Bureau diplomatique de l'USSR

"Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs. Créature étranges et autre mutants de tout poil. Bonsoir.

Je me présente Laura Granier, survivante comme vous tous, recrue de l'USSR par opportunisme, exploratrice par nécessité et désormais diplomate officiel de l'USSR par la volonté du conseil des Daimyos du Soleil Rouge. 

Comme premier acte de mon mandat, j'ouvre donc officiellement le Bureau diplomatique de l'USSR, mon rôle auprès de vous est multiple et je vais prendre le temps de vous les énumérer :
- combler une faille grandissante de notre système, en effet rien n'empêche des petits malins de se faire passer pour des membres de l'USSR et commettre des méfaits en notre nom, l'écusson n'est pas une garantie suffisante
- répondre à toutes questions d'ordre publique sur nos projets, nos objectifs et nos méthodes de recrutement, vous pouvez également me faire parvenir toute critiques ou complaintes vis à vis de nos lois ou de nos actes
- dénoncer les infractions et les crimes dont vous seriez témoin, surtout si les malfrats en question prétendent faire partie de l'USSR

Hélas il est à ce stade trop dangereux pour nous de fournir une liste exhaustive de tout nos membres de manière officiel. Nous mettons donc en place le protocole suivant, si vous rencontrez un groupe se prétendant affilié à l'USSR, veuillez me contacter sur cette fréquence sécurisé : https://v8.fract.org/msg_ecrire.php?cazid=135 .
Si ce groupe appartient bien à notre organisation, je m'assurais auprès de lui que vous êtes effectivement dans son périmètre d'action, le cas échant je vous confirmerais que vous êtes bien entré en contact avec des membres légitime de l'USSR. Le cas contraire si vous essayez de me faire perdre mon temps, je vous ajouterais sur notre liste noire. S'il s'avère qu'un groupe non affilié tente de se faire passer pour un groupe affilié, c'est celui-ci qui rejoindra notre liste noir.

Que l'on soit clair, la liste noir n'est pas une condamnation à mort ni une déclaration de guerre, mais une manière pour nous de tracer qui a cherché à nous causer du tord et n'est pas digne de notre temps en échanges diplomatiques. Je n'aurais donc aucun scrupule à ignorer toute intervention de personnes présentes sur cette liste. Sachez que celle-ci est vierge à ce jour, et j'espère qu'elle le restera, toute actualisation de cette liste se fera de manière publique.
Merci de passer votre chemin si vous n'êtes pas prêt à décliner votre identité, à minima sur la fréquence sécurisé.

Laura. Bugeisha diplomate officiel de l'USSR. Terminé."


Voix douce et calme, légèrement plus enthousiaste que d'ordinaire.

Bonjour Mme Garnier, quelle judicieuse initiative de votre part. J'applaudis des deux mains.

Léger bruit d'applaudissement suivi d'une exclamation et d'un court silence.

Pardonnez-moi, j'ai laissé tombé la radio. Je suis Hécate, le clown blanc du cirque Ryjkov.

Merci donc d'avoir ouvert cette fréquence, cela permettra peut-être d'avoir des réponses à mes légitimes questions, surtout que vous abordez un sujet sensible, à savoir l'identificaction de vos joyeux membres. J'avais une suggestion. Dans l'ancien monde nous avions une application qui nous informait des gens porteurs d'un méchant virus situés autour de nous. Elle s'appelait...

Court silence.

Ah oui, STOP COVID. Je me disais que vous pouviez peut-être développer une telle application pour nos radios. On pourrait l'appeler STOP USSR. Quoique cela pourrait porter à confusion, loin de moi l'idée que l'on puisse penser que l'USSR est un virus qui tue de pauvres gens. Une autre idée, ON EST USSR, c'est pas mal çà, ou encore USSR FOREVER pour les plus fanatiques d'entre vous. Par contre, les contraintes techniques sont peut-être trop lourdes à surmonter même pour des gens aussi organisés. Il reste l'écusson, ou le costume. Nous aimons bien les costumes nous dans le monde du Cirque. Par contre, sincèrement, évitez le rouge, trop aggressif et le jaune çà n'a jamais fait très sérieux. Essayez le vert, couleur de l'espoir, où le bleu pâle, cela adoucit les moeurs. Je vous aurais bien suggérer le blanc, pureté et calme, mais on risquerait de vous confondre avec moi. Car oui, j'aime beaucoup le blanc, c'est pour cela que je suis le clown blanc du crique Ryjkov. Mais je l'aie déjà dit il me semble.

Ah une dernière chose Mme Garnier si l'un d'entre vous croise mon Auguste, si vous pouviez m'en informer. Je l'ai perdu voyez vous et il me manque beaucoup. Il me faisait rire, vous savez, il était tellement drôle. Il a un nez rouge, des cheveux roux et un peu d'embonpoint. J'essayais bien pourtant de le faire manger moins, mais c'est un gourmand et un bon vivant. Il est très maladroit aussi et un peu pataud. Il est très gentil par ailleurs, et je suis sure qu'il arriverait à vous faire rire. Même vous.

Voix qui s'éteint sur des accents mélancoliques. 


Il faut rire avant d'être heureux de peur de mourir sans avoir ri.

"Bonjour Hécate, clown blanc du cirque Ryjkov, votre proposition, tout à fait louable à l'exception du premier nom proposé, est hélas hors de porté de nos capacités technologiques actuelles.
USSR signifie Union des Samouraïs du Soleil Rouge donc, sans nous parer intégralement de rouge, il reste évident que nos emblèmes seront de couleur rouge.
Je m'excuse par avance si cela heurte vos goûts mais il en touche l'identité même de notre organisation, le rouge reste la couleur du peuple. 
D'autres couleurs pourront néanmoins être adoptés sur les différentes projets qui verront le jour, et vos propositions sont tout a fait intéressantes.
A ma connaissance aucune équipe de l'Union n'a rencontré de survivant correspondant à la description de votre Auguste, je vais néanmoins me renseigner à ce sujet.
Laura. Terminé."

Effectivement, si R signfie Rouge c'est un peu gênant. Quoique vous pourriez changer pour l'Union des Samouraïs du Soleil Rose. Je suis sure que cela plairait beaucoup à notre petite licorne. Sinon vous êtes sure madame Garnier que le rouge est la couleur du peuple ? Cela me semble un peu surannée comme affirmation tout comme cette histoire de samouraïs. 

Un profond soupir.

Tiens d'ailleurs çà me donne une idée. Je vais créer l'UNLB, l'Union des Ninjas de la Lune Blanche. Pour en faire partie, grimez votre visage de blanc, ou portez un masque blanc. Mais surtout n'oubliez pas de sourire, c'est important de sourire. Et de rire aussi. Auguste me faisait beaucoup rire, mais je l'ai perdu. Alors maintenant je ne ris plus. Mais que cela ne vous empêche surtout pas de rire. Riez avant d'être heureux, de peur de mourir sans avoir ri. 


Il faut rire avant d'être heureux de peur de mourir sans avoir ri.

Mais moi quand je rire tu n'es pas être contente HahaHaHAHahaHa.
Je bien aimet idée de rouge, c'est être couleur sang frais. C'est être très joli rouge. 
Sauf sur robe, c'est être relou. 

Mais tout le monde savoir ussr être d'abord Union of Soviet Socialist Republics. 
C'est être très bel hommage c'est être merci. 
Russia être plus beau pays c'est être vrai. 

Ussr, rouge, tout ça être nous. Et eux dire "camarades" aussi. Je pas bien comprendre pourquoi samouraïs alors que copier mère Russie. Mais pas être grave. 
​​​​​​

 


HahahAHaHahaHAHAHA

"Tout le monde veut copier la mère patrie la Russie...enfin votre mère patrie. J'aime bien tout le folklore russe personnellement le théâtre est très intéressant"
"Et puis faut le dire, Rasputin, c'était quelque chose. Et c'est moi qui dit ça."


"Dis-moi qui tu es je te dirais qui tuer."

