La radio à Zaza

- Guhuhuhuhu !

Mes chers auditeurs,
Vous avez été nombreux à prendre contact avec moi ces derniers temps. Qui pour me conseiller dans mes préférences sexuelles, qui pour envisager diverses opérations plus ou moins consenties de ma part, qui pour partager une ou deux recettes de cuisine, qui pour me donner la positon de un tel et cetera et cetera.
Toutes aussi divertissantes que puissent être mes discussions avec toi le peuple, elles ne m’en ont pas moins fait prendre conscience que les rigueurs de la diplomatie 27B alinéa 4 auxquelles je m’astreins , m’empêchent d’éclaircir certaines zones d’ombres souvent causées par vos esprits torturés. Ceci induit chez moi un certain agacement de voir nos intentions mal interprétées et chez certains d’entre vous de poignants appels à l’aide qu’on ne peut laisser sans réponse. Je prendrai pour seul exemple le déchirant témoignage de madame Scarlett qui, non sans garder une certaine prestance, partageait avec nous l’amère souffrance de Magnus face à sa demie molle chronique.
En bon humaniste, et en attendant l’avènement du Califat du Zazastan qui devrait régler d’un coup l’ensemble de ces incompréhensions, j’ai décidé d’ouvrir une fréquence hors des canaux officiels.
Ici donc, nulle façade, nulle langue de bois seulement Tonton Zaza qui répondra franchement et sans détour à vos questionnements.
La fréquence est libre d’accès. Comme je vous sens timides je vais commencer par répondre aux questions les plus fréquentes qui m’ont été posées. Elles seront lues par mes délicieuses assistantes

Long silence

-C’est à toi grognasse. Hein ? Quoi j’ai pas dit pute non ? Lis putain.

Une voix féminine, visiblement blasée

- Azazel ça être du poulet ?

- Tu le fais exprès, tu cherches, faudra pas pleurer si t’as rien à manger…. Z’ont vraiment dit ça ?
- Guhuhuhu ! Vous êtes taquins bien que légèrement irrespectueux. Il faudra changer cela… Question suivante.

Long silence, puis bruit sourd suivi de celui d’un objet qui tombe au sol.

- Pourfoi d’aford pe vous voulez la peau de Magfus, Pfjed et Kenjira ?

- Tu fais moins la maligne sans tes dents !
- Il est vrai que vous avez été nombreux à vous questionner sur les raisons d’une certaine véléité à l’égard de gens dont visiblement tout le monde se tamponne le fion. Tonton Zaza va donc clarifier cela. Magnus tout d’abord. Non content d’être moche et presque impuissant à en croire sa compagne, il s’est avéré que ses activités … diplomatiques sont pour le moins belliqueuses à notre encontre. Il n’y a qu’à se rappeler la sinistre affaire de l’invasion de nos eaux territoriales par ses sbires pour en être convaincu. Nous souhaitons donc nous entretenir avec lui pour régler cela. Il peut venir à Roningrad où il sera traiter avec les honneurs dûs à son rang et nous pourrons en guise de bonne foi lui proposer un traitement adapté pour ses problèmes de virilité.

    Djed ensuite. Il s’agit essentiellement de l’attraper pour lui laver la bouche au savon, guère plus. L’individu étant particulièrement grossier comme chacun a pu le constater.

    Kenjira enfin semble être un prête nom pour une personne non identifiée qui sévit dans les terres du milieu. Nos services de renseignements bien renseignés pensent qu’elle copine avec le Djed sus mentionné et nous souhaitons l’entendre à Roningrad pour confirmer le caractère pathologique de la grossièreté de l’individu.

- Où qu’elle est Laura ?
- Pas loin Guhuhuhuhu ! Visiblement la répétition des explications a été un calvaire et les taquinneries persistantes des plus moqueurs d’entre vous par rapport à sa dyslexie lui ont fait prendre conscience de la nécessité de se ressourcer.

- Quand que c’est que vous montez bande de blaireaux ?
- Bientôt c’est promis. Après mon couillon tu sais ce que c’est. Si je te dis quand et où, tu vas te faire tout beau, tu vas appeler tous tes copains et ce sera moins naturel. Nous préférons le charme de la rencontre fortuite.

