Le soleil ne se lèvera pas aujourd'hui...

Chapitre débuté par L'Témoin

Chapitre concerne : Le groupe Delta, L'Témoin,

Ce texte vaut 15 bières !

Le soleil ne se lèvera pas aujourd'hui…

Comme toujours la nuit a mis son voile sur cette journée tragique.
Depuis leur départ forcé du Camp, Steeve n'a toujours pas dormi.
De garde, il fixe le ballet des flammes, sa radio posée à côté de lui.

Il se remémore les rires et la joie des Rangers.
Il se souvient de leur accueil, de leur sympathie.
Ils n'étaient pas des leurs mais ils les traitaient d'égal à égal sans chichis.

Il envoie une bûche rejoindre le feu.
Il regarde la face couverte de mousse s'enflammer et le rideau incendiaire balayer la couche végétale tel un tsunami.

Quelques temps auparavant la mousse et l'arbre vivaient sur le même territoire.
L'arbre apportait un socle de vie à la mousse.
La mousse le protégeait des affres du nord et des duretés du froid parfois cinglant.
La cohabitation était possible.
Elle leur était même vitale.
Ils ne faisaient qu'un.

Aujourd'hui les flammes ont détruit la mousse en quelques secondes.
Et déjà elles s'attaquent à l'écorce de l'arbre.
Insatiables. Insatisfaites. Elles dansent et consument toute forme de vie qui pourrait subsister.

La radio s'agite.
Il reconnaît la voix de White. Celle de Valérie.
Il entend les coups de feux.

Un coup d'œil vers la tente où se reposent ses compagnons.
Il ne les réveillera pas.
La mort a de nouveau frappé.

Il imagine Valérie se dressant face à ses assassins, prête à la marave et leurs balancer un lot d'insultes.
Il voit surtout White. Debout. Sa clope au coin des lèvres. Réajustant son chapeau. S'avancer droit vers la mort, le visage souriant et sachant qu'il a gagné.
Les Rangers sont peut-être tous morts ce soir mais leur flamme continue de brûler bien au-delà du Camp Warmstone.

L'heure est venue de lever le camp.
La nuit a laissé place à une brume épaisse.
La nature elle-même semble en deuil.
Nostalgique des jours heureux.
Triste d'avoir vu sa terre une nouvelle fois abreuvée du sang d'innocents.

Steeve reste un long moment à regarder en direction du Sud.
Il sait que désormais cette terre ne réservera que la mort aux nomades.
Il sait qu'ils n'y reviendront plus. Si tant est qu'ils parviennent à passer la frontière…

Il regarde le ciel empli de brume et reprend la route.

Le soleil ne se lèvera pas aujourd'hui…