"Suite à la confirmation d'une attaque injustifié contre un groupe nomade pacifique, c'est à mon grand regret que je me vois contrainte d'ajouter une première entité à notre liste noir : je nomme la famille Death.
Je précise qu'il y a une exemption pour la jeune fille qui n'a pas participé aux exactions honteuses du reste de sa famille.
Laura. Terminé."

Petite sœur je ne suis pas sure que Mme Garnier soit heureuse que nous encombrions sa fréquence avec nos petites histoires de famille...

Profond soupir.

Il me semble avoir croisé un Mr Death, Rell de son prénom si je me souviens bien. Il ne m'a pas paru bien méchant à l'époque à vrai dire, peut-être un peu dérangé sur les bords mais qui ne l'est pas devenu après ce qu'il nous est arrivé...


Il faut rire avant d'être heureux de peur de mourir sans avoir ri.

La voix est fébrile, secouée par quelques sanglots et une toux qui va et vient suivant la situation.

"Je vous en prie, Madame, ne faites rien à Lievd, s'il vous plait !
Il a toujours voulu me protéger, toujours ! s'il vous plait....s'il vous plait."


Charmeuse d'âmes damnées

‘Lô-lô ? Ouais.
Lieut’nant Rios dans l’bitonio. Pour l’crash rangers. Ouais. J’sommions v’nu précisionner. L’patron y dit qu’j’pouvions. Ouais. L’mich’tone marie l’est sous not’. Euh. Protectionnage. Ouais. Pis rien qu’si c’tondeurs d’la nappe s’radinent sur not’zone pour l’survivance aux bruce lee. Euh. À la fed’ d’la terre. Rien qu’on leur tatann’ l’gueule. Pis qu’on leur f’ra l’trou d’cul en chou-fleur. Ouais.

La voix de Jelani, serieuse, pour changer. 

"On vous prendrait au serieux si on pouvait comprendre au moins un mot sur deux, camarade. En l'état, à moins d'un interprète, on va imaginer que les interférences électromagnétiques ont couvert votre voix. Je peux pas faire mieux, poliment."


La plume de celui qui tient une kalachnikov sera toujours plus forte que l'épée.

Ici White, des Crash Rangers, ce que mon collegue tante de vous dire, avec ses mots et ses capacités, c'est que nous avons recueillit une jeune femme qui à fuit les sévices du chef de clan des Death et qu'elle est sous notre protection. Si les Death échappe à la faucheusse rouge, nous serrons ravis de terminer le travail si nous le croisons. Puissiez vous donner justice ! White termier. 

‘Lô-Lô ? Ouais.
D’solé. J’pouvions pas traductionner plus. Ouais. L’module l’a crashé ‘vec l’vaisseau. J’jactions pas l’terrien. C’tait ça ou d’l’esperanto. L'reste c'tait trop. B’soin d’un prof d’jactance. ‘Tendez. Ouais. J’disions qu’si l’crevards qu’vous d’vez buter y s’cassent. C'qu'on sait j'mais. Pis qu’on l’croise. C’s’ra leur fête. Ouais. C’qu’on touch’pas à la mich’tone val. C'mieux là ?

Clic clac d'un allumage de poste. La speakerine a une douce voix reconnaissable. Celle de Jelani Mipira.

"Crash Rangers, les Deaths revendiquent une portion de territoire dont nous assurons la sécurité. Nous ne refuserons pas, bien évidemment, toutes les bonnes volontés pour les chasser du coin. Avec perte et fracas, s'il le faut. N'hésitez pas à prendre contact avec la Bugeisha Laura, en charge de notre diplomatie officielle. Je suis certain que votre volonté de faire le bien recoupe la notre. Même si les mots sont parfois incompréhensibles, les actes parleront d'eux-mêmes."

Il marque un petit temps de pause.

"Si le sens de l'hospitalité n'est pas une obligation, il est proche des valeurs que nous efforçons de suivre. Ce serait donc avec générosité et bienveillance que nous vous accueillerons à Roningrad, tant que vous respectez, évidemment, nos corpus."


La plume de celui qui tient une kalachnikov sera toujours plus forte que l'épée.

Clic.

Ils revendiquent mes couilles ouais !

Ici Seth des Rangers, les rouges on va contacter votre diplomatie officielle si c'est pas déjà fait, votre Maitre Fu a été cool avec moi donc on va etre cool avec vous !
C'EST COOL !

Hé ! Val meuf si tu m'entends...


DEFONCE-LES !!!
 

Après un petit temps à comprendre les voix des uns et des autres.

"Monsieur White ?
C'est vous qui avez pu sauver ma copine Marie ?
C'est bien cela ?? dites ! dites ! c'est bien de Marie dont vous parlez ???"


Un bruit de doudou serré fort se faire entendre dans un chiffonnement contre la radio.
Puis un second, se rapprochant d'un pschitt avec une longue inspiration avant qu'elle ne reprenne.

"Dites-moi ! s'il vous plait !"


Charmeuse d'âmes damnées

La jeune fille parle vite, elle semble nerveuse. Ex junkie ça laisse des traces. Elle prend la parole

Bonjour, ici Marie, Marie Bloody. J'fais partie des "the Crash Rangers" et fière d'l'être. J'connais bien l'russe Rell Death pour avoir été dans son groupe. Je l'ai fui c'est un enfant d'putain. Il s'attaque au femme sans défense, tellement plus facile. 
J'veux l'voir crever, l'ventre ouvert et la bite dans la bouche.
Mälie sa fille avec son frère Lievd je crois ou un truc dans l'genre sont les seuls de bons. 
Faut pas leur faire d'mal, sont pas dangereux et p'is j'm'suis promis d'la protéger mais j'ai dû fuir très vite.
Son père m'a foutu la rondelle en chou fleur, ce bâtard !!


Elle fait une pause

J'r'mercierai jamais assez les Crashs Rangers d'm'avoir secourue, sans eux j'ch'rais déjà clamsée. 


Franche, directe, grande gueule, bien souvent plus mante que religieuse.

L’homme enchaine à la même radio que Bloody-Marie.

-Ouaip fillette, c’est bien elle qu’on a ramassé. C’est notre job, servir et protéger. J’aurais aimé faire plus et plus tôt, mais les Death ne perdent rien pour attendre. La justice tombera, elle tombera toujours dans le désert tant que nous serrons là. D’ailleurs si toi et ton frère, cherché un abri, vous êtes les bienvenus, tu peux me contacter.

"C'est avec une profonde tristesse que je vous annonce la mort de Mälie Death. Notre équipe sur place va offrir un enterrement et des funérailles digne de ce nom à cette jeune fille qui ne méritait pas ce sort.
L'USSR était en plein pourparlers avec Gueule de Truie et la créature portant le nom de The Thing suite à des rumeurs en cours d'investigation. Des mouvements hostiles, suite à un échange verbal qu'on pourrait qualifier de houleux. a nécessité une intervention rapide pour protéger les nôtres.
Hélas d'après les première informations à ma disposition, un homme dénommé Tommy se présentant comme son ami et son protecteur a retenu Mälie comme bouclier humain tout en manifestant une agressivité meurtrière.
Paix à ton âme Mälie, je suis sincèrement désolée."

Marie est livide en apprenant la nouvelle. Elle en flageole sur ses guiboles, tant est si bien qu'elle en tombe à genoux. Son chagrin est immense. Elle était si douce, si jolie, elle trimbalait sa peluche partout. Le coeur de Marie est en miette. Elle s'en veut d'avoir fui sans la prendre avec elle. Elle a agi en égoïste et maintenant elle est plus. Elle ne pleure pas, le chagrin l'étouffe. Jamais elle ne saura se le pardonner. Elle regarde White, la vie ne sera plus jamais la même. Comment se regarder en face qu'on a fait une promesse qu'on a pas su tenir ? Le coeur serré et la gorge nouée elle réussit  à lui demander.

Comment vivre, quand on a pas su respecter une promesse ?