- Vous voulez de la moutarde?
- Non merci et si vous pouviez éviter d’insister, je vous ai déjà donné nos conditions et des condiments ne sont pas une monnaie d’échange.

- Azazel tu n’es qu’un pantin, on connaît tes maîtres.
- C’est blessant, si si mon petit cœur qui … bat ? …. oui qui bat, en est meurtri.

- Magnus tu dis qu’il est moche, c’est vrai ?
- Ben la question revient trop souvent pour sortir de nulle part non ? Y’a pas de fumée ….

- Que s’est-il passé entre Kenija et toi.
- C’est sans doute la question la plus récurrente. Je dirai simplement que son évocation me laissera toujours songeur et qu’elle aura à jamais toute mon estime.

- Voilà mes chers amis, pour les questions qui me sont les plus fréquemment posées ces derniers temps. La fréquence vous est ouverte. Une seule règle pas de langue de bois, la vérité, rien que la vérité, j’attends vos questions.
Guhuhuhuhuh !






 


Pssst

*Raclement de gorge d'abord grave et montant dans les aigus un peu forcé. *

Hum, hum, hu hi him him...

*Une très mauvaise imitation d'un homme imitant une femme.*

Huiiim, oui oui, bonjour, bonjour, une question je me pose moi aussi, sous couvert d'anonymat, car je suis une femme, je le précise, oui, ouihim très timide.

Voilà, quel est le beau gosse qui vous accompagne souvent, celui qui boit du thé semble t'il et est-il libre en ce moment. Je le trouve très sympathique. Vraiment, il est délicieux, à l'image de cette magnifique ville Roningrad qui doit être un enchantement à visiter. Vous devriez je pense augmenter le salaire et les attributions de ce charmant homme il le mérite et lui fournir à une double ration car il faut respecter nos anciens. Voilà voilà.

*voix masculine*

Té !

*voix féminine ratée*

Oui voilà je vais boire du thé, je vous laisse maintenant.

-Guhuhuhu !

- Monsieur merci d'avoir été le premier à prendre la parole. Bien que visiblement vous ayez des troubles de l'identité, tonton Zaza ne juge pas. 
L'individu dont vous parlez est disponible, je vous ferai un bon prix. Sachez néanmoins qu'il n'est plus très ... performant enfin comme Ma....
Bref. 
Son salaire n'ayant rien à voir avec votre étrange attirance pour lui, je le laisse prendre contact avec les autorités de Roningrad qui, j'en suis certain, sauront répondre à ses doléances de la façon la plus adéquate.

- Guhuhuhu ! 


Pssst

Des applaudissements sur la fréquence et la voix enthousiaste de la clown blanche du Cirque Ryjkov qui prend le relais.

Avant toute chose je voulais apporter quelques précisions concernant l'état de santé de cette chère Laura. Elle a effectivement besoin de se ressourcer, et nous travaillons actuellement ardemment sur ses problèmes d'élocution via des exercices linguales réguliers. Je peux vous assurer qu'elle est très studieuse. 

Une légère pause.

Maintenant que vous êtes tous rassurés, et puisque nous sommes sur la radio de la vérité...

Voix qui se fait plus basse.

Tiens, d'ailleurs Monsieur Azazel, je verrai bien un slogan du genre.

Plus fort.

Radio Zaza, parce que vous avez le droit à la vérité !

C'est pas mal non. Moi j'aime bien, en prenant votre grosse voix grave çà claquerait sévère. Mais bon, je m'égare... comme souvent... mais moi aussi j'avais une question.

Sur un ton exagèrement sérieux qui sonne particulièrement faux.

Monsieur Azazel aimez vous les clowns ?


Il faut rire avant d'être heureux de peur de mourir sans avoir ri.

La voix de pilier de bar s'égare à nouveau sur les ondes.

Hé! Si la vie d'château t'emmerde, à la place de t'la toucher en publique, j'te suggère une grosse clope dans un bon bain chaud d'essence, ça t'évit'ra d'faire d'la diffamation d'pompeur d'bout rouge comme quoi j'suis un type grossier...

P'tite salope va...

