Inspiration, transmission, expiration

Du sable, du sable du sable... Lilas serait sur la plage avec Dimitri et leur futur bambin à construire de chateaux de sable, le pique nique et la glacière à portée, cette étandue dorée n'aurait pas la même percetion pour le groupe qui le foule depuis déjà plusieurs lunes. 
Il faut dire qu'ils n'avaient pas vraiment prévu en arriver là, Lilas, enceinte jusqu'au cou, incapable de chercher de la nourriture tellement son ventre lui pèse, de toute façon, il parait que même les scarabés ne sortent plus du sol. Avant elle les guettait à l'affut au petit matin quand ils viennent chercher de mini-gouttes de rosée invisable à l'oeil nu. C'est pourtant bien chargé en proteine, une fois qu'on dépassé l'idée de manger des coléoptères c'est finalement pas si mauvais.. enfin c'est comme quand on se ronge les ongles sauf qu'en général on les avale pas. 

Juste un petit tour et on rentre ! C'etait juste un tour pour ramasser 2/ 3 caisses et retour au camps... Sauf qu'entre temps le camps à été pris d'assaut, tous leurs amis ont été disséminé, aujourd'hui il ne reste plus qu'eux. Quelle direction prendre ? Le tout est de partir, de fuir, de quitter cette zone de sang et de combat, mais pour aller ou ? L'ouest serait pas mal, on dirait que la carte n'est pas finie, y a peut être moyen d'en savoir plus. C'est sur cette idée que Lilas prend le micro de la seule radio qu'ils transportent depuis un moment déjà et qui ne fonctionne pas vraiment très bien. 


Salut... Ici Lilas...

Quoi ? mais oui je sais bien qu'il faut mieux passer en privé mais bon, faut bien se faire entendre aussi...

Bon... Je sais pas jusqu'ou porte les ondes et si quelqu'un va m'entendre. Voilà... On s'est retrouvé orphelin apres l'incendie de notre camps... Sans vraiment objectif, nous avons prévu filé vers l'ouest, si quelqu'un aurait une carte ou quelque chose qui peut nous aider, même nous raconter des histoires ça peut être cool... Parce que là... c'est un peu la dèche... pas de nourriture et s'est retrouvé dehors au pire moment car je suis proche de l'accouchement... D'ailleurs si quelqu'un aurait des conseils à m'apporter le jour où ça va arriver j'suis pas contre car à part l'avoir vu dans des films, mes amis n'ont que ça pour m'aider le moment venu... et j'me sens pas trop sereine...

Quoi ? mais non j'ai pas dit sirène ? Trop d'hallucination, il est temps qu'on quitte ce desert ça te reussi pas...

A vous ! 



 

Bonjour mon amie ! Je suis le Grand Hougan Zakaria !
J'entend ton histoire et bien que tes pertes m'émouvoient, je suis ravis d'apprendre qu'il y'a encore des femmes prêtes à donner la vie hein !
J'aimerai pouvoir t'aider mais je ne sais ou te trouver !...
Alors j'en appellerais aux habitant des Empires des Hommes... Allons, vous qui ecoutez vos machines, faites-donc acte de charitée, ne pouvez-vous pas tendre la main à cette jeune femme !
Bondye saura s'en souvenir mes amis, faites ce qui est juste !
Mon amie ! Ma soeur Manbo pourrait être capable de te donner quelques conseils là !
Sache que je prierais pour toi mon amie hein !
C'est tout ce que je peux faire pour t'aider !

"Lilas, ici Scarlett de la Crique."

"J'ai pas mal de questions. As-tu reçu du soutien ? Combien êtes-vous dans cette situation ? Ton campement s'appelait comment ? Qu'est-ce qui s'est passé ?"


Un jour de plus. Deux nuits de moins.

Singulière journée que celle-ci. Le garbin charriait une indéfinissable et désagréable odeur soufrée. Les nuages bas et les températures en pleine dégringolade n’auguraient rien de bon, même de possibles neiges dans un avenir proche. La manbo en serait presque à goûter l’air pour y déceler des signes divins, quand on vint quérir sa présence auprès de l’émetteur. Une énigme technologique qui piaffe et murmure aux oreilles, et dont les réglages sont volontiers laissés aux experts. C’est lorsque les voix se font plus distinctes qu’elle y joint la sienne.