 


Franche, directe, grande gueule, bien souvent plus mante que religieuse.

*Le russe qui restait silencieux devant tout ce spectacle affligeant, finit par prendre la parole, d'une voix plutôt sereine. Il entame un message vocal;*

-Ici Rell Death, pour stopper tout propos diffamatoire de l'ussr. Bande d'hypocrite que vous êtes, la marche d'alvoch ne revendique aucun territoire.
Nous marchons simplement.
Vous n'êtes pas justice, vous êtes une puissance par le nombre. 
Nous ne nous rendrons jamais. Et si la mort nous attrape se sera au nom d'Alvoch.
On ne vous craint pas, bande d'hypocrites.


*Il explose de rire, puis lâche quelques mots avant de couper.*

-Quel spectacle lamentable.

Entendant les propos du père Death sur les ondes, Martial ne peut s'empêcher d'y répondre, d'un ton particulièrement véhément.

T'oses app'ler ça un spectacle lamentable et nous traiter d'hypocrites alors qu'on est plus affligés par l'mort d'ta gamine qu'toi ? T'en as du culot d'ouvrir ta gueule, j'parierais bien qu'c'est même toi qu'a dit à l'aut' tanche d's'en servir comme bouclier humain ... 'fin si j'avais un truc à parier j'le f'rais. Et t'oses en plus dire qu'vous faites qu'marcher et qu'on est une puissance par l'nombre alors qu'z'attaquez tout c'qui passe à vot' portée et qu'vous semble plus faible qu'vous en disant qu'ça vous appartient juste parc'qu'ils sont plus rapides qu'vous pour choper des trucs ? T'as fait qu'confirmer c'qu'on savait déjà là, qu'tu mérites d'crever la gueule ouverte et qu'on t'oublie.

"Je note, d'après Rell Death la phrase suivante 'A l'avenir, évitez de nous voler les caisses sur notre terrain de chasse!' n'est en aucune manière une revendication de territoire."

Une voix visiblement décontenancée. Non pas parce qu'il entend, mais parce qu'il vient de voir.

"Ici Jelani. Je vous annonce que l'autre horreur à tentacules vient d'éviscérer les cadavres de ses compagnons. Faut croire que ses huit appendices ont faim... En tout cas, y a des morceaux de la petite suspendue à cette monstruosité. On essaie de l'euthanasier proprement, mais c'est pas facile de planter un truc dans le bon cerveau. Il parait que les pieuvres en ont huit... A moins que ce soit comme l'hydre de Lerne, et que ça repousse."

Une main vient étouffer le combiné. 

"Putain Zoot ! Immobilise moi ce truc qu'on puisse l'empaler proprement !"

Il reprend. 

"On en était où, déjà ? Ah, oué, ne nous prenez pas pour des cons."


La plume de celui qui tient une kalachnikov sera toujours plus forte que l'épée.

Elle est au paradis des fées maintenant.

La voix de Ruscherra est monocorde.
Sa concision est peut-être une forme de tact.


"Tu as un projet dans cette vie ? Dingue. Bon allez, mets-toi en slip-chaussette s'il te plaît."

Complètement anéantie et toujours à genoux, ses jambes ne pouvant plus la porter pour l'heure elle écoute les uns et les autres. Elle serre les dents en entendant le russe. Pas une parole pour sa gosse, il en a rien à foutre. Elle a envie de le voir bouffer vivant par les cannibales. 

Elle en a gros sur la patate mais quand elle entend un certain Jelani elle hurle son chagrin et explose. 

La "chose" a dépecé la pauvre gosse et en a laissé........des morceaux....

C'est trop pour elle. Elle est dans un état pitoyable. Première fois dans sa misérable vie qu'elle subit un tel choc. Elle met un temps fou à reprendre contenance. Elle ne sait pas qui a parlé ensuite mais elle répète.

Oui..........sniffffffff......au pays........sniffffff........des fées..... 


Franche, directe, grande gueule, bien souvent plus mante que religieuse.

*L'homme répond toujours sur le même ton.*

-Ma fille m'a trahie en espérant la protection de l'ussr, elle en a payé le prix. Je m'y étais préparé déjà. Il était évident qu'ils n'essaieraient pas de la protéger malgré leurs jolis mots.
Faire confiance à cette bande est surement pire que tout.
Et la petite marie qui se plaint de moi là.. elle serait surement morte dans les égouts si elle ne nous avait pas croisé.

Tout ça est plutôt.. amusants. Encore quelques mensonges par ci et là.

Alvoch vous aura.



 

Dépassé le chagrin pour cette pauvre gosse le russe ose la ramener. Il n'en faut pas plus à l'ex junkie pour se relever de ses cendres tel un phoenix. Elle se grandit, elle est hors d'elle et répond au russe avec le verbe acerbe. 

Enfoiré de mes deux !!! C'est TA FILLE qui m'a sauvé des égoûts. C'est TA FILLE qui a tout fait pour me faire venir à vous. C'est à TA FILLE que je dois la vie et moi je lui ai promis de la protéger et j'ai même pas tenue ma promesse....

Elle garde la tête froide

Tu m'as accepté dans ton groupe et tu as fait de moi ton sac à foutre, ton jouet. Un jouet que tu as brisé et qui m'a fait fuir. Fuir sans TA FILLE, tant tu m'avais brisé. 

Elle est mauvaise comme la peste

Je bénis déjà ceux qui auront ta peau. Ton dieu de la Valoche, je lui pisse au cul, connard !!!! 
 


Franche, directe, grande gueule, bien souvent plus mante que religieuse.

En fond derrière Marie.

L'marie j'sommions d'solé. Ouais. T'veux faire un truc symbo... Ouais. Euh. Une tombe tsé ? Ouais. Pis faut q't'u t'r'poses vu ton...

L'gus finit pas sa phase.

Merde.

Pis comme un con y la prend dans ses bras.


,

*Le russe ricane doucement, un rire rauque typique de l'Est.*

-Ah, c'est la fréquence règlement de compte... très bien.

*Il laisse un petit silence planer avant d'ajouter.*

-De 1 avant même de venir tu savais à quoi t'attendre. Et je sais très bien que je dis vrai.
Petit 2... première chose que tu viens me dire une fois sur place, petite catin c'est que tu veux que j'te trouve une bite.


*Il se marre doucement.*

-Ah bah ouais j't'en aie trouvé ma chérie. T'as même bien pris ton pied comme une petite chienne.

*Un court silence le temps d'un énième ricanement.*

-Et quand tu pars... qu'est ce qu'il se passe? Tu fais encore la tournante dans ton nouveau groupe. Depuis le flash ils sont combien à t'avoir sauter? 9, 10, 20? 
Ahahahah ! et tu veux faire croire à tout le monde que j't'ai violé? Petite merde va.
Par contre.. que tu te sois vendue ailleurs, ça c'est un problème, j'ai pas aimé tu aurais du m'en parler c'est dommage.

P'tite merde. T'assumes rien. L'paternité non plus j'sommions sûr. C't'y qu'on n'est pas d'crevards com'toi. C't'y qu'on a une fierté pis d'valeurs. Ouais. Pis si on t'chope rien qu'on t'fera avaler t'couilles pour l'val pis l'marie.


,

Elle se retourne sur Chris. Elle est profondément touchée par ce qu’il lui dit.

Merci Chris, ouais j’veux lui faire un truc. J’veux pas garder à l’esprit qu’elle a été …… bouffée par une bestiole à « tente à cul »

Elle soupire ayant gros sur la patate

*Journée de merde*

Elle regarde le doc d’un drôle d’air.

Quoi ? Mon état ? Ouais j’ai la chiasse, on va pas en faire une maladie….

Il lui cache quelque chose, elle en est persuadée surtout quand il vient la serrer dans ses bras. Ce n’est pas l’habitude du gus. Ce n’est pas bon du tout. Si ça se trouve la Marie a une maladie grave et qu’elle va en crever.

Merci Chris, t’es un chic ty…….