"Oh... Pour un ancien, tu fantasmes encore bien ! Mais non, ce n'est pas mon genre de parler vie privée à un calife inconnu."

"Ceci dit, ça fait longtemps que les femmes savent prendre du plaisir sans adjonction masculine. J'espère que ça ne te choque pas trop Zaza, je ne voudrais pas agraver ta multicardiopathie. Un AVC est si vite arrivé !"


Un jour de plus. Deux nuits de moins.

"Et pour le reste... Que ce soit Magnus ou la Crique, personne chez nous n'a commis d'acte de guerre contre tes amis de l'USSR. Ils n'ont aucun motif solide pour nous demander de livrer Magnus. Cependant, vu toutes les personnes que l'USSR et ses alliés ont exécuté, on ne va pas dire non plus qu'on meurt d'envie de se mélanger avec ces dirigeants violents et capricieux. Tes tentatives d'humour ne trompent personne."


Un jour de plus. Deux nuits de moins.

Contrairement à un WC, ce qui est assez malheureux concernant Tonton Zaza. Cependant, la voix grave du vieux barbu n'emprunte pas le chemin de la plaisanterie, surtout pas quand il s'adresse à Azazel...

- Une seule question. Quel âge as-tu ?

 


L'homme est un loup pour l'Homme. Et pour le loup ?

Té, à entendre la Scarnenette, on croirait presqu'ils ont jamais tué personne. Les gentils chevaliers blancs du chnord qui veulent paix et amour pour tout le monde. Té ! Comment ils essayent d'embobiner tout le monde en se faisant passer pour les super gentils pas méchants qui sont gentils et nous les super méchants pas gentils qui sont méchants. Genre, ils ont fait jamais aucun meurtre dans le Chord. Ah mais en fait ce sont pas des chevaliers, ce sont des nobles blancs immaculés, ils se salissent pas les mains eux, ils préfèrent commanditer et faire la sale besogne à d'autres. Snobinard blancs enculés oui plutôt !

Vous avez un paquet de meurtres de votre coté direct ou indirect, v'nez pas nous donner des leçons de morale, me souviens même plus de tous les noms de vos morts tellement y'en a. Même qu'il parait qu'ils sont cannibales et mangent la viande morte humaine, après les avoir tué, beurk, quelle bande de sauvages. Chose qui est strictement interdit à Roningrad, sous peine de sentence capitale, oui messieurs, on ne rigole pas avec ça nous autre. On a des vrais principes de chevalier blancs samouraï rouge vegans nous.

Enfin bon je juge pas hein, chacun est libre de ses coutumes. Nous on veut que Magnus, faites bien passer le message à votre communauté de zombie muet cannibales.

"A Papi té, tu fantasmes aussi ! On ne commande personne, par conséquent, impossible de commanditer un quelconque meurtre. C'est nous donner bien trop de pouvoir, ou d'importance."

"On a tué ceux qui avaient tué les notres, selon nos propres valeurs. Contrairement à l'USSR qui tue tout un camp remplis d'hommes et de femmes, Warmstone, pour ne citer qu'eux, juste pour quelques mots de travers. Papi té ? On peut parler de la mine récupérée après l'extermination de ce campement ? Ou c'est secret défense avec la poussière sous le tapis ? L'USSR a décidé de dominer une région de plus en plus vaste, quite à éliminer ceux qui osent ne pas lécher leurs bottines. Si l'USSR veut soumettre la Crique, la Crique ne se laissera pas faire."

 


Un jour de plus. Deux nuits de moins.

*Bruit de rembobinage audio*

"On a tué ceux qui avaient tué les notres, selon nos propres valeurs."

*Bruit de rembobinage audio*

"On a tué"

*Bruit de rembobinage audio*


"...selon nos propres valeurs."

*Bruit de rembobinage audio*

"tué..." "...nos propres valeurs."

Té !
 

Pourquoi vous vous bourrez l'mou les planqués ? Les méchants c'est nous de toute façon.

Un rire sec

Ah et ... j'ai une question aussi.

C'que t'as perdu ça vallait le coup Zaza ?


Ni dieux ni maîtres.

- Guhuhuhuhuhu !