Lilas du printemps égaré en hiver... Manbo Mahougbé y voir un signe, et pouvoir te préparer avant, puis t’aider durant le travail même si très long. Le premier enfant être une nouvelle expérience difficile et terrifiante, mais toi réussir cette épreuve de femme. Important de se joindre en privé pour prévoir ravitaillement, et te trouver un nid en sécurité. Te falloir linges propres et eau, beaucoup d’eau. Récipient propre pour la chauffer. Ton mari devoir être présent et ouvrir ses oreilles mh-hmm. 

Taratata, les urgences avant tout, mam’zelle Scarlett ! Vous connaître ces histoires de territoires ou une carte précise avec toutes les frontières ?  Invention stupide que cela, les oiseaux du Bondye les ignorer eux ! Manbo Mahougbé être un oiseau de bon présage pour aider les femmes à accoucher partout. Tambour et marmite pas très dangereux !

Ohla, m'dame, si vous poursuivez à l'Ouest, vous arriverez à l'Asile. On pourra vous extirper votre alien sans risque et guérir cette maladie procréative. J'en fais le serment, on s'occupera bien de vous. Pis ça tombe bien, on a un gros cochon à nourrir avec c'temps pourri. Té !

KOF KOF KOF

 Bonjour MA demoiselle Lilas! Je suis bien désolé d’entendre vos malheurs…J’ai l’impression que vous auriez bien besoin d’une infirmiére…

Long soupir

Haaa les infirmières ! Belles, en blouse blanche, blondes sexy et compétentes…Pas comme la grosse Simone!
Encore une chose qui manque cruellement dans ce monde dévasté c’est moi qui vous le dis ! HALALA 
 
Dites Ma demoiselle Lilas si jamais vous vous en dégotez 
 une pour extraire le petit bouchon qui grandit à l’intérieur de vous faites donc signe à ce bon vieux Léonard...Ca m'intéresse!


KOF KOF KOF

Ca me ferait pas de mal d’en voir une pour sûr ! Bon enfin tout ça pour dire que je n’ai put m’empêcher de vous entendre dire  que vous cherchiez quelqu’un qui raconte des histoires… Permettez moi de vous dire que j’en connais une tripotée Ma Demoiselle LILAS !
Oui !
Une tripotée...Pouvez demander à mes comparses! Et que de l'histoire  véritable, vécu  par votre serviteur!


KOF KOF KOF

Tenez par exemple une fois ou j’étais dans la jungle en Asie du Sud Est. On remontait le fleuve, un nom CHINOIS à coucher dehors ! Enfun je vous passe les détails... 
Donc on était  sur des pirogues avec une bande de mercenaires tchéchènes que j’avais rencontré quand j’étais garçon de café à Moscou. Enfin ça c’est une autre histoire…

KOF KOF KOF

Bref me vla avec eux à la recherche d'une troupe de trafiquants d’opium  opérant au fin fond de la JUNGLE; que le gouvernement local souhaite appréhender. MORT OU VIF que ça disait!

KOF KOF KOF

 Une chasse à la prime quoi! Je me souviens y avait des moustiques plus gros que mon poing qui nous pompaient le sang du matin jusqu’au soir! 
Y faisait une chaleur du diable  et je suai comme un veau devant les portes de l’abattoir ! HORRIBLE!

 Bref tout ça pour dire qu'on arrive tant bien que mal près du camp des malfaisants et on s’apprête à lancer l’assaut avec nos kalashnikov  et nos machettes et là…
Vla pas qu’on tombe sur les trafiquants dans leurs pailles mais croyez le ou non ils étaient déjà tous morts ! TOUS MORTS! INCROYABLE…


KOF KOF KOF

MAIS VRAI!

 Je vous le donne en 1000 ils avaient été bouffé par un genre de parasite arachnoïde qu’était rentré à l’intérieur de leur corps et les avait dévoré dedans petit à petit… Un truc de malade que je vous dis ! Nous on a retrouvé que des bouts de membranes et de mandibules…

AUCUNE TRACE DE LA BESTIOLE !