Pas le temps de finir que l’autre ramène encore sa gueule en avant, mais cette fois-ci, le venin est plus puissant et petit à petit, il s’insinue dans les veines de la gamine. Il se propage dans son corps aussi vite que celui du cobra. Elle l’écoute et elle a envie de vomir.

Non elle n’en savait rien et elle est venue sous les suppliques de la gosse, qui voulait sa Marie à ses côtés
Elle aime les hommes c’est vrai. Mais pas plus d’un à la fois. Elle ne cumule pas. Elle est fidèle à chacun


Elle a des hauts le cœur quand il lui dit qu’elle a pris son pied. C’est sa façon de voir les choses, elle n’en a pas gardé le même souvenir.

Le venin se propage et quand il parle de tournant, il la prend pour une pute, une salope, une garce. C'est vrai qu'elle l'est mais que pour son mec, du moins t'en qu'elle arrive à le garder. Elle a l’estomac qui se retourne et elle dégueule ses tripes et ses boyaux.

*Oui j’ai été pute pour acheter ma came, mais j’n’l’ai jamais été parce qu’j’aimais ça foutu russe d’merde.*

Je suis incapable de lui répondre, j’en ai plus la force. Je regarde Chris.

J’veux m’éloigner……. J’m’sens pas bien……
 


Franche, directe, grande gueule, bien souvent plus mante que religieuse.

Jelani reprend du service. Faut bien nettoyer ce canal, vu la diarrhée qui coule du combiné. 

"L'homme-mort. Ta petite n'est pas allé chercher la protection de l'USSR. Elle est allé se foutre dans les pattes d'un p'tit démon et de sa clique de tentacules. Comme dirait l'autre, les chiens font pas des chats. T'as eu le droit de te livrer : maintenant, faudra pas s'étonner si on retrouve un piquet avec ta tête dessus."

Il souffle. 

"Tu diras bonjour à ton prétendu dieu de ma part."

Il réfléchit trois minutes...

"On va faire un truc. Je sais pas, une pierre peinte, un machin, pour la petiote. On enterrera ce qui reste d'elle. Les charognards n'auront pas ses os."


La plume de celui qui tient une kalachnikov sera toujours plus forte que l'épée.

"Ouais, j'vais lui dédier un haïku, tiens.

Fée s'envole.
Je voulais dire "Regarde !"
Mais j'étais tout seul.

Je l'attends dans l'octogone, ton Alvoch, quand il veut, en solo.
Il sera peut être plus coriace et moins couinard que toi, après tout."


Social Justice Samurai

Voilà !

C'est exactement ce que j'avais dis ! Les communistes, c'est toujours des mechants ! Putain mais vous avez rien appris ? Personne veux de vous... Vous puez trop la loose, avec vos chapeaux en marmotte et vos moustaches horribles ! Sérieux, vous perdez toutes les élections partout depuis 50 ans, et vous êtes encore là ? Vous etes juste les rois de la défaite non mais allô quoi !


-Nan mais allô quoi !-

C’était un de ses foutoires ici, sérieux… Je regarde Chris emporter la marie et je fini mon verre avant de prendre la radio.

-Désolé pour les trop plains d’émotions, c’est pas simple pour tout le monde, ça fait beaucoup à encaisser, d’un coter comme de l’autre. Les gentils qui le sont pas tant que ça, les méchants qui sont peut être pas si méchant, vous voyez le tableau ? Personne n’est tout noir ou tout blanc, ou même tout rouge, c’est plus nuancé visiblement.

-Je finirais bien pas dire que vous êtes une bande de sourd qui vous hurlez l’un sur l’autre et qu’au final on dirait un amas d’hypocrite. On va être clair, chacun fait son choix et certains choix sont pas les bons. On peut pas dire que ça à foiré, juste que ça à pas marché et dans notre monde, c’est souvent la mort. Donc oui Rell, la petite réclame beaucoup d’attention, mais être un homme c’est pas défoncer tout ce qu’on voit. Pas sur que le monstre tentaculaire qui se repait de ta fille soit moins humain que toi. Au moins il a su apprécier la chaire de ta chaire.

 

La voix est quelque peu nauséeuse.

"Nan même pas, il a juste tout balancé en petits bouts partout."

Bruit fort peu ragoutant d'une bile que l'on retient du bout des lèvres et la transmission prend fin précipitamment avec force de grésillement.

Las d'entendre connerie sur connerie, Snoop prit sa radio. 

Putain d'putain... Eh les mecs ? Va falloir sérieusement arrêter la science fiction. Z'avez cramé vos neurones d'avant les écrans ou bien ? C'est comment ? 

Le punk se racla la gorge, prémisse d'un long discours qui lui tient à cœur. Il n'aime pas cet exercice, lui qui est si réservé la plupart du temps. Mais là, c'est important. 

Alors pour commencer, le groupe qui s'est plaint de notre comportement nous a menacé, avant même notre sortie des égouts. Ils nous ont proposé une bataille rangée. Nous avons simplement répondu à leur appel. 
Surtout que, si je me souviens bien, on s'est tapé sur la gueule et on s'est fait tirer la moitié de nos vivres au bas mot ! 
Donc avant de dire qu'on fait justice nous mêmes, va p't'être falloir m'éclairer sur comment on va nous rendre c'qu'on nous a pris !! 


Snoop commença à s'énerver. Le débit de paroles se dit plus rapide. 

Parce que oui, c'est bien beau de proposer qu'on s'tape ! Mais si on s'fait casser la gueule par des mecs coriaces après, ben faut pas aller pleurer chez l'caid du coin pétasse ! C'est un peu comme si le boxeur vaincu sur l'ring portait plainte pour des violences sur sa gueule ! Nan mais on va où là ? On fixe des règles dès le départ et ensuite on va chercher plus haut ? Putain !! 
​​​​​​
Moi j'dis c'est truqué des l'départ ! Jugement équitable ? Occupez vous d'vos culs sales d'abord, nous on s'est donné entre nous, ça d'vait pas aller plus loin. Z'êtes vraiment qu'une bande de putes ! Pas d'couilles, aucune. 


Il tira sur sa clope et ensuite pris une bonne inspiration, la nicotine lui redonnant un coup de jus. Comme personne ne semblait l'interrompre, il poursuivit un peu. 

La p'tite Malie putain... Pauvre gamine. Elle n'aurait jamais dû partir. On se protégeait tous ensemble et voilà ! Se séparer c'est assurer not' mort. On ne se séparera pas. Se constituer prisonnier ? Pour quel crime putain? Celui d'avoir répondu à une invitation ? Celui d'être fait voler ses biens ? Y'a un mec qui est crevé dans l'histoire on en parle quand même ? Le mec en face ! L'pauvre bougre a trébuché en nous tirant un sac de bouffe, et il s'est ramassé sa gueule sur une pierre ! Et c'est encore nous les responsables ? Ouai merci beaucoup ! Vous savez que dalle de c'qu'y s'est passé putain ! 

Sa Marie. Elle était là il le savait. Il racla de nouveau sa gorge et le ton se fit plus doux. Un murmure. 

Marie... Si tu m'entends... Tu me manques. 

Salut Snoop !
J't'manque ? Sans blague !!
La dernière fois qu’on a causé je t’ai dit c’que m’avait fait l’russe. Bizarre j’ai plus eu d’nouvelles d’toi d’puis !
J’ai pas dit dès l’départ pour t’préserver et pour sauver ma peau et une fois qu’j’m’suis barrée j’t’ai tout dit. Mais visiblement t’a préféré l’ignorer, rester avec l’aut’ e con que d’me suiv’e comme j’t’avais d’mandé.
Alors m’dire que j’te manque……. Hmm…..


Elle soupire

J’t’en veux pas pour autant, fais gaffe à toi c’est tout.

Tout est dit
 


Franche, directe, grande gueule, bien souvent plus mante que religieuse.

"Mr Snoop ? C'est bien ça ?

