniers temps. C'est inquiétant. Souhaitez-vous vous confier sur votre monomanie naissante?
Vous êtes, après tout, toujours la bienvenue chez nous.

A très vite Tata.
 


Pssst



"Ici Scarlett, dans le cadre de l'expérimentation de la Diplomatie 2.0, il est temps d'épargner et de pardonner. D'apprendre et de comprendre. Il y a eu suffisamment de morts, il est temps de laisser vivre !"


Un jour de plus. Deux nuits de moins.

"Enfin... 3.0 ! Ma langue a fourché. Mauvaise langue !"


Un jour de plus. Deux nuits de moins.

Que j'aime votre rire. Hm...je ferai bien de l'enregistrer pour en faire une hm...boîte à meuh, et l'agiter dès que quelqu'un essaye de hm...se donner contenance alors qu'il vient de perdre la face et cause pour au moins cinquante blaireaux qui hm...baissent le museau...

...

Vous occupez surtout...hm...très cher, un magnifique train routier qui avance à hm...deux à l'heure... J'ignorais que Laura hm...l'occupait avant. Elle était plutôt...hm...casanière.
Belle rouquine comme passagère, au passage. Hm hm...

...

Quant à ma psychanalyse, hm...je vous renvoie l'invitation, même si je suis déjà chez vous, hm...théoriquement...? Venez donc installer un divan auprès de mon nouveau feu si vous le souhaitez, à moins que hm...rentrez dans vos pénates deviennent rapidement l'une de vos priorités...hm hm...

- Guhuhuhuhu !

- Enregistrez, enregistrez. J'ai récemment perdu des doigts de pied, guère de face mais vous semblez mieux renseignée que moi.

- Dites-m'en plus sur nous j'adore !


Pssst

*rembobinage*

*clac*


- Guhuhuhuhu !

"Verouille ton ratelier, Costello. Tu cagues du verbe : Des comme moi, y en a pas cinquante, d'abord."


Social Justice Shinobi