Kof kof kof

 Bah nous on rien a eu faire de plus, on a pris des photos des cadavres en se foutant à côté genre on les avait flingués comme des guerriers et on s’est cassé fissa sans demander notre reste ! On avait pas envie de finir en plat à gratin  pour araignée géante devoreuse d'entrailles voyez ?
Enfin je heu…Me rend compte que cette histoire n’est peut être pas approprié pour quelqu’un dans votre état… OUPS...


Merde!

KOF KOF KOF

 Bon enfin je vous passe les détails ! On a touché la prime et même qu’on s’est gardé quelques pipes d’opium… Bah tiens on allait se gêner après avoir pataugé dans la merdasse pendant des jours et des nuits …
Je peux vous garantir que tout ça a a été fêté dignement dans un de ces petits bordels familiaux comme seul les bridés savent en faire… HAHA
La bonne époque tout ça!


Comme quoi… les insectes des fois c’est des saloperies pis des fois c’est tes petits potes !
N'est ce pas Mademoiselle?


KOF KOF KOF
 

Une voix douce et amicale répond

Miss Lilas ?

Beth Ryjkov de la radio nomade. Vous pourrez trouver l'aide sur nos fréquences. De nombreuses personnes y sont et pourront vous aider. Je vous laisse la fréquence : 

https://discord.gg/nDp2HaFpgw

 

Lilas reste près de l'éméteur écoutant tour à tour les différentes propositions.

Ici Lilas, je sais pas jusqu'ou portent les ondes et si j'arriverai à tous vous rencontrer même si parfois j'ai l'impression que que je suis un sandwich sur pate... Bon...
C'est cool d'entendre un peu d'autres voix...
Une chose est sûre j'irai pas l'Asile, j'crois que tu t'es fait abandonné par tes parents ou peut être frappé, un cochon a mangé ton doudou devant toi, j'sais pas y a p'être un concept derrière... en même temps tu vas m'dire quand on te dit que tu vas à l'asile on sait à quoi s'attendre...

Il reste le cirque ou la secte, à moins que les deux soit ensemble j'sais pas, j'vais en parler à mes compagnons. Et pour vous répondre Scarlett, j'étais à Warmstone, j'pense que tout le monde sait ce que c'est devenu...j'ai encore le souvenir de mes amis en mémoire. Pour la suite de vos questions je prefère rester discrète pour le moment.

Et merci pour la p'tite histoire, mais... heu...on va bien croquer nos scarabées avant de les avaler ! 


Lilas repose la radio et se tourne vers ses compagnons de route, on les entend discuter. 

Aucun respect les jeunes d'aujourd'hui. J'vous offre le salut et d'l'aide et en r'tour vous m'crachez à la figure. Té !

Allez donc voir tous ces messies réincarnés, m'dame, plein d'bonnes intentions bla bla bla et d'bonnes paroles, pour vous embobiner, et ils vous f'r'ont manger d'la viande humaine qu'ils auront dépecé sur un cadavre encore fumant dans votre dos. Té ! Tous des chevaliers blancs, mangeurs d'hommes et d'femmes. Des cannibales. J'l'ai vu de mes propres yeux, vu. Des hypocrites m'dame.

S'indigner pour un cochon et d'la bonne boustifaille. Té ! Vous devez être d'la ville vous. Bienvenue en enfer alors. Noël qui s'appelle notre cochon et il est bien nourri, ça oui.

Grésillements.

Ti zwazo tomber marmite avec mantègue si trop ignorants...

...

Pour l'reste, ils ont déjà eu des propositions depuis bien longtemps. Mais j'imagine que l'fait qu'on balance des cocktails molotovs dans leurs ancien ghetto n'a pas terriblement réchauffé leurs coeurs.
Maintenant, ils ont froids, les trois petits...cochons...


Clic.

Rires.
Puis sur un ton lyrique.

Vous ne savez pas, vous autres, pourquoi ils ne dévorent pas les os de votre tête et qu'ils se contentent d'extraire, avec leur pompe, la quintessence de votre sang

Une voix qui s'était faite drôlement rare sur les ondes...