A vos propos j'en déduit que vous êtes l'un des 2 sbires non identifié de la famille Death, vous êtes le punk ou l'autre ? Je ne compte pas le zombie baveux qui vous accompagne.
L'accusation initiale est très clair et annoncé depuis bien longtemps sur cette fréquence, je vais la répéter en d'autre termes : Tentative de meurtres.
Nous avons également le mobile : récupération de caisse. Votre théorie de l'invitation à la bataille rangé arrive trop tard pour être crédible.

Avons-nous été si efficace que vous n'ayez toujours pas compris que c'était grâce à l'USSR si Valérie et son équipe a pu prendre une bonne partie de vos réserve et s'enfuir ?
A l'exception effectivement d'un autre zombie baveux ayant en effet malheureusement  trébuché sur une pierre.
Avez vous remarqué que le nombre de personnes que vous avez tenté de tuer et que le nombre de personne ayant participé au vol en représailles n'était pas le même ?
Donc oui nous avons bel et bien volé vos réserves ceci pour vous mettre en situation de faiblesse et vous forcer à vous rendre afin que vous soyez jugés pour votre tentative de meurtre.
Mais si vous persistez dans votre refus de vous rendre notre prochaine opération contre vous ne sera pas un juste un vol.

Je précise que le cas de Rell Death est bien plus grave suite aux accusations de viol sur Marie et ces propos nauséabonds en privé et sur les ondes. Pour lui la sentence sera certainement la mort même si il se constitue prisonnier.
Les autres, comme vous, peuvent encore sauver leur vie en prennent contact avec moi sur ma fréquence sécurisé ou avec l'homme qui a ordonné votre reddition.
J'espère notamment que Lievd fera le bon choix, j'aimerais le voir vivre pour honorer un des souhaits de Mälie.
Je me permettrait une dernière petite remarque, je trouve le clan Death et ses sbires beaucoup plus loquace depuis qu'ils se sentent acculés.

Laura. Terminé."

Un sourire que personne ne pouvait voir se dessina sur le visage de Snoop. 
Au ton de la brune, elle avait trouvé d'autres protecteurs. Tant mieux, il préférait la savoir elle est sa grande gamelle en sécurité. 

Toi aussi, prend soin de toi. 

Il n'attendait pas de réponse, de qui que ce soit. Il a dit ce qu'il avait à dire. Les débats s'avèreraient stérils, le punk le savait. Quand la cible à abattre était désignée, rien ne pouvait changer. Dans l'immédiat.
Il cracha bruyamment au sol et coupa sa radio. 

[Son d'ambiance]

Avec un tentacule, The Thing attrapa la radio décorée par la petite fille qui gisait maintenant au sol, baignant dans ses entrailles encore tiède et fumante.
Il approcha l'appareil de sa gueule béante, faisant partager quelques sons gutturaux avant de prendre la parole.


« ...Glrlr... ssss... Je ne comprendrais jamaaaaaaaais.. Ksss... l'Huuuuuumain....sss...  »

Sa voix semblait faire écho à l'intérieur du talkie.

« ...Kchh..Vous ne saveeeeeez... Kchh... que mentiiiiiiir... Kchhh... »

Un léger silence suivi de quelques bruits poisseux.

« ..Glrlr...  Et cette.... lachetéééééé... Kchhh.... Rouge comme le sannnng.. Skk..kk..kk... »

Une orgie auditive de viscosité parasita l'échange.

« ...Kchhh... À n'en point douuuuuter... Kchhh... l'art duuuuuuuuu mensonge doit être .... ssss... un critèèèèère de selection Glrlr.... pour intégrer vooootre groupuscuuuule Ksss...sssk... »

Pourquoi s'exprimer sur les ondes alors que les ravisseurs étaient tout proches ?
Peut-être que La Monstruosité voulait avertir ou simplement s'adresser au reste de la secte rouge.


« .. Ksss... Suis-je réellement... "La Chose" comme vous aimeeeez le diiiiire ? Glrlrlr....rrrr.... »

L'Engeance marqua de nouveau un silence, comme figée à la vue d'une scène.

« .....Slrlr... ssss... Quand je vois l'homme grisonnaaaant... au loin... Kchhh... jouaaaant avec la tête de la petite... en imitant un seeeeemblant de voix frèèèèle.... Slrlrlr..rrr... le ton est mooooqueur.... Ssss.. »

Elle avança sa gueule encore plus près du Talkie, comme pour partager de la complicité tandis que l'on pouvait entendre les clapotis de ses appendices baignant dans le sang de ses anciens compagnons.

« ..Grlrlr... Sans paaaarler de la femme à qui les cheveux trahissent son appartenannnnce.... Kchhh...hh...hh..  gesticulant de façon... caricaturaaaaaale afin d'imiter Tommy.... essayant de prooootéger l'enfannnt que les vôtres ont massacréééés... Ssss... »

Une pointe d'amusement se fit sentir.

« ... Glglg... L'infanticiiiiiide... paaaar la Lapidation... Ksss...sss...ss... cela faisait longtemps.... au moins.... Kchh... vous saaaavez vous divertiiiiir.... »

La Créature termina sa phrase en regardant la vieille non loin, armée d'un lance-pierre... celle qui avait entamé le long supplice de la gamine.

« ..Sksss... sss... Il est temps pour moiiiiii.... Slrlr... de rentreeeeeeeeeeer...... Ssss... »

Une pointe de lassitude.

« ...Kchhh... La Terre est touuuujours aussi.... décevaaaaante... Hhh... »

Alors que L'Entité commença à susurrer des mots dans une langue incompréhensible, un de ses quatre bras se mit à former un ovale dans l'air de façon répétée jusqu'à donner naissance à une distorsion.
Effets spéciaux ou fumisterie, libre à ceux qui se trouvaient sur place de juger.



Toujours était-il que L'Horreur qui venait de faire cela, s'avança lentement et entra dans ce qui s'apparentait désormais à un portail.
L'air crépitait tout autour alors que le gros de La Créature organique violacée disparaissait dans ce passage probablement éphémère.


« ..... Ksss... La Vérité est sous vos yeux.... Slrrr... Alors que le Mensonge se justifie constamment... Ssss.... Kkkk....krkgkgkg.... »

La radio se coupa subitement au contact de la matière étrange servant de brèche et La Chose disparu en même temps que ce qu'elle avait créé.


« It is a cruel joke that Man was born with more intent than Life. »

"La sentence sera certainement la mort "... Bel exemple de justice impartiale ! *rire* Vous êtes vraiment des sales rouges ! Vous en êtes déjà aux procès truqués et au massacre d'innocents ! Même les machins dégueux qui bavent, vous les dégoutés ! Ca devrait vous faire réfléchir un peu ! Fuck ya !


-Nan mais allô quoi !-

Sur un ton goguenard :

Je préfère que tu les compares à des super-plombiers en chapka, darling.
C'est tout de même une vision plus amusante que ces vilains mots.


"Tu as un projet dans cette vie ? Dingue. Bon allez, mets-toi en slip-chaussette s'il te plaît."

euhhh... franchement... je vois pas le rapport avec les super plombier...


-Nan mais allô quoi !-



- PARDON ?


Range ton champignon si tu veux pas que je le bouffe".

Retraité : plombier - docteur - athlète de haut niveau (foot, tennis, basket, karting, golf, baseball, danse, hockey), peintre.

Je disais "JE NE VOIS PAS LE RAPPORT AVEC DES SUPER PLOMBIER !!!!"


-Nan mais allô quoi !-

Hey Kyosanto. Vous avez entendu comme moi. La bestiole alien retourne dans ses tenebres. Elle a un flair pour le dramatique.Une vrai bête de scene. Un scorpion dans les flammes.
Faites plaisir, brulez ce qui reste. Imaginez les saloperies qu'elle porte. Ouais.

Colonel Tucker, out.
 

"C'est assez évident quoi, tu causes de trucs dégueux qui bavent.

La bouche qui fuit.
ça demande un plombier.

