Le pénitent

50 ans - origine : Un coin sombre

Sa page sur le Wiki
Le pénitent

J'ai eu un corps. Je ne m'en rappelle plus.


Une silhouette rachitique, dont on discerne les os sous la peau. Sa maigreur est telle qu’on peut se demander comment il tient encore debout, bien droit. L’étoffe qui le recouvre, noirci de crasse et mainte fois rapiécée laisse entrevoir un cilice fait de fils de barbelés entrecroisés profondément ancré dans le peu de chair de son torse. Son visage n’exprime rien, ses paupières sont cousus d’un gros fil blanc.

Le livre de Le pénitent