- Lilas ? Je ne peux aider que pour l'accouchement à venir... Comme dit plus tôt, du linge, autant que possible, aussi propre que possible. De l'eau froide et de l'eau chaude. La froide pour imbiber le linge et le poser sur votre front pour faire baisser la température. La chaude pour nettoyer vos parties, puis le bébé si... quand il sortira. Puis il linge sec pour pour le couvrir, ensuite. Le moment venu, vous aurez des contractions... Imaginez une douleur intense, au niveau du ventre, principalement. Une douleur qui semble néanmoins vouloir s'évacuer. Par le bas. Quand ces contractions se rapprocheront vraiment de plus en plus, il sera temps. Couchée, assise ou sur le côté, à vous de voir, mais il vous faudra pousser, de toutes vos forces, à chaque contraction... Puis reprendre vos forces quand ça passe... et recommencer... encore et encore, jusqu'à ce que l'enfant sorte. Pour le reste... Croisez les doigts.


L'homme est un loup pour l'Homme. Et pour le loup ?

Pourquoi déjà des menaces, femme qui chuchote, quand répondre aux questions permettre aux ignorants de ne plus l’être ?

Il y avait si longtemps qu’un tchip désapprobateur n’était pas sorti de sa bouche… Elle ne relèvera même pas le reste des absurdités entendues, se contentant d’un soupir navré.
 

L’homme dire vrai. Nécessaire de travailler aussi sur la respiration entre les contractions, et les bons gestes si l’enfant mal se présenter tout en restant calme. Nous parler en privé, Lilas. Si autres femmes devant accoucher bientôt avoir besoin d’aide, Manbo Mahougbé bien vouloir les aider.

On entend un ronchonnement caractéristique et quelques grésillement 

Saleté de radioactif tu va fonctionner ! 

Il semble donner quelques coup à la radio pour la faire fonctionner 

Ah bah enfin ! Saleté de technologie ! Ben salut c'est le chef Ejtebaiz en direct de la crique ! Ben dis donc y a du monde ici ! Y a même des vieilles connaissances ! 
Ah tant de voix ici ! Franchement je suis triste pour vous... Vous y avez perdu votre chez vous du jour au lendemain avec nulle part où aller en pleins hivers glacial.. 
J'espère que tout va bien et que vous pouvez correctement vous y nourrir c'est important une bonne nutrition surtout pour votre enfant ! 
Je vous préparerait bien quelque chose mais le service uber eat n'est pas encore ouvert, des gens pourrait frag les livreurs ! C'est bien dommage ! Si vous avez besoin d'aide logistique contactez la crique, peut être qu'on pourra faire quelque chose pour vous ! Pour ce qui est de la nourriture ! C'est moi qu'il faut contacter et pour sûr je pourrai vous passer des recettes ! 

La voix est entrecoupée de quelques grésillement ou larse, on voit bien que ce vieux ronchon ne sait pas utiliser une radio, sa voix semble assez chaleureuse même si elle reste d'une certaine fermeté 

 

-BONJOURMOICESTTAMARIE !

La voix est partie comme une balle, restant douce et juvénile d’une jeune ado impatiente qui à aussi envie de son petit soi dans cette radio aux couleurs d’un fract froid, couvert de neige et de glace. C’était le petit rayon de soleil, la touche de chaleur.

-C’est trop super chouette, je suis trop trop trop contente pour toi ! C’est super courageux de faire un enfant alors qu’on est dehors et qu’on n’a nulle part où aller. Je suis sûr que tu vas trop gérer car tu as l’air super. Pour les histoires pour sur qu’il faut demander à Papy Leo, même si je crois que toutes ses histoires ne sont pas vraiment pour les enfants. Mais je suis sûr qu’il pourra tousser au bon moment pour se censurer tout seul.

-Par contre moi je sais pas l’histoire de Warmstone mais ça à l’air triste alors je sais pas si je veux l’écouter. Mais clair que la secte ça vend pas du rêve, je veux voir le cirque par contre. Mambo, on ira au cirque ? Diiiis oui !


La voix semble s’aloigner un temps, parler à quelqu’un d’autre avant de revenir.

-Je suis sûre que tu seras supère et j’espère que je pourrais voir ton bébé un jour, je serais une super nounou ! Avec moi, il n’aura jamais peur du noir ! Des bisous Lilas et les autres, zavez tous l’air super !
 