Nan, pas de haïku cette fois. Tu serais pas un truc dégueu qui bave, toi aussi, des fois ? J'dis ça, tant qu'on est chauds..."


Social Justice Samurai

Ah d'accord... C'était çà le truc... Mais c'est trop pas drôle... nan mais ca me rend triste pour vous en fait... je sais pas s'que c'est les "haiku", donc t'excuse pas... et je bave quand j'ai envie de baver !


-Nan mais allô quoi !-

"Ouh ! Même la plus mouillée des éponges a une surface abrasive, dites donc."


La plume de celui qui tient une kalachnikov sera toujours plus forte que l'épée.

On n'va pas l'appeler Gratounette non plus.


"Tu as un projet dans cette vie ? Dingue. Bon allez, mets-toi en slip-chaussette s'il te plaît."

"Les Death sont morts. Marrant quand on y pense...
leurs pulls étaient pas assez moches."


Social Justice Samurai

Rest in pieces.


"Tu as un projet dans cette vie ? Dingue. Bon allez, mets-toi en slip-chaussette s'il te plaît."

-Félicitation pour votre chasse. Je ne sais pas si ils avaient tous mérité leur voyage, mais j’imagine que Charon ne fait plus le tri. Le prix pour se séparer de Rell et de son engeance méphitique. Le désert se porte mieux.
 

"Bonsoir."

Laura lutte pour ne laisser transparaître aucune douleur physique dans sa voix neutre et calme.

"J'annonce de manière officielle que Rell Death et tout ceux qui l'accompagnaient ont été tués par nos braves Samouraïs rouges.

La liste des morts est la suivante :
- Rell Death
- Pia Death
- Liev Death
- Snoop
- 2 inconnus dont un zombie

Seul Rell Death méritait la mort à nos yeux, nous regrettons que d'autres ai choisi de le soutenir dans son entreprises de meurtres et de viols.
Jusqu'au bout nous avons incité ceux qui l'accompagnait à se rendre, hélas nos demandes n'ont toujours rencontré que mépris et hostilité. 
Avec la fin de cette traque il en est finit de la bande de monstres et de pillards dont le clan Death c'était fait les hérauts.
Le dernier d'entre eux, leur soi-disant leader, Gueule de Truie, est actuellement notre prisonnier et est en attente de son procès.
Plus d'informations seront transmises dans les prochaines lunes à ce sujet.

Nous éperons que la fin de cette histoire marquera le début d'une aire de paix et de prospérité.
Je reste toujours disponible pour tout ceux qui souhaitent contacter l'USSR.
Ma mission auprès de vous n'a pas changé:
- vous assurer de l'identité de ceux qui prétendent faire partie de notre organisation
- répondre à toutes vos questions d'ordre publique sur nos projets, nos objectifs, nos méthodes de recrutement, ainsi que vos critiques et complaintes vis à vis de nos lois ou de nos actes
- dénoncer les infractions et les crimes dont vous seriez témoin, surtout si les malfrats en question prétendent faire partie de l'USSR
Laura. Bugeisha diplomate officiel de l'USSR. Terminé."

Arkete les gros!
C'est la Valérie en direct de la shtauss! LES DEATH Y SONT KRATZ
Qu'on les a clamsé dans la vase ces bouseux de gitans consanguins. C'est  que j'y ai marave sa sale bobine à grand coup d'batte que là de suite on y ferait plus la différence entre sa tronche et une flaque de chiasse! Parole...HAHA
Avis aux ptites feutz qui voudraient encore faire un coup en fatche à la Valérie ou a ses potos les cocos... Si que vous tenez à vos chicots pétez vous la tchave ailleurs!
Alors?

Hello, j'avais une question stupide... Une amie à moi, Isa, est sortie des égouts avant hier, et elle devait me rejoindre, sauf que la dernière fois que je lui ai parlé, elle se faisait attaquée par des membres des USSR, qui l'ont soit capturée, soit éliminée depuis, vu que je n'ai plus de nouvelle... Sachant qu'elle n'avait jamais menacé personne, qu'elle est une jeune fille de 19 ans, seule, et désarmée, je voulais connaître la raison pour laquelle ces justiciers qui essaient de ne pas avoir l'air d'être des gros psychopathe, ont trouvé pour justifier cette attaque.

Merci, je sais que vous allez mentir, mais je m'ennuie, et j'ai envie qu'on me raconte une histoire !

Bisou !


-Nan mais allô quoi !-

"Allo Alice ?"

Pause.

"On va se renseigner... Des gens qui disparaissent, c'est habituel. Tu as pensé à la mort de soif ? Ou de faim ? Où que ce soit dans le monde, on ne l'a pas encore éradiquée, la famine. Peut-être qu'elle a consacré ses ultimes forces à chercher de quoi survivre, plutôt que de répondre à ta radio ? Je ne sais pas, j'ai pas eu vent d'attaque de notre part. T'es sur que les méchants samouraïs communistes lui ont fait la peau ? Je te dis, on va creuser. On a d'ailleurs un très bon creuseur dans nos rangs. Sur qu'il trouvera la petite si elle est décédée. Elle ressemble à quoi, la gamine ?"


La plume de celui qui tient une kalachnikov sera toujours plus forte que l'épée.

"Bonjour.

Je confirme qu'une jeune femme a été récemment appréhender par une de nos équipes.
Les faits à ma connaissance sont les suivants : une personne seule est apparu de nul part, sans discussion aucune elle s'est jeté sur du matériel tout proche, espérant peut être trouver de quoi survivre car nous avons ensuite constaté l'absence total de vivres dans ses affaires.

Nous nous sommes demandé un instant si nous n'avions pas affaire à une éclaireur avec une équipe en soutien plus loin. Mais cela ne tenait guère la route au vu des privations extrêmes dont son corps porte les stigmates, elle est dans un état si faible qu'elle ne peut actuellement opposer aucune résistance ou menace à qui ou quoi que ce soit. Etant en présence d'une violation du corpus n°4 sur le glacis sécuritaire nous l'avons arrêter pour interrogation. En raison d'une forte suspicion de maladie mentale au vue de son comportement des plus étranges aussi bien avant qu'après son arrestation, il a été décidé de la garder sous bonne garde.

Nous avons le choix entre l'abandonner à une mort certaine, ce qui serait arrivé sans notre intervention en raison de son état de santé et du niveau de ses réserves, ou lui donner une chance de survie. Vu les circonstances autour de sa folie, compréhensible après ce qu'elle semble avoir vécu, et le fait qu'il soit vraisemblable qu'elle ne soit pas au courant de nos lois, sa peine pour violation du corpus n°4 sera légère. Nous la laisserons de nouveau libre des ses mouvements une fois se peine purgée, et sa capacité à prendre soin d'elle même démontré. Toutes personnes est libre de lui rendre visite pour s'assurer de ses conditions de détention.
Laura. Terminé."

 

Sérieusement?
Je vous explique la loi du désert, la vraie:
Premier arrivé, premier servi.
Ca c'est pour les caisses. Ne serait ce que ce matin quelqu'un s'est servi avant nous, une personne seule, on ne l'a pas attaqué, et vous savez quoi? on risque de faire route ensemble. Ca s'appelle le respect.

Ensuite l'emploi de la coercition:

Je veux bien que ça fasse grincer des dents de ramasser une caisse aux portes d'une cité, mais si les mecs dans la cité sont pas fichu de ramasser ce qu'il y a sous leur pieds, c'est leur probléme. Alors imaginez en plein désert, qu'est ce que les gens ont à foutre qu'il y a pierre et paul pas loin.
Aprés à eux d'assumer qu'ils abbusent de leur avantage de force mais qu'ils n'essaient pas de maquiller leur "réponse agressive et violente" avec des conneries de lois ou régles. Pour en revenir au respect, c'est pas parce qu'on est en position de force qu'on doit en abuser.

Peu importe la faction du désert, je connais personne qui a voté les lois de qui que ce soit ici, et personne n'est en mesure d'imposer ses lois, car dans le cas contraire c'est de la conquête.


