1933 again

*Voix fluette, fort accent germanique*

ACHTUNG ! Pien, pien...

Cheu zuis gonsterné t'abbrandre que les chens z'aggomotent drès pien du communisme. Ces sales cocos zlaves zont aussi impUures que les juden ! Barfaitement ! Mais sachez que cheu zuis enfin là pour guiter la race pure dans zon ultime gombat contre la juiverie internazionale.


Et une a-li-men-ta-ZION saine à la sauce BBQ ! Cheu serai fotre NOUFEAU Fürher tans zes terres dézolées ! SIEG HEIL !

Mais quelle rassra d'entendre ça!
Ne l'écoutez pas mes cheris, c'est un antisémite de la fachosphère.

 

*Voix fluette, fort accent germanique*

Ah ? Jaaa ! Pienssurr gue cheu zuis fasciste. Et alorrrs ? Auchorduii, on peut jaaa z'en brandre aux untermenschen à noufeau ! Mais Herr Monzieur dont ch'ignore le padronyme ? Pensez à tousss les emplois que cheu fais gréer. Afec mes noufeaux camps de la morrrt, la machine infernale tournerrra à plein réchime ! Les untermenschen zeront ussser jusgu'à la moelle, puizant le poufoir de production ! Et hop, on chette comme un kleenex ! Hahahaha !

Pein ! Azzez plaizander. Cheu FEUX remonter la SS et une Questapo à faire blanchir un schwarz te peur ! HEIL EATLER !!

Monsieur le Nazi je pense que vous arrivez trop tard pour prétendre offrir du travail car voyez vous à Liberty Harbor, nous avons déjà créé des emplois. Et nous allons continuer de créer des emplois ! Je pense que monsieur Musk et moi nous serons les plus grands créateurs d'emplois de cette nouvelle ère. Je dis ça car je le pense vraiment vous comprenez ?

Concrètement vous avez fait quoi vous hein ? à part perdre une guerre je veux dire ? Pas grand chose il me semble, techniquement parlant, celà fait de vous un looser. UN PUTAIN DE LOOSER !

Si je peux vous donnez un conseil, ne restez pas coincé sur vos vielles idées. il vous faudra penser à demain plus qu'à hier monsieur Eatler si vous ne voulez pas finir mangé.

See you !


Nous devons penser de toute façon, alors pourquoi ne pas "penser grand" ?

*Fort accent allemand, voix plus fluette que d'habitude*

Cheu zuis drès gontrarier gu'un pedit endrepreneur ruiné fienne me faire la lezon ! Et z'est moi qui manche. Pas qui me fait mancher ! Zaloperie d'américain. Vous suzeriez ein kommunist si cela pouffait fous rapporder ein reichmark. Louzeur !

*PofPof de micro*

ACHTUNG !

Cheu zuis enfin dehors ! Ach ! Il me semble que ch'ai fu ein écrideau de zes zales rouches communistes ! Rechoignez-moi dans la grante lude gontre le mal, amis aryens !

"Désolé, c'était plus fort que moi."

Je t'empoupougne !

Ach, za auzzi z'est plus fort que moi !




 

"Si jamais d'autres survivants récupère ce gars avec eux, confisquez lui sa radio.
Il risquerait de vous attirer quelques problèmes, surtout si certain Daimyos l'entendent."


Je t'empoupougne !

Le nazionale-sozialissmuss zait ozzi ze meddre à la page de la cheunesse. Ozzi, foilà un bedit speech de nodre Führer refizité. Enzemble, tuons la zaleté juden, les rouches, les zomozexuels, les...  ach, que guelgu'un m'amène à mancher ! Fiiite ! Ch'ai faim !

Cheu fais zans doute pardir gomme cheu zuis fenu. Dans l'indifférenze chénérale. Aber... cheu penze gue cheu n'ai rien à regretter. Ze monte est t'un ennui inzuppordable ! Heil !