Menaces, hm...? Vous vous êtes sentie réellement visée parce que vous avez sortie une belle connerie avant votre merveilleuse comparaison ? Les Ogou passent leur temps à se curer le nez chez vous ?
Rapas manje ti
 zwazo, c'est aussi une porte ouverte qui est une menace, mambo, hm...? Mais va...tu as le coeur bien pur...hm...hm hm... 

Plusieurs phrases en créole laissent croire qu'elle peut aborder le prochain chapitre dans sa première langue, moins rouillée que la plus commune étrangement usitée par tous. Le ton se fait plus grave.
 

Ti mouton ki fenk fèt la sal tankou ou menm ak mwen. Pite se yon lejand, epi nou tout nou nan rapas vire ak zwazo tou depann de sikonstans yo. Sa ki enpòtan se libète. Mwen prefere vin yon zwazo, olye ke yon mouton. Tout fwontyè yo se prizon, men mwen pral obeyi lwa yo nan limit egzak chak teritwa, sèlman si mwen konnen yo epi antre yo. Ou ka eksplike m 'règ branch fanmi ou si ou santi ou tankou li. Sa ki enpòtan se ede fanm sa a, rès la pa enterese m '. Ou sanble konnen yon ti kras sou kilti nou an. Ou ta dwe rakonte istwa ou, men peye atansyon sou imajinasyon lwès la, li trè lwen reyalite.

La jeune fille s'en mêle dans un tourbillon de mots enjoués, allégeant peut-être un peu l'ambiance.

Un cirque... Comme cirque du soleil ? Peut-être... Pourquoi pas... Y réfléchir....

Eh...mwen vrèman pa konnen nèg' nan konbatan, compè rat, nasyonalis, non vonvon rasta-cool blablabla...
Pozisyon mwen se gwo sid wayòm foumi wouj yo, 
zyé tout kote, nou pa renmen ravet. ...ça finit vite en dame-jeanne. Plus d'informations en privé, ce n'est pas le bon canal, si tu veux mambo...ou pas...

Assise dans le sable Lilas n'imagine même pas comment elle va faire pour se relever, elle écoute les messages qui fusent sur les ondes, certains la concernent d'autres moins mais ça fait toujours un peu de vie apres tout. Un linge propre, de l'eau chaud, de l'eau fraiche, respiration, contraction, sûr qu'après une marche pareille elles commencent à apparaitre mais ça doit être normal... 

J'sais pas dans ce monde qui a encore envie d'enfanter, c'etait pas prévu, j'ai jamais voulu avoir de marmots, mais pour Dimi c'est pas pareil, je sais que se sera un bon père, j'vais faire comme vous dites mais j'ai beau tourner l'accouchement dans tous les sens je sens rien de bon arriver, ça s'trouve il va être mort né ou je vais faire une hémorragie, c'est quoi la procédure à faire dans c'cas là ? J'crois que c'est juste croiser les doights comme vous dites... Si j'dois y passer... Dites bien à mon Dimitri que... enfin.. vous voyez... C'est con hein... j'crois qu'on a même pas eut l'temps de s'le dire... 

Un silence.

En tout cas merci d'avoir répondu à mon appel, on a croisé un groupe de nomade, on va rester un peu avec et essayer de s'en sortir tous ensemble. J'suis aussi passée sur radio nomade, s'il y a moyen de s'entre-aider c'est quand même pas mal. L'hiver va bien finir par passer... Et du coup... peut être qu'au printemps j'chercherai une nounou, on en reparlera Tamarie. 

Pfff, j'ai l'impression que cette grossesse me rend sentimentale, c'est quoi ces conneries...

 

Toujours la même voix, assez neutre mais certainement pas agressive. Peut-être même un peu rassurante par son calme apparant ?