Allez, cette fois, essayons de faire mieux que d'autre sans se foutre dans le mur! Moi, je vous regarde et je vous suis!

"Comment tu t'appelles petite voix libre ? Tu es en train de nous apprendre ce que nous devons dire, ou ne pas dire ? Que nous devons respecter la règle du désert ?"

Une pause.

"C'est ironique. On dirait que tu me demandes de jouer selon tes règles du jeu; celles que tu as décidé de suivre. Malheureusement, je veux jouer avec les notres."

Une seconde pause. 

"Je ne t'empêche pas de vivre ta vie, petit oiseau. C'est beau, la liberté, et le chaos. Le desert est grand, libre à toi d'en explorer le bout du monde. Cela serait bien embetant, que sur tous ces arpens de terre, tu viennes fourrer ton nez là ou quelqu'un te dit qu'il ne veut pas que tu le fasse. Parce que si tu le fais, je vais faire quoi, à ton avis ?"

Une troisieme pause. 

"Je te le donne en mille : je vais râler aussi."


La plume de celui qui tient une kalachnikov sera toujours plus forte que l'épée.

AH AH AH AH !!!
Au vu de son rire bien typé comme sa voix et qu'elle beugle toujours dans son émetteur comme si elle pensait devoir couvrir la distance entre elle et ses interlocuteurs, elle ne prit même pas la peine de se présenter.

Moi c’est surtout que cela me rappelle autre chose pas vous ?
Sérieusement là tout le monde, cette histoire ne vous en rappelle pas une autre ? Non ?
Vais simplifier leurs blabla peut être que vous comprendrez.
Leur truc sécuritaire c'est comme de revendiquer le territoire autour d'eux après ils disent qu'une personne presque morte leur pique une caisse sous leur nez, cette blague AH AH AH AH !!!! Du coup ils s'attaquent à la pauvre crevarde et ils disent bien que ce ne fut pas une invitation courtoise et qu’ils l’ont dépouillé, sûrement pour récupérer le contenu de la caisse qu’ils ont considéré comme étant volée.


Et tout ça cela ne vous rappelle rien ? Oh arrêtez de baver et agitez au moins un neurone sous le soleil, moi aussi j'ai chaud et je suinte de tout les cotés AH AH AH AH !!!!
Bon sang l'histoire des Death !
Ils n'avaient rien fait de plus ni de moins que la même chose, revendiquer un territoire et attaquer des personnes qui n’ont fait que prendre une caisse. Moi j'ai pas vu de nom dessus, sais pas vous autres mais je n'ai pas encore reçut de colis à mon nom : Pour BigMama la belle aux mamelons généreux AH AH AH AH !!!!


Prend le temps de boire une gorgée d'eau.
Ce qui me gêne du coup c’est que c’est pas assumé et que l’on entend juste de beau discours pour se protéger. Mais se protéger de quoi ?
Laisse un silence.
Oh personne ? Donc là vu comme ce sont les USSR tout le monde est a chocotteland ? Personne ne condamne les mêmes faits ? Pourtant Alice parle bien d'attaque et non de sauvetage !
Alors ils sont ou les justiciers auto-proclamés ? Plus personne ? Sont où toutes les langues bien pendues que l'on entend plus ? Elle est ou la plèbe bien pensante prête à lyncher le premier venu du moment que ce n’est pas eux ?
Moi je ne les entend plus mais vous en faites pas j’ai ma liste de nom de certain d’entre vous AH AH AH AH !!!!

C’est bien ce que je pensais, les mêmes faux culs du monde d’avant. L’avantage c’est qu’on en connaît déjà la fin de cette histoire AH AH AH AH !!!!

Pfiou trop parlé et trop bu du coup, j’ai une de ces envies de pisser je vous raconte pas et avec l’âge c’est de pire en pire AH AH AH AH !!!!
Aller bise à tous et continuez de ramper en espérant ne pas crever AH AH AH AH !!!!
Delta Tango Charlie, ici BigMama à vous.

'Lô-Lô ? Ouais.
J'tenions à explicationner que l'Crash Ranger discussionnent 'vec Laura. Ouais. Le p'taine a pu jacter à la Isa. Rien qu'elle va mieux. L'est bien traitée. L'a jamais été blessée. L'ont juste ramassée quoi. Elle a pris un gros coup d'soleil sur l'tronche. C't'y qu'se retrouver dans l'désert qu'ça tape fort pis qu'on manque d'tout c'pas l'panard. J'avions esgourdé c'qu'y s'sont dit. J'confirmions que l'état d'santé pis d'la caboche d'la donzelle c'pas trop ça. L'était faible pis ça joue sur l'reste ça pour sûr. Pis s'corps manquait d'flotte. Rien qu'c'normal qu'elle avait des hallus pis d'la fièvre possib' ouais. Tout ça pour dire qu'Laura l'a promis d'la libérationner pour qu'elle r'trouve ses potos. J'pensions bientôt.

Légére accentuation d’ivresse ajouté à son accent « normale » et une pointe d’agacement donnant un coktail explosif inédit pour l’auditoire

Oh l’autre morue là ! Va pisser en silence ! Maintenant que t’as déjà déversé la chiasserie d’ta pensée en publique ! L'horreur ma parole...

Hey si tu te demandes c’est que c'est la Valérie qui t'cause ! Alors ?

Non mais oooh ! C’est que t’es sérieuse toi ?

Tsais pas de quoi que tu brailles grosses truie alors ferme bien ta gueeeeule ! C’est quoi d’ta comparaison de merde ? Les Death y zont revendiqués que dale ! QUE DALE t'esgourdes? Zont voulu nous kratz comme des petites feutz de mort sans motif et sans prévenir… C’était des clebs affamés que c’était… Des Charognards!  Qui se sont beugnés les chicots...

Workla tsais!  C'est que dis plutôt merci à la Valérie et à l’USSR d’tavoir débarrassé d’ces raclures… Les salopards y  t’auraient croisés y t’auraient embroché comme un sale goret et graille jusqu’aux os avant même que t’es le temps d’péter ! Pigé ? 

Alors  ?

Voix rocailleuse de trop avoir fumé ... Posée et sans trop d'intonations.

Le bien et le mal ne sont qu'une illusion ...

Quelques secondes s'écoulent puis :

Ils n'existent pas en dehors du regard de l'être humain ...


"Il n'y a rien à faire ici à part écrire, manger, boire, tuer, voyager et baiser.”

Calie écoute les réactions, et décide de remonter un peu pour répondre à une intervention précise.

Bonjour, à l'homme qui désire que je me présente, je m'appelle Calie. Ca aurait été plein de bon sens que vous vous présentiez par la même occasion. Mais bon.

Je tiens à préciser: Vous faites comme vous voulez, vos régles, vos gestes.... Et vos conséquences.

"Mes" régles, ne le sont pas. Franchement vous allez dire que j'ai tord et que j'invente des régles? Non, arrêtez, tout le monde sait que les deux exemples que j'ai souligné c'est juste des évidences.
Premier servi devient le propriétaire des trésors, et celui qui a le plus gros flingue peut abbuser, ou profiter, de la force qui lui revient, comme bon lui semble: meutre, vol, sécurité, viol, j'en passe.

J'ai pas inventé ça.
Là ou c'est discutable, c'est le territoire.

Comme j'ai précisé, on vous pique vos affaires sous vos pieds, ça fait grinçer des dents. Je dirai...C'est pas trés "civilisé". Mais c'est le désert fractalien ici, c'est peut'etre mal vu mais la régle du premier arrivé, premier servi est respectée.
Aprés la réaction, c'est le cas numéros 2.

C'est tout ça qui est lourd de conséquence, en particulier quand on veut donner, ou entretenir une image. C'est ça dont je veux parler.
Faut savoir que j'ai pas tous les tenants et aboutissants, et que je cherche des réactions, moi si je me trompe je reconnais mes fautes, mais pour ça faut que je m'en rende compte.
Là comme les choses sont vendues j'ai l'impression que cette fille, bien qu'allumée, soit capturée de force, peut'etre dépouillée de ses trouvailles, bon, et derriére soignée et relâchée? Il parait, je sais pas.