Mes chers amis, tonton Zaza est ravi que vous ayez pris le temps de venir parler à cœur ouvert !
Mon assistante boude un peu je vais donc reprendre seul vos questions qu’elles m’aient été posées ici où en privée !
Guhuhuhuhu !
Nous n’avons rien à cacher !

A madame Hécate, je n’ai connu que peu de vos semblables à vrai dire si votre question est personnelle. J’ai… fréquenté une petite… comment déjà, Grognasse…. Non… Boni… non … Oui Rebecca. Elle avait bien… 13 ou 14 ans quand nous … pardon. Je crois que son mioche en était… enfin un … il a mal fini je crois.
Néanmoins si votre question porte sur le goût de l’USSR pour les clowns, je crois que vous passez de bons moments non ?

A, comment se nomme-t-il, il parlait vite, attendez j’ai noté le nom… oui P’tite salope !
P’tite Salope ta voix m’est familière. Tu parlais je crois de se toucher en publique et de pomper des choses. Nous te remercions de nous avoir confié tes habitudes, fussent-elles marginales. Désires-tu nous en dire plus sur toutes les choses que tu aimerais voir dans ton …

A madame Scarlett je suis navré d’apprendre que votre dépression vous conduit au déni concernant les problèmes érectiles de monsieur. Néanmoins vous pourrez toujours me contacter en privé, vous savez où me trouver, si la place publique vous rend timide. Vous vous questionner néanmoins sur je crois … ce qu’il advient de la mine de cuivre, d’un tapis et de poussière aussi. Demandez déjà à Magnus de bouger son cul de moche du canapé pour vous aidez dans un premier temps !
Affaire réglée !
Guhuhuhuhuhu !

Pour la mine, elle n’a, à ma connaissance pas été utilisée depuis la fin de Camp Warmstone. Penser que tout cela avait à voir avec quelques malheureux kilos de cuivre montre encore une fois la désinformation qui sévit dans le nord.
Rassurez-vous, tonton Zaza connaît la vérité ! Et il la partage !

A toi qui ne souhaite pas être reconnu et qui vit à l’ombre d’une cité du nord que nous ne nommerons pas, La Crique. Oui tu peux bâtir toi aussi un Qidsu pour me rendre hommage. Demande à Tata Scarlett elle t’indiquera à quel endroit poser la première pierre.
Je te remercie pour tout ce que tu fais pour nous !

Enfin, je termine toujours par la meilleure d’entre vous. Ma très chère Kenija, lumière de ce désert.
Tout d’abord attention à vous, P’tite Salope rôde dans les terres brûlées et il est toujours plus grossier ces derniers temps. Il ne faudrait pas que l’air qu’il exhale vous salisse.
Ce n’est pas parce que les sinistres individus qui dirigent la Crique le disent que vous êtes méchante ! Après tout ne cherchent-ils pas à nous vendre Kenjira discrètement contre leur paisible retraite ? Que penser de gens dont les discours sont si pernicieux ?

Quoi qu’il en soit vous vous demandez si ce que j’ai perdu en valait le coup. Ma foi, vous me connaissez, humilité est mon second prénom. L’expérience qui est mienne rend simplement superflue la métrique.

Tonton Zaza libère la fréquence pour vos prochaines questions ! Aucun sujet ne sera écarté !

Guhuhuhuhuhuhuhu !
 


Pssst

Un grognement.

- Hm. Pas même celui de ton âge ? Je me permets d'insister.

 


L'homme est un loup pour l'Homme. Et pour le loup ?

- Guhuhuhuhuhu !
- Mon bon Clétus, toujours tâtillon. Si je vous dis 5 millénaires vous objecterez que j'avais promis la vérité  !

- Psst grognasse, tu me donnes quel âge ? Hein  ? Sûre ?  Non !  Ta gueule.

- Aller, rien que pour vous disons 40 mais je fais plus vieux, je sais. La mâturité, le charisme, que voulez-vous...


Pssst

- Cinq millénaires, hm ?

On n'est plus à une vache sacrée près. Le court silence se conclut :

- Merci. Pour la réponse.

 


L'homme est un loup pour l'Homme. Et pour le loup ?

Ouais 40ans quand on est né un 29 février alors. Té !