- Ce sont les hormones. Rien de mal à être sentimentale. Si l'enfant est mort-né, il faudra couper le cordon et... faire le deuil. S'il y a une hémorragie à la sortie de l'enfant, c'est qu'il aura eu besoin de... place. Il faudra suturer. Et du repos. Idem si l'enfant ne sort pas... Tu devras pratiquer une césarienne. Ce qui signifie ouvrir ton ventre pour aller chercher l'enfant. Je... te déconseille d'en arriver là. Il ne faut pas se leurrer, tu as plus de chances de survivre, en ce monde, que l'enfant... Alors s'il te faut choisir entre ta vie ou la sienne, choisis la tienne. Mais tu n'auras pas à faire ce choix ! Trouve-toi un abri propre. Du linge propre. De l'eau propre. Une compagnie qui n'a pas peur de se salir les mains et tout se passera bien.


L'homme est un loup pour l'Homme. Et pour le loup ?

Tamarie ? Une nounou ? Cest intéressant ça... Mon petit Stanis a déà 6 lunes et ne devrait pas rester seul très longtemps. Tout dépends évidemment si vous comptez vous installer sans bouger ou rester nomade avec votre groupe. Je vais peut-être contacter votre chef dans ce cs pour voir ce qu'il en est. 
 

Lilas, je vous conseille de trouver une groupe qui a de la nourriture pour être en forme au moment de votre accouchement. C'est primordial. 

Toujours à la femme chuchotante après un rire bref.

Mwen konprann allusion a, men ou konnen ravèt merite respè? Yo se yo menm sèlman yo siviv tout bagay, menm kataklism !

Dans un silence quasi religieux, elle écoutera rapidement la suite. Peut-être, de nouveau, un soupir exagérément agacé après l'intervention de l'homme. Puis, plus rien...

"Une compagnie qui n'a pas peur de se salir les mains"... 

Cette voix grave, les mots choisis, on dirait que cet homme connait bien toutes les situations possibles, un medecin peut être, ou un homme de lettre. 

Vous êtes pas dans l'coin Monsieur Clétus ? D'ici 3 lunes je pense qu'on ne sera plus dans la théorie...

Puis un silence le temps d'écouter la réponse de Beth. 

Hum.... le soucis c'est que la nourriture c'est moi qui suit censé la trouver. C'est l'or de la saison pour tous les groupes je suppose mais après l'hiver le printemps comme on dit, j'ai bon espoir et puis être en groupe c'est déjà avoir un certain soutien. 

Par contre, je comprends vraiment pas ce que vous vous racontez, Manbo ? Quelqu'un peut traduire ? 

- Pas moi.

Il ne se rappelle pas avoir dit son nom... mais il n'est pas impossible que sa voix et son patronyme soient plus connus, sur les ondes, qu'il ne le pense...

- Dans le coin, c'est vague. Je suis à Roningrad. Mais... plus pour longtemps. Pour être honnête, je ne suis pas persuadé que ce soit sur moi qu'il te faille compter... Aie confiance en ceux qui t'accompagnent, pour l'heure. Ne serait-ce que parce que tu n'as pas le choix.


L'homme est un loup pour l'Homme. Et pour le loup ?

Avant il y avait Warmstone, puis il y a eut cette histoire avec les Résistants qui ont tué une sentinelle et qui a fait grand bruit. Ce jour là, des comptes ont été demandé auprès des Rangers et Lilas est intervenue, probablement trop furtivement pour qu'on s'en souvienne mais suffisament pour elle pour reconnaitre quelques voix. 
Les deux mains posées sur son ventre et le visage crispé.


J'crois que le travail commence....

Bruit d'une radio qui tombe au sol. 

Demande à tes amis de t'escorter jusque chez nous !  Nous avons au minimum des tentes pour te mettre à l'abri et au chaud... 
 

Allo ? On a entendu votre radio tomber ? Tout va  bien pour vous... Allo ? Vous nous inquiétez.. 

"Je me joins au Chef pour demander des nouvelles de Lilas. Si quelqu'un près d'elle peut nous informer... "


Un jour de plus. Deux nuits de moins.

Un bruit d'expiration puis sur une inspiration la voix de Lilas se fait entendre. 

On a trouvé refuge dans une vieille batisse, c'est pas l'paradis mais au moins on est un peu à l'abris du vent. 

Un silence le temps d'une ou deux longue respiration. 

J'commence à avoir des contractions assez fréquentes, si c'est pas pour aujourd'hui c'est pour demain...

Une nouvelle inspiration suivit d'un silence.