Vous pouvez me contacter en privé, si vous voulez. J'aime bien bavarder de toute façon et j'aimerai bien comprendre, parce que j'ai réagi car vous semblez vouloir faire les bons samaritains mais avec le témoignage d'alice ça laisse douter de la véracité de tout ça.

Vous comprennez? Merci  et à bientôt j'espére.

Ah si, et "valérie", oui les deaths c'est justement le cas numéros deux, ils ont pas respectés que quelqu'un soit arrivé sur leur trésors avant eux et ils ont abbusé d'usage de la force..Et oui c'est mal. Peu importe la victime de ce genre d'assaults "facile", y'a de quoi s'énerver. Kuby voulait juste dire que ,"visiblement", le groupe d'ussr a fait la même chose, semble t'il.
A bientôt...


Allez, cette fois, essayons de faire mieux que d'autre sans se foutre dans le mur! Moi, je vous regarde et je vous suis!

Attendez, moi je ne suis pas certain d'avoir bien tout compris... Donc premier arrivé, premier servi, et autre vol, viol et meurtre, c'est la loi du désert, c'est ça ? Mais ça devient discutable à partir du moment où on parle de territoire ?

Ah, non, c'est pas ça... Si ? Non... Mais ça me paraît pas si absurde un territoire...

Enfin, moi ce que je voulais souligner, c'est ce que disait madame heu... "BigMama". Je veux dire... La différence entre les Deaths et l'USSR, c'est qu'on a clairement des gens qui tuaient pour des caisses d'un côté, alors qu'on peut toujours au moins discuter avec l'USSR en cas de conflit. Voilà, c'est des gens ouverts à la discussion. Pas vrai ?

Hein, qui m'a demandé mon avis ? Heu... Si si, attendez, quelqu'un a dû le demander...

Tout l'monde s'énerve pour pas grand chose :

- L'USSR considère une région comme son territoire, quoi de plus humain que de revendiquer des trucs.
- La p'tite Isa n'est pas libre-max m'enfin elle aurait dû basculer de l'autre côté cette nuit et on a décidé d'la requinquer.
- Les Death sont en train d'pourrir dans un marais, qu'est-ce qu'on s'en fout.


"Tu as un projet dans cette vie ? Dingue. Bon allez, mets-toi en slip-chaussette s'il te plaît."

Bondour bondour! Ici Maitre Fu!

 

A la lumière de ces événements, ... j’ai demandé au conseil d’être clément.

Je suis pas le seul à décider... Mais dans la balance, je péserai de ce côté!
 

Une fois rafistolé et en bonne santé, faudrait la libérer! Sortir de terre dans nos contrées, ça ne devrait pas être un crime châtié! Ainsi leur ai-je parlé.

Apreees.. si y’avait des caisses et tout ça... Faut voir c’est quoi tout ce barda! On est pas des goujats!

Mais comme tous dans ces situations la.. on aimerait bien que les armes finissent pas dans la main de scélérats.

Aprés si vous dites que c’est nous les scélérats.. c’est que vous avez compris que du chinois!

On traite bien les gens, on est pas des malveillants!

Nan par ce qu’en fait si on l´avait laissé.. de l’abandonner à mourir de faim on aurrait été accusé.

C’est un peu facile de dire « on en a gros ».... quand quel que soit le choix qu’on aurrait fait on serait accusé de salauds.

Avoui avoui.. c’est pas joli!

Au final, cette petite, elle est en vie ou pas?...  C’est quoi le résultat??

Moi je plussoie... Faut se détendre des chakras!

Merci pour vos réponses.
Actuellement, je suis un éléctron libre. Enfin, d'aprés certains un "proton".
J'ai, comme tout le monde, besoin d'en apprendre plus sur les factions.
Comme on dit, l'union fait la force. C'est compliqué de survivre en groupe isolé.

Et cette fille, soignée, elle dit rien? Ou la alice n'a rien à clarifier?

Il n'empêche que j'ai toujours des questions, si quelqu'un veut bien me prendre en privé.
J'accepte tout témoignage, toutes informations, rumeurs et ragots, je note tout ça, et je vérifie par l'expérience et le vécu.
Je ne suis pas un mouton non plus.
Partez du principe que je dresse des profils des factions, en fonction des réaction.

Et Mr juno, c'était un plaisir de vous entendre! *visiblement amusée*
Merci.


Allez, cette fois, essayons de faire mieux que d'autre sans se foutre dans le mur! Moi, je vous regarde et je vous suis!

Avec plaisir !

Et rappelons-nous, comme disait l'autre, que le mal et le bien n'existe pas en dehors du regard humain. Alors ça tombe bien qu'on en soit, des humains !

Enfin pour la plupart, il me semble...

Je n'écoute pas les ondes publiques. mais pour une fois, vu que j'ai fini mon cigare j'écoute et oh surprise on parle de moi. Je me décide donc à reppondre. je rallume quand même une autre cigare, ça va me donner une contenance. 

- Salut, je suis Isa. Bon pour tous, je suis en USSR. En vie, bien traitée et même avec respect. Comment j'y suis arrivée ?  Bien j'étais mourante au sortir des tunnels, seule, ne voyant que des caisses, alors pour une dernier baroud d'honneur avant de crever, j'ai été voir ce qu'il y avait dans une, j'ai été capturée et on m'a soignée et sauvée avant de m'éxpliquer que j'avais commis un crime de lèse-majesté et que j'étais sur le territoire des USSR, ce que j'irgnorais totalement, d'ailleurs je ne savais même pas ce que c'était et il n'y avait des inscriptions nulle part.
Depuis je suis gardée en vie, on m'a laissé mes effets personnels, et je suis traitée comme un être humain à part entière en attente de mon futur procés.


Je tire une longue taffe et attends la suite.

"Bien le bonjour à tous les survivants qui nous écoute.

Ce petit communiqué a pour vocation à vous informer d'une nouveauté au sein de la diplomatie de l'USSR. En effet, il est apparu que le volume des échanges diplomatiques était désormais trop conséquent pour une seule personne, le nombre de groupes nomades et indépendants en contact avec nous étant depuis quelques lunes en constante augmentation. De plus cela se conjugue à une capacité moindre de ma part à pouvoir répondre aux différentes sollicitations, aussi bien dans ma sphère privé que dans ma sphère publique en tant que diplomate. Non pas que je m'en plaigne, bien au contraire, mais pour garder une certaine qualité de service sur le long terme j'ai décidé, avec l'accord du Conseil, de faire appel à un assistant volontaire. Notre organisation souhaite mettre en avant toute personnes motivées et a récemment effectué de nombreux recrutements pour de nouveaux postes à responsabilité en son sein. 

Celui qui nous intéresse aujourd'hui, et dont la nomination est du domaine public, est donc le camarade Tarek. Il rejoint ce jour le bureau diplomatique en tant que Bushi assistant diplomate de l'USSR. Je resterais votre seule interlocutrice officiel sur les ondes publiques en tant que représentante du Conseil des Daimyos du Soleil Rouge. Tarek sera en charge de maintenir avec vous la communication sur les fréquences privées, il me reprendra petit à petit la majeure partie de mes activités dans ce domaine pour que je puisse me concentrer sur les annonces comme celle-ci et la représentation publique de l'Union. Pour les survivants avec qui je suis actuellement en contact, je reste votre interlocutrice privilégiée jusqu'à ce que Tarek prenne contact avec vous. Pour tout survivants qui n'ont pas encore ouvert la communication avec nous et qui souhaite le faire, je reste le point d'entrée officiel.

Je vous remercie de votre écoute et vous souhaites à toutes et tous bonne chance face à cet été caniculaire qui nous menace.
Laura Granier. Bugeisha diplomate officiel de l'USSR. Terminé."

 

MAKE AMERICAIN GREAT AGAIN !