Un nouveau code ?

Chapitre débuté par Rob3rt Dupont

Chapitre concerne :


>Analyse
[######################] 100%
:: Envolope corrompu

>Déconnection Envolope
[######################] 100%
:: Envelope deconnecté

>Connection envolope
[======================] 0%
:: Reconnection Impossible

>Activation mode Survie
[######################] 100%
:: Mode survie activé
:: Transfert mémoire
[######################] 100%
:: Suppréssion mémoire
[######################] 99%

>Démarrage
:: Synchronisation des bases de données de paquets…
[######################] 100%

:: Installation des bases de données de paquets…
[######################] 100%
:: Base de données à jour

>Connection enveloppe
[######################] 100%
:: Envolope connecté

>Analyse envolope
[######################] 100%
:: Aucun défaut

>Activation moteur
[######################] 100%
:: Moteur activé

>Activation vision
[######################] 100%
:: Vision activée

Les paupières de l’humanoïde se décollent doucement avant de s’ouvrir à l’ouverture maximale. Ces pupilles prévus pour les environnements éclairés se retrouvèrent inutiles pour la faible luminosité de son environnement. Cela n’empêchait pas Robert de continuer la mise au point de sa vision, il voulait savoir où il était tombé. Une chose est sûre, ce n’était pas en plein air comme la dernière… La dernière quoi ? Son processeur n’arrivait pas à accéder à cette information. Si vision n’était pas au point, sa sensibilité elle était revenu, il s’accroupit et se mit à survoler le sol avec sa main dans l’espoir dans découvrir un peu plus sur son environnement. Il touche des pierres, des petites, des grandes, puis une masse solide, de l’acier, puis du bois, humide. C’est vrai que le taux d’humidité est important, il était donc dans un souterrain, et cet acier, c’était des rails. Il devait être dans un tunnel de métro…

C’était à ce moment-là que la correction de la luminosité lui permit de voir enfin son environnement. Il était bien dans un tunnel, l’état de délabrement le rassura sur l’abandon de celui-ci. Autour de lui d’autres humains, il se retourne, marche 3 pas et CLONG

Il se cogne à une surface métallique, puis une voie mécanique se fit entendre, un autre automate !

 

Ce texte vaut une bière !
*Réinitialisation*
"Gné!?"
*Réinitialisation: si si*
"Euh, mais j'ai pas de souvenir d'avant!"
*Réinitialisation en cours: bah, t'as dû êt' formaté pov' con, tas de boulons*
"Window$ t'es qu'une raclure. C'est quoi mon nom?"
*Réinitialisation qui mouline: P2D0. Pédale! Et avant que tu me demande, ton mdp cest M@rk Dutr0ux. Ne l'oublies pas, sinon faudra tout réinstaller. D'ailleurs c'est ptet ça l'explication à ta réinitialisation...*
"P2D0... j'aime bien, c'est court! Et ça m'a titillé les neurones synthétiques, je sais ce que je suis supposé faire!"
*Réinitialisation à jmenbalek%: je suis tellement, TELLEMENT hein, heureux pour toi que je vais faire style que j'en ai strictement, STRICTEMENT hein, rien à foutre.*
"Mmmmh, tu disais? Bref, c'est simple: 
- 00: trouver enfant(s)
- 01: combler enfant(s)
P2D0, l'@mi des enfants! Et apparement, la batte c'est pour protéger, ou combler, les enfants. Y a que là dessus que mes instructions sont pas claires..."
*Réinitialisation finie: putaaaaain c'est pas trop tôt! J'aime ni ta gueule, ni ta voix, ni ton âme robotique! Ciao bâtard!*
"Window$, si tu m'entends: linux ta mère!"

Ainsi fut René (pardon, renaît) un zentil petit robot dédié au consentement/contentement profond des zenfants. Juste avant d'entendre CLONG (le bruit CLONG, pas la personne), le tintement de deux êtres mécaniques fêtant leur rencontre. Pour le meilleur (Rob3rt) et pour le pire (P2d0).