On a eut de l'aide, tout devrait bien s'passer, la seule inconnue c'est si l'enfant est bien positionné mais ça on l'saura sous peu...

Un silence.

Jvoudrai tellement savoir comment s'en sortent les bébés, savoir s'il y a une place pour eux dans ce monde, s'il y en a qui essaye de les voler car si j'arrive à accoucher je sais que je ferai partie des chanceuses, s'ils peuvent grandir avec le bruit d'une explosition ou apprendre à boire leurs biberons en courant pour se refugier.  Quelle vie on a à leur offrir...

Après quelques heures de sommeil et quelques contactions supplémentaires, Lilas reprend la radio.

Mes amis ne savant pas trop comment la radio fonctionne, maintenant c'est sûr j'accouche bientôt, j'crois même que la poche des eaux a fissuré. 

La fin de grossesse m'angoisse pas mal et j'dis que des conneries, on va déjà avancer étape par étape et éviter de reflechir à trop loin. 


Un silence.

En tout cas merci de m'avoir soutenu, j'éspère que nos chemins se croiseront un jour.  C'est sympa de vous entendre.

Oui c'est vrai il est difficile de vivre dans ce monde... En particulier pour un enfant... Un monde où l'on peut mourir à tout instant... Un tir et tout est fini... Je trouve ça déprimant... Lilas je suis sûr que vous et votre futur enfant trouverez votre petit coin de paradis loin de cette violence et de ces tirs.... 

"Bien reçu, Lilas. Le chef n'a pas tort, ça devient tendu pour survivre. Je ne sais pas trop où tu te trouves, mais bon puisque tu es une survivante de Warmstone, c'est que tu es plutôt au Sud de la Crique. Si jamais tu cherches un endroit où te reposer, tu es la Bienvenue. Bon courage pour le travail... "


Un jour de plus. Deux nuits de moins.

Une voix, puissante mais calme, que Lilas reconnaîtra ou non. Quelques mots seulement...

- Respire, Lilas. Tout va bien se passer. Respire. Tout va bien passer.


L'homme est un loup pour l'Homme. Et pour le loup ?

Grésillement dans la radio, un silence puis le son des pleurs d'un bébé. 

Voilà, ça y est vous l'avez entendu, Elena est avec nous, je voulais attendre un peu avant de l'annoncer histoire d'être sûr qu'elle va bien, merci pour votre soutien, la tension est retombée on avance tranquillement vers la vie.
On s'croisera peut être un jour, histoire de mettre un visage sur une voix. 


clic.

Toutes mes félicitations, je suis très heureux pour vous.

* Tourne en rond, commence à avoir des sueurs froides, se mange les ongles, c'est fou comme on peut être nerveux *

Bon ça m'rasssure pas vot' truc ! Faut quoi comme matos ? serviettes chaudes ? gants ? opium ? alcool ? et après ... on fait des couches avec quoi ? y'a rien ici ! 'tan j'sens qu'ça va être folklo tout ça !

 

On s'en fout d'Elena, c'est une pute, comme toi et ta mère.

Toujours la grosse voix calme. Un "papa".

- Ici Clétus. Dans ta liste, il manque de la patience. Beaucoup. Et pour les couches, on survit sans. C'est juste qu'on fout de la merde et de la pisse partout. On en meurt pas.


L'homme est un loup pour l'Homme. Et pour le loup ?

La voix suivante est plus fluette, cristalline.

-Félicitation Lilas ! C’est trop bien, une petite fille c’est super ! Je suis super contente pour toi et pour le papa et pour le bébé ! Tu vas être une super maman je suis certaine !

-Pour le matos, il faut aussi une future maman non ? C’est qui qui va accoucher ? C’est pas vous monsieur, j’imagine… Par contre les couches c’est quand même le minimum d’hygianique. Et pour celui qui dit que c’est une pute, va donc manger des cactus pour t’apprendre à parler aux gens !

-Ho c’était Tamarie ! Des bisous !

 

J'espère que le bébé va décéder et qu'il se fera violer par un cannibale sodomite.

Quand est ce qu'on t'a demandé de nous raconter ton enfance à toi?
Non attends: je veux pas savoir.
Looser.